Employés

You are here

COVID-19 Mise à jour du ministère de la Santé

13 novembre 2020 

COVID-19 : Mise à jour du GDN - Le 23 novembre 2020

Compte rendu du ministre de la Santé :

Bonjour. Je sais que l’augmentation du nombre de cas COVID-19 que nous avons constatée la semaine dernière inquiète beaucoup.

Comme le Dr Patterson nous l’a expliqué, ce n’est pas surprenant, et cela démontre que nos équipes de santé travaillent sans relâche pour retrouver tous ceux qui sont atteints du virus. 

Cela montre que la recherche des contacts fonctionne et oui, il faudra un certain temps pour tester toutes les personnes qui doivent être testées. Je tiens également à rappeler qu’il est important d’obtenir des informations exactes. N’écoutez pas les rumeurs et les commentaires sur les médias sociaux. Les rumeurs ne font que répandre la peur.

Nous communiquons avec le public tous les jours et nous rencontrons régulièrement les chefs de hameau pour nous assurer que vous disposez d’informations exactes et à jour. 

Toutefois, nous avons besoin de votre aide. Je sais qu’il est difficile de rester à la maison, mais nous devons tous faire notre part pour contenir la propagation du virus. Comme vous l’a dit le docteur Patterson, vous pouvez transmettre le virus avant même de savoir que vous l’avez. Avant même de recevoir un résultat positif à un test. C’est pourquoi il est très important que vous suiviez les règles même si vous ne pensez pas être malade.

Je voudrais également demander aux personnes qui sont en isolement dans le sud que, bien que nous reconnaissions combien l’isolement peut être difficile, vos actions font une différence. Si vous ne respectez pas les règles, vous mettez les gens en danger. 

L’isolement dans le sud est loin d’être des vacances. Il y a des règles à respecter. Enfreindre les règles met en danger vos collectivités et vos proches. Alors, je vous en prie, pratiquez toujours la distanciation physique, lavez-vous les mains, n’allez pas en visite, ne partagez pas vos cigarettes ou vos boissons. 

Nous sommes tous habitués à faire ces choses tout le temps, mais nous devons nous arrêter et réfléchir soigneusement à nos actions. Nous devons mettre fin à ces habitudes si nous voulons que tout le monde reste en bonne santé. 

Nous devons tous travailler ensemble pour empêcher la propagation de la COVID-19. Nous devons agir pour nous protéger, ainsi que nos familles et nos collectivités. Nos actions affectent désormais la santé de chacun, et ce, en permanence.

 

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique :

Bonjour. Aujourd’hui, je voudrais parler de la manière dont ce virus se propage et de l’importance de l’isolement.

Je sais que l’isolement peut être difficile, surtout pour ceux qui n’ont pas de symptômes, mais c’est l’une de nos meilleures défenses contre la COVID-19. Pour les personnes qui ne présentent pas de symptômes, mais qui représentent un contact à haut risque, donc qui ont été fortement exposées à la COVID-19, l’isolement est absolument nécessaire.

Les gens peuvent propager le virus même lorsqu’ils ne présentent pas de symptômes, c’est une transmission asymptomatique, et c’est l’une des raisons pour lesquelles la COVID-19 peut se propager si rapidement. Certaines personnes atteintes de la COVID-19 peuvent propager le virus au moins deux jours avant l’apparition des premiers symptômes. D’autres peuvent propager le virus jusqu’à 10 jours sans présenter aucun symptôme.

Imaginez le nombre de personnes que vous voyez en un jour, puis multipliez ce nombre par deux jours ou dix jours. Si vous transmettez le virus pendant cette période, vous pourriez le transmettre à d’autres personnes qui pourraient le transmettre à d’autres. Avant que les gens ne se rendent compte qu’ils sont malades, ils pourraient avoir infecté beaucoup plus de personnes, qui continueront à propager le virus.

Pour arrêter la propagation du virus, nous devons l’isoler. Déplacer des personnes séropositives ou des personnes à haut risque d’une maison à l’autre ne fera que propager davantage le virus.

L’isolement doit être pris au sérieux et les règles relatives à l’isolement sont là pour protéger votre collectivité. Si vous vous isolez parce que vous êtes porteur de la COVID-19 ou que vous êtes un contact à haut risque, vous devez :

  • Rester à la maison.
  • Demander à une personne qui n’est pas en isolement de vous apporter votre épicerie et de la laisser à l’extérieur pour vous si vous en avez besoin.
  • Éviter de fréquenter d’autres maisons.
  • Interdire les visites.
  • Garder le plus de distance possible à l’intérieur de la maison.
  • Porter un masque.
  • Éviter de partager la nourriture ou les ustensiles.
  • Désinfecter les surfaces fréquemment touchées telles que la salle de bains, la cuisine et la salle de séjour.

Je suis conscient que l’isolement n’est pas facile et qu’il peut causer beaucoup de stress, mais si tout le monde suit les règles, cela nous aidera à contenir le virus plus rapidement et cela nous permettra d’assouplir une fois de plus les restrictions.

Merci.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GDN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GDN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Pour les dernières nouvelles et des ressources concernant la COVID-19 au Nunavut, consultez la page Web : https://www.gov.nu.ca/fr/sante/information/covid-19-nouveau-coronavirus

Pour connaitre les dernières mesures en vigueur, consultez l’adresse suivante : https://www.gov.nu.ca/fr/sante/information/lapproche-du-nunavut

État des cas de la COVID-19 : 23 novembre

Total de cas confirmés Total de cas actifs Total de cas rétablis Total de personnes suivies Personnes encore en observation
134 132 2 4644 933

État des cas de la COVID-19 par collectivité : 23 novembre

Localité Cas confirmés de COVID-19 (hier)  Cas confirmés de COVID-19 (aujourd’hui) Variation du nombre de cas (+/-) par rapport au jour précédent
Arviat 98 98 0
Whale Cove 15 16 1
Rankin Inlet 15 18 3
Sanikiluaq 2 2 0
TOTAL  130 134 4

Statistiques relatives aux tests en date du 23 novembre

Communauté

Tests positifs

Tests négatifs 
Arviat 98 353
Whale Cove 16 47
Rankin Inlet 18 150
Sanikiluaq 2 168
Total 134 718

Population en isolement :

Total (tous les lieux d’isolement de santé)  
Type de voyageur Personnes en isolement en date du 23 novembre
Pour raisons médicales 346
Personnes du public 161
Total 507

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
21 nov. 5
22 nov. 10
23 nov. 64
24nov. 17
25 nov. 70
Total 166

Demandes des travailleurs essentiels :

En date du 22 novembre, on a recensé 9218 demandes de voyage, dont 4311 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande # %
Approuvée (comprend les travailleurs critiques et non critiques) 6137 66.6%
Refusée 281 3.0%
En attente 249 2.7%
Zone de déplacements commune (approuvées)  2551 27.7%
Total 9218 100%

 


COVID-19 : Mise à jour du GN - 20 novembre 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique 

Bonjour, j’aimerais aujourd’hui vous expliquer ce que cela signifie lorsqu’une personne a été identifiée comme ayant été en contact la COVID-19.

