You are here

Portez du violet pour souligner la Journée internationale de sensibilisation aux surdoses

24 août  2022

Message d’intérêt public

Portez du violet pour souligner la Journée internationale de sensibilisation aux surdoses

Le 31 aout, c’est la Journée internationale de sensibilisation aux surdoses. Chaque année, des évènements sont organisés dans le monde entier pour accroitre la sensibilisation au sujet des surdoses. Souvenez‑vous sans préjugés des personnes qui sont décédées et reconnaissez le chagrin des familles et des amis qu’elles laissent derrière.

Une surdose, c’est une consommation en trop grande quantité d’une drogue ou d’une combinaison de substances (dont l’alcool). Toutes les drogues, y compris les médicaments prescrits, peuvent causer une surdose. Il est donc important de prendre seulement les médicaments qui vous ont été prescrits. Suivez les directives sur les ordonnances et les étiquettes des médicaments en vente libre ainsi que toute instruction donnée par les prestataires de soins de santé.

Cette année, montrez votre soutien en portant du violet pour rappeler que toutes les vies sont précieuses et pour encourager un dialogue ouvert et honnête au sujet de l’usage problématique de substances. Une surdose peut arriver à n’importe qui. Des conversations saines et de l’information précise à propos de l’usage de substances peuvent sauver des vies.

Si vous croyez que vous pourriez être victime d’une surdose ou qu’une personne que vous connaissez pourrait en être victime, communiquez avec les services d’urgence ou rendez‑vous à votre centre de santé ou à l’hôpital immédiatement. Si vous croyez que quelqu’un a consommé des opioïdes, comme du fentanyl, sachez que les centres de santé sont également en mesure d’administrer de la naloxone, qui est un antidote. Si vous êtes aux prises avec un problème de consommation ou si une de vos connaissances est aux prises avec un tel problème, de l’aide est offerte. Vous pouvez appeler votre centre de santé ou vous y rendre, ou parler à un ami, un membre de votre famille ou une personne ainée en qui vous avez confiance.

Si vous éprouvez des difficultés, ou si quelqu’un de votre entourage est dans cette situation, rappelez‑vous qu’il existe des ressources. Pour obtenir de l’aide de façon anonyme, communiquez avec:

  • La Ligne d’aide Nunavut Kamatsiaqtut (accessible en tout temps)
    • Composez le 867 979‑3333 ou le numéro sans frais 1 800 265‑3333.
  • Parler pour se soigner
    • Il s’agit d’un service de counseling téléphonique gratuit offert par le gouvernement du Nunavut. Pour d’autres informations, rendez‑vous à votre centre de santé ou courriellez à healing@gov.nu.ca.
  • Le Programme d’aide aux employé·e·s et à leur famille du gouvernement du Nunavut
    • Pour obtenir de l’aide, composez le 1 800 663‑1142. Il s’agit d’un service accessible en tout temps.
  • Les Services de crises du Canada
    • Composez ou textez le 1 833 456‑4566. Il s’agit d’un service accessible en tout temps.
    • Clavardez en allant sur le site www.crisisservicescanada.ca.
  • Youthspace.ca
    • Composez le 1 833 456‑4566.
    • Textez le 778 783‑0177.
    • Pour le service de clavardage, rendez‑vous au www.youthspace.ca.
    • Il s’agit d’un service offert quotidiennement de 16 h à 22 h, heure normale de l’Est.
    • Pour le counseling par courriel, composez le 250 478‑8357 ou le numéro sans frais 1 866 478‑8357.
  • Le Conseil Saisis la vie (Isaksimagit Inuusirmi Kataujjiqatigiit)
    • Pour obtenir d’autres informations et de l’aide, rendez‑vous au www.inuusiq.com.
  • Jeunesse, J’écoute
    • Composez le 1 800 668‑6868.
    • Un service de clavardage est offert à kidshelpphone.ca.
    • Textez le mot « PARLER » au 686868 pour texter avec une personne bénévole qualifiée.
    • Il s’agit d’un service accessible en tout temps.

Si vous êtes en état de crise ou si une personne que vous connaissez est en état de crise, appelez la GRC, ou rendez‑vous immédiatement à votre centre de santé ou à l’hôpital.

###
 

Relations avec les médias:
Danarae Sommerville
Spécialiste des communications
Ministère de la Santé
867 975‑5712
dsommerville1@gov.nu.ca