You are here

Le Nunavut souligne la Journée internationale de sensibilisation à l’ETCAF

09 septembre 2020

Message d’intérêt public

Le Nunavut souligne la Journée internationale de sensibilisation à l’ETCAF

Le 9 septembre marque la Journée internationale de sensibilisation à l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation foetale (ETCAF), qui vise à améliorer la prévention et le diagnostic de ces troubles, ainsi que le soutien. ETCAF est un terme qui désigne les effets sur le cerveau et le corps d’une exposition prénatale à l’alcool.

Pour les personnes qui en souffrent, c’est un combat quotidien. Elles ont besoin d’aide sur les plans moteurs et physiques ainsi qu’en matière d’apprentissage, de mémorisation, de concentration, de communication, de contrôle des émotions et d’habiletés sociales pour réaliser leur potentiel. Au Canada, environ 1,5 million de personnes issues de milieux variés en sont atteintes; c’est 4 % de la population.

Pourtant, on peut prévenir l’ETCAF. Lorsqu’on est enceinte ou qu’on prévoit le devenir, il vaut mieux éviter de consommer de l’alcool ou d’autres substances, y compris le cannabis. Le Centre de ressources Piruqatigiit et son cercle consultatif inuit recommandent fortement à « tous les membres du cercle de soutien » (Tamatta) de faire la promotion d’une grossesse saine.

Si vous ou l’un de vos proches avez besoin d’aide pour gérer votre consommation durant une grossesse, sachez qu’il existe de l’aide. Parlez à un ami de confiance, à un membre de votre famille ou à un ainé. Vous pouvez aussi obtenir des soins de santé mentale et de toxicomanie gratuits et confidentiels à votre centre de santé. Il n’est jamais trop tard pour diminuer ou cesser sa consommation.

Le Centre de ressources Piruqatigiit vient en aide aux Nunavummiuts qui pensent souffrir de troubles causés par l’alcoolisation foetale, qu’ils aient reçu ou non un diagnostic, et à leur famille. Visitez le www.piruqatigiit.ca ou composez le 867 877-4155.

Il existe également des ressources anonymes :

  • Joignez en tout temps la ligne d’aide Kamatsiaqtut du Nunavut au 867 979-3333, ou au numéro sans frais 1 800 265-3333.
  • Envoyez un message texte aux Services de crises du Canada, au 1 833 456-4566, ou rendez-vous au www.crisisservicescanada.ca/fr.
  • Joignez en tout temps la ligne d’écoute téléphonique pour les anciens élèves des pensionnats indiens et leur famille au 1 866 925-4419 (en inuktut, en anglais et en français).
  • Joignez le personnel de l’Initiative : Les enfants inuits d’abord au 1 855 572-4453, ou visitez le www.canada.ca/soutenir-enfants-inuits.

###

Renseignements aux médias

Danarae Sommerville
Coordonnatrice des communications
Ministère de la Santé
867 975-5712
dsommerville1@gov.nu.ca