L’objectif de la recherche des contacts est d’enrayer la transmission le plus tôt possible. Lorsqu’une personne est diagnostiquée comme ayant la COVID-19, nous voulons découvrir avec qui elle a passé du temps durant la période où elle était contagieuse. Ces personnes sont considérées comme des contacts et pourraient incuber (développer) le virus. Les symptômes apparaissent jusqu’à 14 jours après le dernier contact avec une personne infectée.

Pour les personnes ayant été exposées à la COVID-19, il est essentiel qu’elles s’isolent durant 14 jours, peu importe le résultat des tests. Il est très fréquent de répandre le virus sans en être conscient, ce qui rend les autres malades. Par conséquent, si on vous a dit que vous êtes à risque élevé d’avoir été en contact avec la COVID-19, vous devez vous isoler. C’est la meilleure manière d’éviter de répandre le virus.

Une partie du travail d’un chercheur de contacts consiste à évaluer les risques de propagation de la COVID-19 entre deux personnes. Nous savons que la transmission est plus susceptible de se produire lorsque les personnes ont été ensemble durant des périodes plus longues. La règle empirique veut que la transmission soit plus susceptible de se faire lorsque deux personnes ont été à l’intérieur de six pieds l’une de l’autre durant plus de 10 minutes. C’est la raison pour laquelle il est important d’éviter les rassemblements et de limiter les interactions sociales aux personnes avec lesquelles vous vivez.

Durant la période d’incubation, le virus peut se développer en dedans de nous, mais les tests pourraient ne pas le repérer. Vous isoler lorsqu’on vous demande de le faire contribuera à enrayer la transmission et, du coup, protègera vos amis, votre famille et votre collectivité. 

Même si vous n’avez pas été en contact avec la COVID-19, vous pouvez faire beaucoup pour enrayer la transmission de COVID-19 :

  • Restez à la maison si vous êtes malade
  • Restreignez votre bulle sociale, limitez vos activités sociales à de petits groupes composés des mêmes personnes
  • Lavez vos mains
  • Portez un masque
  • Gardez vos distances

Mercredi dernier, j’ai parlé du travail acharné accompli par nos équipes d’intervention rapide et de santé publique pour contrôler l’éclosion. Aujourd’hui, je tiens à exprimer mon appréciation pour notre personnel de laboratoire. Ils investissent des heures inestimables, travaillant toute la nuit et jusqu’aux petites heures du matin pour fournir les résultats des tests. Leur travail est essentiel aux efforts que nous consacrons pour contenir le virus.

Merci.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Pour les dernières nouvelles et des ressources concernant la COVID-19 au Nunavut, consultez le https://www.gov.nu.ca/fr/sante/information/covid-19-nouveau-coronavirus.

Pour connaitre les dernières mesures en vigueur, consultez le https://www.gov.nu.ca/fr/sante/information/lapproche-du-nunavut

 

COVID-19 au Nunavut – Statistiques du 20 novembre

Localité

Cas confirmés de COVID-19 (hier’hui)

 
Cas confirmés de COVID-19 (aujourd’hui) Variation du nombre de cas (+/-) par rapport au jour précédent
Arviat 57 58 1
Whale Cove 8 11 3
Rankin Inlet 7 13 6
Sanikiluaq 2 2 0
TOTAL 74 84 10

Statistiques relatives aux tests en date du 20 novembre

Localité  Tests positifs    Tests négatifs  
Arviat 58 137
Whale Cove  11 21
Rankin Inlet  13 110
Sanikiluaq 2 119
TOTAL  84 387

Statistiques relatives aux tests en date du 20 novembre

Total (tous les lieux d’isolement de santé)  
Type de voyageur Personnes en isolement en date du 19 novembre
Pour raisons médicales 326
Personnes du public 167
Total 493

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
20 novembre 32
21 novembre 7
22 novembre 12
23 novembre 57
24 novembre 13
Total 121

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 19 novembre, on a recensé 9064 demandes de voyage, dont 4214 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande # %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 6059 66.8%
Refusée 281 3.2%
En attente 212 3.1%
Zone de déplacements commune (approuvées)  2512 2.3%
Total 9064 100%

 


COVID-19 : Mise à jour du GN - Le 18 novembre 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

En date d’aujourd’hui, le Nunavut compte un total de 70 cas de COVID-19. Huit nouveaux cas ont été confirmés à Arviat, portant à 54 le total de cas dans la communauté. Deux nouveaux cas ont été déclarés à Rankin Inlet, portant à six le total de cas dans la communauté.

Nos équipes d’intervention rapide, que je me dois de féliciter pour leur dévouement et leur travail acharné, s’emploient à faire des tests, à tracer les contacts et à endiguer le virus dans toutes les communautés touchées.

Jusqu’à maintenant, il y a eu 114 tests négatifs à Arviat, 60 à Rankin Inlet, 103 à Sanikiluaq et cinq à Whale Cove. Les activités de recherche des contacts et de testage se poursuivent.

La hausse du nombre de cas est préoccupante, mais, compte tenu de la nature de ce virus et de sa vitesse de propagation d’une personne à l’autre, on s’attendait à cette hausse. La détection rapide des nouveaux cas montre également les efforts que nos responsables de la santé publique et nos équipes d’intervention rapide déploient et l’efficacité de la recherche des contacts. Il faut garder à l’esprit qu’il faudra attendre deux semaines à partir d’aujourd’hui pour savoir si nos mesures de santé publique et nos protocoles d’isolement ont été efficaces.

Notre niveau d’efficacité quant à l’endiguement de la flambée actuelle dépend en grande partie de la coopération de tous les Nunavummiut. Aujourd’hui, je demande à tout le monde de collaborer pour aider à contenir le virus. Nous avons souvent répété l’importance de respecter les mesures de santé publique, mais je veux que la population comprenne ce que cela signifie en termes simples.

Cela signifie de ne pas faire de visites. Actuellement, la meilleure chose à faire est de demeurer à la maison et de limiter vos contacts sociaux aux personnes avec qui vous habitez.

Si vous avez des symptômes, signalez-les immédiatement. Ne vous rendez pas au centre de santé; téléphonez au service de téléassistance et, encore une fois, demeurez à la maison, à moins que le personnel de santé vous avise autrement.

Nous recommandons de porter le masque partout, mais vous êtes obligé de porter un masque si vous demeurez dans une communauté où il y a des cas actifs de COVID-19.

De plus, veuillez collaborer avec les personnes qui effectuent la recherche de contacts. L’obtention de renseignements exacts est la meilleure façon de faire le suivi du virus.

