Employés

You are here

Coordonnatrice ou coordonnateur des services de maternité, de néonatalité et de sagefemmes Réaffichage

Localité: 
Iqaluit
Référence: 
10-506072
Type d’emploi: 
Salaire: 
$103,662.00
Indemnité de vie dans le Nord: 
$15,016.00
Date de clôture: 
Vendredi, juillet 17, 2020

Ce concours est ouvert à toutes et à tous.

Relevant du sous-ministre des programmes et des normes, la coordonnatrice ou le coordonnateur des services de maternité, de néonatalité et des sagefemmes agit comme leadeur du ministère dans le développement continu des services de santé aux nouveau-nés du territoire. À titre de titulaire de ce poste, vous assurez la qualité et l’accessibilité à des services de maternité et de néonatalité culturellement pertinents, centrés sur la famille, collaboratifs et axés sur la prévention, y compris l’intégration des sagefemmes au sein du système de santé du Nunavut. Vous y parvenez grâce à une approche de développement communautaire et de renforcement des capacités et en investissement du temps auprès des collectivités sélectionnées. Vous êtes également responsable de la planification, l’élaboration, le soutien, le suivi et l’évaluation des politiques et procédures utilisées par les services de maternité et de néonatalité. Vous œuvrez à améliorer les capacités des services de maternité et de néonatalité dans le territoire, agissez sur les principaux déterminants de la santé et contribuez à l’établissement d’excellents soins de maternité et de néonatalité qui incorporent et le savoir et les valeurs traditionnelles inuits.

À titre d’expert des questions concernant les sagefemmes, la maternité et la néonatilité, vous jouez un rôle déterminant en participant à des groupes et des comités de travail et vous aidez les collectivités sélectionnées à mettre sur pied des services de sagefemmes. Vous collaborez étroitement avec un éventail de prestataires de services de maternité et néonatalité, notamment : les sagefemmes autorisées, les infirmières et infirmiers de santé publique ou praticiennes, les coordonnateurs des services de proximité, les éducateurs et prestataires de services périnataux, les travailleurs en maternité, les représentants de la santé communautaire, les coordonnateurs des programmes de nutrition prénatale, les ainés, les médecins de famille et les obstétriciens en favorisant un modèle de pratique collaborative.

Les connaissances, compétences et aptitudes requises pour occuper ce poste s’obtiennent normalement par une inscription auprès du comité de certification des sagefemmes du Nunavut ainsi que cinq (5) années d’expérience comme sagefemme dans le domaine de la maternité et de la néonatalité, ou une attestation d’infirmière ou infirmier certifié ainsi que cinq (5) années d’expérience en obstétrique et une (1) année d’expérience pratique dans le Nord dans le domaine de la maternité et de la néonatalité.

Les langues officielles du Nunavut sont l’inuktitut, l’inuinnaqtun, l’anglais et le français.  La maitrise d’au moins deux des langues officielles du Nunavut est un atout.  La connaissance de la langue, des collectivités, de la culture et du territoire des Inuits et de l’Inuit Qaujimajatuqangit constitue un atout.

Une combinaison jugée acceptable d’études et d’expérience pourrait être prise en compte.

Une liste d’admissibilité pourrait être établie afin de pourvoir de futurs postes vacants.

 

 

 

 

Contact: 
Expiry Options: 
Date de clôture