Aujourd’hui, de nouveaux arrêtés sont entrés en vigueur à l’échelle du territoire. Ces arrêtés visent à prévenir la propagation de la COVID-19 dans les communautés ayant des cas actifs et à protéger les autres communautés contre le virus.

Les arrêtés obligent le port du masque dans une communauté où il y a des cas actifs de COVID-19.

Nous avons limité les rassemblements extérieurs à cinq personnes, et il faut pratiquer l’éloignement physique dans tous les endroits publics. Les rassemblements intérieurs sont limités à cinq personnes en plus des habitants des lieux, mais nous recommandons fortement d’éviter les visites dans d’autres domiciles.

En vertu des arrêtés, tout le travail non essentiel doit être interrompu. Nous avons reçu beaucoup de questions nous demandant ce que cela veut dire. Essentiellement, si vous avez fermé en mars, vous devez fermer de nouveau.

Les entreprises et les chauffeurs de taxi s’interrogent concernant le port du masque dans les communautés qui ne sont pas touchées par la COVID-19. Les masques ne sont pas obligatoires dans les autres communautés, mais ils sont recommandés, et les entreprises ont le pouvoir d’exiger le port du masque par leurs clients et leurs employés.

La semaine dernière, j’ai indiqué que les garderies du Nunavut pouvaient demeurer ouvertes pour les travailleurs et travailleuses essentiels. Pour clarifier, il ne s’agit pas d’un ordre. Si les établissements se sentent plus en sécurité de fermer leurs portes, c’est leur choix. Mais j’espère que certains demeureront ouverts pour aider les travailleurs essentiels qui ne peuvent faire garder leurs enfants pour aller travailler.

Finalement, soyez bienveillants les uns envers les autres. La propagation du virus n’a pas été faite intentionnellement et le fait de blâmer les particuliers et les communautés ne nous aidera pas à résoudre cette situation plus rapidement.

Merci.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du Ministère de la Santé

Services ajustés (à l’échelle du territoire)

  • Les clients de services de santé mentale ont l’option de parler à un thérapeute au téléphone.
  • En cas d’urgence, les clients peuvent se rendre au centre de santé ou à l’hôpital général de Qikiqtani pour consulter un thérapeute ou une infirmière en santé mentale.
  • Les clients continuent d’être évalués par un psychiatre au moyen de la télésanté.
  • Les thérapeutes ou les infirmières de santé mentale communiquent avec les clients à la maison s’ils n’ont pas été en contact avec eux récemment.
  • Dans la communauté : Les travailleurs et travailleuses des services d’approche et les cliniciens font passer leurs messages aux clients au moyen de messages et de scénario radio.
  • Les travailleurs et travailleuses des services d’approche font livrer aux résidences des clients des trousses contenant des activités de relaxation à réaliser à l’intérieur, etc.
  • Les clients peuvent continuer à utiliser les services dans le sud pour obtenir des traitements ou des soins résidentiels avec soutien, si l’établissement accepte les clients.

COVID-19 au Nunavut – Statistiques du 18 novembre

Communauté

Cas confirmés de COVID-19

 (hier)                                  
Cas confirmés de COVID-19 (aujourd’hui)

Variation du nombre de cas (+/-) par rapport au jour précédent

Arviat 46 54 8
Whale Cove 8 8 0
Rankin 4 6 2
Sanikiluaq 2 2 0
TOTAL   60 70 10

Statistiques relatives aux tests en date du : 18 novembre

Collectivité Tests positifs Tests négatifs 
Arviat 54 114
Whale Cove 8 5
Rankin Inlet 6 60
Sanikiluaq 2 103
Total  70 282

Isolement

Total (tous les lieux d’isolement de santé)  
Type de voyageur Invités en isolement en date du 18 novembre
Médical 370
Public 196
Total 566

Sommaire de la répartition des voyageurs :

Date de départ Nombre de voyageurs des lieux d’isolement de santé
18 nov. 102
19 nov. 58
20 nov. 33
21 nov. 5
22 nov. 4
Total 202

Travailleurs essentiels

En date du 17 novembre, il y avait 8 905 demandes, 4 151 de celles-ci étant des demandes de travailleurs essentiels.

État de la demande # %
Approuvée (comprend les travailleurs critiques et non critiques) 5981 67.2%
Refusée 281 3.2%
En attente 203 2.3%
Zone de déplacement commune approuvée  2440 27.4%
Total 8905 100%

Zone de déplacement commune

La zone de déplacements commune entre les T.N.-O. et le Nunavut a été suspendue jusqu’à nouvel ordre.

À compter du 17 novembre 2020, tous les voyageurs du Nunavut vers les T.N.-O. doivent respecter les mesures d’auto-isolement établies par les T.N.-O.. Pour plus d’information, les voyageurs peuvent contacter Protégeons les T.N.-O. au 8-1-1 ou au 1-833-378-8297.

Selon la directive de l’administrateur en chef de la santé publique du Nunavut, tous les Nunavummiut qui se sont rendus du Nunavut vers les T.N.-O. avant la suspension de la zone de déplacements commune peuvent rentrer au Nunavut sans avoir à se soumettre à la période d’isolement de 14 jours :

  • Les Nunavummiut déjà dans les T.N.-O. qui souhaitent retourner au Nunavut plus tôt que leur date de retour prévue doivent remplir une nouvelle formule de déclaration de voyageur pour zone commune et l’envoyer à cphotravelrequests@gov.nu.ca. Ils doivent également porter un masque dans les lieux publics et respecter l’éloignement physique pour la durée de leur voyage de retour.
  • Les Nunavummiut qui entrent dans les T.N.-O. en vertu d’une exemption pour habiter, travailler ou étudier dans le territoire, ou pour des raisons de compassion, doivent aussi remplir une formule de déclaration de voyageur pour zone commune et l’envoyer à cphotravelrequests@gov.nu.ca.
  • Les Nunavummiut qui sont déjà aux T.N.-O., et qui souhaitent y rester pour toute la durée de leur voyage seront assujettis aux mesures sanitaires du GTNO. Pour plus d’information, veuillez contacter Protégeons les T.N.-O. au 8-1-1 ou au 1-833-378-8297.
     

COVID-19 : Mise à jour du GN - 16 novembre 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bon après-midi, la nuit dernière, six nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés à Arviat et deux autres à Rankin Inlet, pour un total de 26 cas au Nunavut.

Nos équipes d’intervention rapide et celles de la santé publique travaillent jour et nuit pour rechercher et tester afin d’identifier le virus et de le contenir.

À mesure de nos recherches, nous avons des craintes grandissantes de voir la COVID-19 se propager à d’autres municipalités. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’un confinement généralisé du territoire avec des restrictions semblables à celles que nous avons connues en mars et avril.

Ces mesures seront en vigueur pour au moins deux semaines afin de prévenir toute propagation supplémentaire de la COVID-19.

À compter de vendredi, et pour tout le territoire :

  • Tous les rassemblements sont restreints à cinq personnes et il ne devra pas y avoir de réunions dans les maisons.
  • De plus, toutes les entreprises commerciales ou à but non lucratif, à l’exception des épiceries, des stations-service, de Postes Canada et des institutions financières doivent fermer.
  • Les restaurants ne peuvent offrir que des repas à emporter.
  • Toutes les écoles, y compris le Collège de l’Arctique du Nunavut, les bureaux fédéraux, territoriaux et municipaux doivent être fermés à tous, sauf pour les services essentiels.
  • Les écoles offriront l’apprentissage à distance.
  • Les services personnels comme les coiffeurs, massothérapeutes et autres services semblables doivent fermer.
  • Tous les évènements et activités sportifs sont suspendus.
  • Les centres de conditionnement physique, gymnases et piscines sont fermés.
  • Les bibliothèques, musées et galeries d’art sont fermés.

Afin de protéger nos ainés, toutes les visites aux centres d’ainés et de soins de longue durée sont suspendues pour au moins deux semaines, sauf sur approbation du médecin en service. Nous demandons également que les ainés se surveillent étroitement pour l’apparition de symptômes du virus et appellent leur centre de santé s’ils ne se sentent pas bien. Si des membres de la collectivité vérifient l’état de santé d’ainés, ils doivent garder leurs distances et ne pas entrer dans leur maison.

Les centres de santé sont fermés, sauf pour les urgences. L’hôpital général Qikiqtani n’accepte plus de personnes sans rendez-vous. Veuillez appeler à l’avance et vous serez évalué au téléphone. Ne vous rendez pas à l’hôpital à moins d’y avoir été invité. Quiconque visite un centre de santé ou l’hôpital doit porter un masque.

Si vous avez des questions concernant la COVID-19 ou si vous cherchez à savoir si vous devez être testé, appelez la téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601. Un appel à ce numéro permettra à notre personnel de se concentrer à gérer l’éclosion. N’appelez le centre de santé qu’en cas d’urgence uniquement.
 

Compte rendu du ministre de la Santé

Nous avons toujours su que la COVID-19 entrerait au Nunavut un jour ou l’autre. À présent qu’elle y est, c’est à chacun d’entre nous de contribuer à enrayer sa propagation.

Nous avons des professionnels qui font la recherche des contacts et communiquent avec les personnes pour assurer les suivis. Ce n’est le moment pour personne au Nunavut de se prendre pour un enquêteur. Ne vous souciez pas de savoir par qui, quoi ou comment le virus s’est rendu jusqu’ici. Nous devons nous préoccuper de la façon dont nous réussirons à stopper la propagation. Et ça commence par vous.

Cette éclosion nous démontre à quel point il est important de respecter les mesures sanitaires et nous rappelle que de nombreuses mesures sont en place pour une bonne raison.

Si nous voulons assurer notre sécurité, celle de nos familles et de nos collectivités, nous ne pouvons décider quelle mesure il faut suivre. Nous devons toutes les suivre, comme l’a indiqué notre bon docteur.

L’éclosion fait en sorte que les gens se demandent si l’isolement fonctionne.  Il a fonctionné durant huit mois. Durant huit mois, il a contribué à nous préserver du virus.

L’isolement fonctionne uniquement si les gens respectent les consignes quand ils sont en isolement. Comme l’a mentionné le Dr Patterson, ce n’est pas parfait, c’est la raison pour laquelle il nous faut respecter toutes les règles.

À présent que nous sommes à nouveau en confinement, je vous en supplie : respectez les règles.

  • Ne faites pas de visites.
  • Gardez six pieds de distance avec autrui.
  • Si vous êtes en isolement, restez-y.
  • Si vous êtes malade, restez à la maison et appelez l’assistance COVID.
  • Ne partagez pas d’objets. Nous sommes de nature très sociale et je sais que c’est difficile, mais le seul fait de partager une guitare, un harmonica, une cigarette, peu imported, cela peut contribuer à la propagation du virus.

Je sais que les deux prochaines semaines seront difficiles pour bien des gens, mais, s’il vous plait, respectez les consignes de la santé publique.

Nous avons tous l’occasion d’enrayer une plus grande propagation du virus en travaillant tous ensemble. Nous pouvons le faire.

Noël arrive à grands pas. C’est seulement en consacrant des efforts immédiatement que nous pourrons stopper la propagation du virus et la seule façon dont nous pourrons relâcher certaines restrictions d’ici là. Ça nous appartient à tous, à tout un chacun d’entre nous.

En travaillant tous ensemble, nous pourrons aider tous les Nunavummiuts à passer Noël avec leur famille et partager un repas traditionnel.

Cela n’arrivera pas si nous ne suivons pas les conseils et les ordonnances du Dr Patterson.

Soyez prudents et prenez soin de vous.

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN maintiennent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Total (tous les lieux d’isolement)

 

Type de voyageur

Personnes en isolement au 16 novembre

Pour raisons médicales 520
Personnes du public 283
Total 803

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

13 novembre

44
14 novembre 0
15 novembre 20
16 novembre 113
Total 177

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 14 novembre, on a recensé 8815 demandes de voyage, dont 4121 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande # %

Approuvées (essentiels et non essentiels)

5945 67.4%

Refusées

280 3.2%
En attente 172 2.0%
Zone de déplacements commune (approuvées)  2418 27.4
Total 8815 100%

Services fermés, annulés ou suspendus (région du Kivalliq) : e

  • Toutes les cliniques spécialisées sont annulées jusqu'à nouvel ordre.
  • Les services dentaires sont annulés, sauf pour les urgences.
  • Les rendez-vous de télésanté sont annulés jusqu'à nouvel ordre.
  • Les déplacements non essentiels vers Iqaluit sont reportés. Les rendez-vous seront reportés à une date ultérieure.
  • Les visites pour soins à domicile sont suspendues pour le moment.

Services modifiés à Rankin Inlet :

  • Tous les services de soins prénataux seront sur rendez-vous uniquement, au centre de naissance.

Services modifiés (Iqaluit)

Toutes les cliniques seront virtuelles. Les patients doivent appeler à la clinique pour y être testés et ne pas se présenter à l’hôpital sans rendez-vous.

  • Les visites de prénatalité se poursuivent.
  • Le service des urgences demeure ouvert pour les urgences uniquement.
  • Aucun service de laboratoire de routine ou diagnostic n’aura lieu.
  • Il n’y aura aucune clinique spécialisée.
  • Aucune visite n’est autorisée dans l’hôpital, sauf aux soins palliatifs, aux mineurs et deux visiteurs par patient en obstétrique.
  • Quiconque se rend à la clinique doit porter un masque non médical. Si vous n’en avez pas, un masque vous sera fourni à votre arrivée et vous devrez le porter.
  • Le numéro principal pour les rendez-vous est : 975 8600, poste 5425.
    • Les autres postes possibles sont : 5430, 5431 et 5433.


Services modifiés (partout dans le territoire)

  • Les services dentaires sont disponibles pour urgence seulement.
  • Les traitements dentaires urgents demeurent accessibles à Cambridge Bay, Rankin Inlet et Iqaluit.
  • Tous les services de santé sont disponibles pour urgence seulement.
  • Les patients doivent appeler à l’avance au centre de santé pour être évalués et ne pas s’y rendre, sauf en cas d’urgence.
  • Quiconque se rend au centre de santé doit porter un masque non médical.
     

​Mise à jour du ministère de la Santé - 13 novembre 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, la nuit dernière, nous avons été informés qu’une personne d’Arviat avait été déclarée positive à la COVID-19. Cette personne revenait à Arviat après avoir séjourné durant deux semaines dans un des lieux d’isolement à Winnipeg. Sept jours plus tard, elle s’est sentie malade, sans lien apparent avec la COVID-19, et s’est présentée au centre de santé. Au cours de deux ou trois jours suivants, ses symptômes ont empiré et elle fut médévaquée à Winnipeg. La personne fut testée pour la COVID-19 et un résultat positif fut rendu le 12 novembre. La personne est sortie de l’hôpital et se porte bien. La recherche des contacts a commencé et une équipe d’intervention rapide est en attente pour aider au besoin.

La personne de Rankin Inlet ayant reçu un résultat positif à la COVID-19 a vécu une histoire semblable. Elles étaient à Winnipeg, ont complété leur période d’isolement à la fin octobre, et développé des symptômes environ une semaine après leur retour au Nunavut. Cette personne est dans un état stable et reste à la maison. La recherche des contacts se poursuit, mais jusqu’à maintenant, aucune autre personne n’a été diagnostiquée comme ayant la COVID-19 à Rankin Inlet.

Quoique les similitudes sont inquiétantes, nous ne sommes pas encore en mesure de dire avec certitude où ces personnes ont été exposées à la COVID-19. Pour cette raison et compte tenu de ces deux cas dans la région, j’ai décidé de resserrer les restrictions et de renforcer les mesures sanitaires partout au Kivalliq.

À compter de maintenant, tous les entreprises commerciales et organismes à but non lucratif dans toutes les localités du Kivalliq doivent fermer leurs portes à l’exception des épiceries, des stations-service, de Postes Canada et des institutions financières. Les restaurants offrant un service à emporter peuvent demeurer ouverts en respectant des règles strictes notamment, les clients doivent garder deux mètres de distance entre eux en tout temps et un maximum de dix personnes peut se retrouver en file à tout moment.

Tous les prestataires de soins personnels, comme les coiffeurs/coiffeuses et massothérapeutes doivent aussi demeurer fermés. Le port du masque est à présent obligatoire pour quiconque est à l’extérieur de son foyer.

De plus, les écoles, y compris le Collège de l’Arctique du Nunavut, les bureaux fédéraux, territoriaux et municipaux doivent être fermés à tous, sauf pour les services essentiels. Tous les rassemblements sont restreints à cinq personnes et il ne doit y avoir aucun rassemblement dans les résidences.

À compter de dimanche, tous les déplacements en direction ou en provenance de la région du Kivalliq seront restreints aux voyages pour soins médicaux, à l’arrivée des équipes médicales d’urgence, aux urgences aériennes et au fret. Les voyageuses et voyageurs de l’extérieur du Kivalliq qui doivent transiter par la région pourront le faire. Toute personne devant se rendre au Kivalliq pour plus de 12 heures sera assujettie aux restrictions de voyage. Les chasseurs peuvent également quitter leur municipalité, mais ne doivent pas se rendre dans une autre localité ou zone peuplée.

Quiconque doit absolument sortir du Kivalliq après dimanche doit faire une demande à CPHOtravelrequests@gov.nu.ca et obtenir une lettre l’autorisant à voyager.

Je recommande fortement à tous de respecter les mesures sanitaires en place. Elles sont notre meilleure défense pour prévenir et stopper la propagation du virus.

Merci.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

À moins d’une urgence, nous demandons aux personnes de la région du Kivalliq d’appeler au centre de santé à l’avance et d’attendre les instructions. Quiconque a des questions concernant la COVID-19 peut contacter la ligne d’assistance COVID au 1 888 975-8601.

Il y a maintenant quatre cas de COVID-19 confirmés au Nunavut. Le nombre total de personnes suivies à ce jour est de 4017; il y en a toujours 735 en observation.

Services fermés, annulés ou suspendus dans la région du Kivalliq et à Sanikiluaq :

• Toutes les cliniques spécialisées sont annulées jusqu'à nouvel ordre.
• Les services dentaires sont annulés, sauf pour les urgences.
• Les rendez-vous de télésanté sont annulés jusqu'à nouvel ordre.
• Les déplacements non essentiels vers Iqaluit sont reportés. Les rendez-vous seront reportés à une date ultérieure.
• Les visites pour soins à domicile sont suspendues pour le moment.

Services modifiés à Rankin Inlet :

• Tous les services de soins prénataux seront sur rendez-vous uniquement, au centre de naissance.

 

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 13 novembre
Pour raisons médicales 520
Personnes du public 283
Total 803

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
13 novembre 44
14 novembre 0
15 novembre 20
16 novembre 113
Total 177

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 13 novembre, on a recensé 8 774 demandes de voyage, dont 4 116 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande # %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 5867 66,9 %
Refusées 280 3,2 %
En attente 231 2,6 %
Zone de déplacements commune (approuvées) 2396 27,3%
Total 8 774 100 %

 


​Mise à jour du ministère de la Santé - 12 novembre 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, hier, nous avons annoncé l’existence d’un cas positif de COVID-19 à Rankin Inlet. La personne s’est présentée au centre de santé avec des symptômes légers à la fin de la semaine dernière. La personne se porte bien et est en isolement.

Selon la date d’apparition des symptômes, nous croyons que la personne a été infectée vers le 5 novembre. La recherche des contacts bat son plein. À ce jour, le nombre de contacts est trop faible pour le rapporter, mais nous savons que dans les jours qui viennent ce nombre augmentera. Tous les contacts à haut risque seront isolés à la maison. Les contacts à faible risque devront s’autosurveiller pour l’apparition de symptômes.

Nous avons également annoncé plusieurs mesures sanitaires visant à limiter une éventuelle propagation dans la collectivité. Ces renseignements sont disponibles en ligne à www.gov.nu.ca.

Nous demandons également à toute personne étant venue de Rankin Inlet depuis le 5 novembre de s’autosurveiller pour l’apparition de symptômes durant les 14 jours suivant son départ de la municipalité. Nous recommandons d’annuler tout voyage non essentiel pour le moment.

À Sanikiluaq, les deux cas confirmés se portent bien et demeurent en isolement. Les onze contacts recensés lundi ont été testés et les résultats sont revenus négatifs.

Vingt-sept tests supplémentaires ont été réalisés et sont tous revenus négatifs. La recherche des contacts et l’isolement se poursuivent avec pour objectif de prévenir toute transmission communautaire. Les tests se poursuivront au besoin.

Aujourd’hui, j’aimerais aussi vous annoncer de nouvelles mesures dans le cadre de l’Approche du Nunavut. Par surcroit de précaution, et jusqu’à ce que la situation se stabilise à Rankin Inlet, nous allons réinstaurer certaines restrictions dans le reste de la région du Kivalliq ainsi qu’à Iqaluit :

Les écoles du Kivalliq à l’extérieur de Rankin Inlet et les écoles d’Iqaluit devraient demeurer ouvertes et respecter le plan de réouverture des écoles du Nunavut préparé par le ministère de l'Éducation.

  • Tous les établissements de restauration de la région du Kivalliq à l’extérieur de Rankin Inlet et à Iqaluit peuvent rester ouverts pour les mets consommés sur place, à livrer et à emporter.
  • La capacité des sièges ne peut dépasser 50 personnes ou 50 % de la capacité habituelle.
  • Une distance d’au moins deux mètres (2 m) doit être respectée entre les tables et entre les personnes qui font la file pour les commandes à emporter et au comptoir.
  • Il ne doit pas y avoir plus de six (6) personnes assises à une table ou rassemblées près d’une table.
  • Les établissements de services alimentaires peuvent décider de leurs heures de service de repas sur place, de livraison et de commandes à emporter.
  • Les établissements détenteurs d’une licence d’alcool à Baker Lake peuvent poursuivre leurs activités aux heures normales, sous réserve des conditions applicables de la licence. L’éloignement physique doit être respecté en tout temps.
  • Tout rassemblement public doit être limité à :
    • 50 personnes, s’il est à l’extérieur;
    • 5 personnes maximum, en plus des résidents habituels, si dans une maison privée.
    • Tout établissement utilisé pour des évènements ou réunions communautaires, y compris les lieux de culte, doit se limiter à 50 personnes ou à 50 % de la capacité théorique établie par le bureau du commissaire aux incendies.
  • Tout voyage non essentiel est déconseillé.
  • Quiconque présente des symptômes s’apparentant à ceux de la grippe devrait immédiatement contacter le centre de santé ou la ligne d’assistance COVID-19.
  • Tous les bureaux gouvernementaux restent ouverts.
  • Tous les services gouvernementaux sont offerts normalement.

Je demande à tous les Nunavummiuts qui ont des questions concernant les tests ou toute autre mesure de santé publique de s’adresser à la ligne d’assistance COVID-19.

Merci.

 

Compte rendu du ministre de la Santé :

Je voudrais vous adresser quelques mots avant que nous partions aujourd’hui. À titre de nouveau ministre de la Santé, je tiens à vous dire que ce fut toute une semaine! Mais je veux dire à tout le monde combien nous sommes préparés à cela et que, malgré l’importance des défis, il n’y a aucune raison de paniquer.

En tant que député d’une des localités affectées par la COVID-19, je porte le même message, et je sais que nos villes peuvent affronter cette réalité.

Je tiens à répéter certaines choses déjà exprimées par le premier ministre et le Dr Patterson.

Cessons, s’il vous plait, de tenter de deviner qui, quoi, où, quand et comment tout cela est arrivé, et concentrons-nous sur ce qu’il faut faire pour stopper la propagation.

Faisons appel à notre bon sens et respectons les mesures sanitaires. Limitez les visites, portez un masque, lavez vos mains et toussez dans votre coude, et gardez votre calme.

Appuyons nos travailleuses et travailleurs de la santé. Ils travaillent jour et nuit aux premières lignes et derrière la scène pour assurer notre bienêtre. Ils et elles méritent notre soutien et nos remerciements, pas notre manque de respect.

Ne voyagez pas si ce n’est pas nécessaire. Ce n’est pas le bon moment.

Enfin, agissez comme si la santé d’un de vos ainés ou d’un ami immunosupprimé en dépendait. Parce que chaque geste compte.

Concentrons-nous sur notre collectivité plutôt que sur nous-mêmes. Restez à la maison, restez en sécurité Sanikiluaq et Rankin Inlet.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN maintiennent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

À moins d’une urgence, nous demandons aux personnes de Rankin Inlet et de Sanikiluaq d’appeler au centre de santé à l’avance et d’attendre les instructions. Quiconque a des questions concernant la COVID-19 peut contacter la ligne d’assistance COVID au 1 888 975-8601.
 

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 12 novembre
Pour raisons médicales 520
Personnes du public 283
Total 803

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
12 novembre 50
13 novembre 40
14 novembre 0
15 novembre 20
16 novembre 96
Total 206

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 11 novembre, on a recensé 8 678 demandes de voyage, dont 4 062 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande # %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 5833 67,2 %
Refusées 280 3,2 %
En attente 187 2,2 %
Zone de déplacements commune (approuvées) 2378 27,4%
Total 8 678 100 %

 


​Mise à jour du ministère de la Santé - 11 novembre 2020

À moins d’une urgence, nous demandons aux personnes de Rankin Inlet d’appeler au centre de santé à l’avance et d’attendre les instructions. Quiconque a des questions concernant la COVID-19 peut contacter la ligne d’assistance COVID au 1 888 975-8601.

Services modifiés :

• Tous les services de soins prénataux seront sur rendez-vous uniquement, au centre de naissance.

Services fermés/annulés/suspendus :

• Toutes les cliniques spécialisées sont annulées jusqu'à nouvel ordre.
• Les services dentaires sont annulés, sauf pour les urgences.
• Les rendez-vous de télésanté sont annulés jusqu'à nouvel ordre.
• Les déplacements non essentiels vers Iqaluit sont reportés. Les rendez-vous seront reportés à une date ultérieure.
• Les visites pour soins à domicile sont suspendues pour le moment.

 


​Mise à jour du ministère de la Santé - 9 novembre 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, au cours de la fin de semaine, nous avons confirmé un second cas positif de COVID-19 à Sanikiluaq. Les tests ont été faits à Iqaluit où notre laboratoire est à présent agréé pour la validation. Ce nouveau cas positif vit dans la même résidence que le premier, et il n’existe aucune évidence de transmission communautaire. La seconde personne est asymptomatique et se porte bien.

Vendredi, nous avons décidé de déployer l’équipe d’intervention rapide pour aider le personnel sur le terrain à Sanikiluaq. Une infirmière et un logisticien ont été envoyés pour contribuer à la recherche des contacts. Une troisième infirmière s’est envolée aujourd’hui pour la municipalité. L’ÉIR reçoit de l’aide à distance de la part d’infirmières de la santé publique qui l’assiste virtuellement en contactant les personnes par téléphone.

La recherche des contacts se poursuit et les échantillons sont envoyés chaque jour par avion à Iqaluit pour être testés. À ce jour, tous les contacts à haut risque ont été recensés dans la collectivité.

Je comprends qu’il existe un fort sentiment d’anxiété et d’incertitude en ce moment, mais la meilleure chose à faire est de travailler tous ensemble. Si des infirmières de la santé publique vous appellent. S’il vous plait, décrochez le téléphone. Les renseignements recueillis demeureront confidentiels. Si vous avez des symptômes, il est important de contacter votre centre de santé immédiatement. Une bonne collaboration avec les intervenants de la santé nous aidera à prévenir la propagation du virus.

Dimanche, j’ai été avisé par la santé publique du Manitoba qu’une personne du Nunavut résidant dans le centre d’isolement de Winnipeg avait été déclarée positive à la COVID-19. Il est improbable que le cas de Winnipeg ait un lien avec celui de Sanikiluaq.

La personne se porte bien et respecte les consignes d’isolement. Les données recensées portent à croire que la personne a été exposée au virus avant son arrivée au centre d’isolement et nous croyons qu’il y a très peu de risque de transmission à d’autres résidents de l’hôtel.

La personne est isolée et ne peut pas quitter sa chambre pour le moment.

Enfin, j’ai reçu des plaintes de la part de personnel de la santé qui ont eu à faire face à des critiques et des agressions verbales dans certaines localités depuis que le cas de COVID-19 a été annoncé. Ces hommes et ces femmes viennent du sud pour offrir des services essentiels et jouent un rôle important dans la prestation des soins partout dans le territoire. Des directives très strictes sont en place pour s’assurer que ces personnes respectent les mesures sanitaires.

Nous comprenons que les gens s’inquiètent des personnes qui n’ont pas à s’isoler avant de venir au Nunavut, mais il existe des situations où les dommages découlant du fait de ne pas faire monter rapidement certaines personnes pourraient être graves. Nous faisons tout en notre pouvoir pour nous assurer que les risques liés à l’arrivée de travailleuses et travailleurs essentiels restent au minimum.

Merci.

 


Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN maintiennent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

À moins d’une urgence, nous demandons aux personnes de Sanikiluaq d’appeler au centre de santé à l’avance et d’attendre les instructions. Quiconque a des questions concernant la COVID-19 peut contacter la ligne d’assistance COVID au 1 888 975-8601.

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 7 novembre
Pour raisons médicales 417
Personnes du public 245
Total 662

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
7 novembre 0
8 novembre 19
9 novembre 78
10 novembre 46
11 novembre 59
Total 202

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 9 novembre, on a recensé 8 480 demandes de voyage, dont 3 985 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande # %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 5 646 66,6 %
Refusées 279 3,3 %
En attente 258 3,0 %
Zone de déplacements commune (approuvées) 2297 27,1%
Total 8 480 100 %

 


​Mise à jour du ministère de la Santé - 6 novembre 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour,

Aujourd’hui, nous avons reçu confirmation d’un cas de COVID-19 positif à Sanikiluaq.

La personne et sa famille sont en isolement. Nous avons lancé une recherche des contacts dans la collectivité et notre équipe d’intervention rapide est sur le qui-vive, prête à contribuer à la gestion de la situation, le cas échéant.

À compter de midi aujourd’hui, tous les déplacements en direction de et en provenance des iles Belcher, y compris le hameau de Sanikiluaq sont interdits.

Il existe des exceptions pour les déplacements médicaux d’urgence, l’entrée essentielle de l’équipe d’intervention, les vols d’urgence et le fret. Les chasseurs peuvent également quitter la municipalité, mais ne doivent pas se rendre dans une autre localité ou zone peuplée à l’extérieur des iles Belcher.

Il est aussi recommandé aux chasseurs qui quittent la municipalité de se surveiller attentivement pour l’apparition de symptômes et de rentrer à la maison s’ils en développent.

De plus, toutes les entreprises commerciales ou à but non lucratif de Sanikiluaq doivent fermer leurs portes à l’exception des épiceries, des stations-service, de Postes Canada et des institutions financières. Les restaurants offrant un service à emporter peuvent demeurer ouverts en respectant des règles strictes notamment, les clients doivent garder deux mètres de distance entre eux en tout temps et un maximum de dix personnes peut se retrouver en file à tout moment.

De plus, les écoles, y compris le Collège de l’Arctique du Nunavut, les bureaux fédéraux, territoriaux et municipaux doivent être fermés à tous, sauf pour les services essentiels.

Tous les rassemblements sont restreints à cinq personnes et il ne doit y avoir aucun rassemblement dans les résidences.

À l’heure actuelle, les zones de déplacements communes avec les TNO et Churchill au Manitoba demeurent accessibles pour toutes les autres municipalités.

Je tiens à informer les Nunavummiuts que nous réagissons rapidement face à ce cas et à leur rappeler que c’est le moment de faire preuve de soutien, de gentillesse et de compréhension.

Merci.


Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

À moins d’une urgence, nous demandons aux personnes de Sanikiluaq d’appeler au centre de santé à l’avance et d’attendre les instructions. Quiconque a des questions concernant la COVID-19 peut contacter la ligne d’assistance COVID au 1 888 975-8601.

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 5 novembre
Pour raisons médicales 431
Personnes du public 243
Total 674

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
6 novembre 46
7 novembre 0
8 novembre 32
9 novembre 80
10 novembre 41
Total 199

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 5 novembre, on a recensé 7 943 demandes de voyage, dont 3 933 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande # %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 5 595 66,9 %
Refusées 279 3,3 %
En attente 208 2,5 %
Zone de déplacements commune (approuvées) 2283 27,3%
Total 7 943 100 %

 


​Mise à jour du ministère de la Santé - 2 novembre 2020

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 2 novembre
Pour raisons médicales 378
Personnes du public 238
Total 661

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
31 octobre 0
1 novembre 22
2 novembre 102
3 novembre 59
4 novembre 57
Total 240

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 27 octobre, on a recensé 7 728 demandes de voyage, dont 3 838 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande # %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 5473 67.2%
Refusées 278 3.4%
En attente 202 2.6%
Zone de déplacements commune (approuvées) 2189 26.9%
Total 7728 100%

 

 


​Mise à jour du ministère de la Santé - 26 octobre 2020

 

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 26 octobre
Pour raisons médicales 471
Personnes du public 328
Total 799

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
24 octobre 0
25 octobre 17
26 octobre 86
27 octobre 39
28 octobre 86
Total 228

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 26 octobre, on a recensé 7 835 demandes de voyage, dont 3 694 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.
 

État de la demande # %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 5274 67.3%
Refusées 275 3.5%
En attente 207 2.6
Zone de déplacements commune (approuvées) 2079 26.5%
Total 7835 100%

 


 

​Mise à jour du ministère de la Santé - 19 octobre 2020

Le ministère de la Santé tient à rappeler aux Nunavummiuts que les voyages à l’extérieur du territoire ne sont pas recommandés. La seconde vague de COVID-19 au Canada rend la situation imprévisible.

Avec l’approche du Temps des Fêtes, nous tenons à rappeler aux personnes qui souhaitent se rendre dans le sud du pays que les déplacements ne sont pas conseillés. L’admission dans les centres d’isolement d’Edmonton, Winnipeg et Ottawa pourrait être retardée pour cause de non-disponibilité de chambres. La priorité est accordée aux personnes en déplacement pour des raisons médicales.

Bien que les zones de déplacements communes entre les TNO et le Nunavut, et entre Churchill au Manitoba et le Nunavut sont toujours en vigueur, la situation pourrait changer à tout moment.

Si une transmission de COVID-19 était confirmée dans l’une ou l’autre des zones de déplacements communes, les voyages pourraient être restreints sans préavis et le retour au Nunavut, retardé. Les voyageuses et voyageurs pourraient également être assujettis à une période de 14 jours d’isolement avant de pouvoir rentrer au Nunavut.

Nous rappelons également aux voyageuses et voyageurs des zones déplacements communes qu’une lettre émise par le bureau de l’administrateur en chef de la santé publique est nécessaire pour rentrer au Nunavut. Sans cette lettre, les personnes ne seront pas autorisées à monter dans l’avion. Veuillez prévoir suffisamment de temps (deux à trois jours) entre la présentation de votre demande et votre date de retour au Nunavut afin d’éviter tout retard.

 

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 17 octobre
Pour raisons médicales 436
Personnes du public 291
Total 727

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nombre de voyageurs des lieux d’isolement
17 octobre 1
18 octobre 26
19 octobre 83
20 octobre 55
21 octobre 81
Total 246


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 17 octobre, on a recensé 7 459 demandes de voyage, dont 3 513 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 4 999 67,2%
Refusées 273 3,7%
En attente 258 3,5%
Zones de déplacements communes (approuvées) 1 929 25,9%
Total 7 459 100%

 


 

​Mise à jour du ministère de la Santé - 8 octobre 2020

 

Personnes en isolement

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 8 octobre
Pour raisons médicales 540
Personnes du public 320
Total 860

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
8 octobre 65
9 octobre 58
10 octobre 0
11 octobre 69
12 octobre 115
Total 307


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 8 octobre, on a recensé 6 898 demandes de voyage, dont 3 303 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 4 774 69,2 %
Refusées 266 3.9 %
En attente 131 1,9 %
Zone de déplacements commune (approuvées) 1 727 25 %
Total 6 898 100%

 


 

​Mise à jour du ministère de la Santé - 5 octobre 2020

Personnes en isolement

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 2 octobre
Pour raisons médicales 366
Personnes du public 398
Total 764

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
1 octobre 64
2 octobre 47
3 octobre 0
4 octobre 28
5 octobre 127
Total 266


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 5 octobre, on a recensé 6 682 demandes de voyage, dont 3 204 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 4666 69,8%
Refusées 264 4 %
En attente 110 1,6%
Zone de déplacements commune (approuvées) 1 642 24,6%
Total 6 682 100%

 



Mise à jour du ministère de la Santé - 2 octobre 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, Le 28 septembre, le ministère de la Santé a interpelé son équipe d’intervention rapide afin de contenir une éclosion de COVID-19 chez TMAC Resources de la mine de Hope Bay.

TMAC Resources a contacté mon bureau le 26 septembre à propos d’un employé qui présentait des symptômes compatibles avec la COVID-19. La personne et ses contacts connus ont été testés et les échantillons ont été envoyés à Rankin Inlet pour analyse.

Sept de ces échantillons ont donné des résultats positifs. Ils ont tous été acheminés à un laboratoire du sud pour confirmation. Deux de ces tests ont depuis été confirmés.

Comme les résultats des tests confirmaient une transmission de la COVID-19 sur le site de la mine, nous avons lancé notre plan d'intervention rapide pour aider à contenir le virus.

Tous les voyages non essentiels en direction et en provenance de la mine ont cessé.

L’équipe d’intervention rapide a réalisé des traçages de contact supplémentaires et collecté des échantillons.

Hier soir, cinq autres échantillons ont été acheminés à Rankin Inlet pour être analysés avec les appareils GeneXpert et BioFire. Un d’entre eux s’est avéré positif et sera envoyé au sud pour confirmation. Le résultat d’un des tests est toujours attendu. Un autre lot de huit échantillons arrivera à Rankin Inlet demain.

Pour bien détecter le virus, les contacts à haut risque du premier groupe de tests doivent être retestés pour s’assurer que l’exercice est fait au bon moment durant la période d’incubation.

Tous les contacts parmi les membres du personnel non essentiel ayant testé positif ou considérés à haut risque ont été isolés.

Les contacts au sein du personnel essentiel qui doivent continuer à travailler pour assurer la sécurité des autres travailleurs le font jusqu’à ce qu’ils puissent être remplacés. Ces personnes respectent des mesures strictes pour rester isolées des autres autour d’elles, et portent le masque. Les travailleurs qui développeront des symptômes devront s’isoler sur-le-champ.

Hier, les deux personnes qui présentaient des symptômes ont vu ces symptômes disparaitre.

L’équipe d’intervention rapide poursuit actuellement le traçage des contacts et assure les opérations de confinement. Elle devrait demeurer à la mine jusqu’au milieu de la semaine prochaine.

Bien que la transmission de COVID-19 à la mine soit préoccupante, le risque que cette éclosion affecte les Nunavummiuts demeure faible. Hope Bay n’a aucun employé nunavois sur le site de la mine à l’heure actuelle et aucun contact n’a eu lieu avec des localités du Nunavut.

Une fois que l’équipe d’intervention rapide aura achevé son travail, mon bureau étudiera l’incident et l’information collectée par l’équipe. De là, nous déterminerons si des mesures améliorées devraient être mises en place pour réduire le risque d’une nouvelle éclosion.

Merci.
 

Personnes en isolement

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 2 octobre
Pour raisons médicales 366
Personnes du public 398
Total 764

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
1 octobre 64
2 octobre 47
3 octobre 0
4 octobre 28
5 octobre 127
Total 266


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 1er octobre, on a recensé 6 615 demandes de voyage, dont 3 174 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.
 

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 4627 69.9%
Refusées 264 4 %
En attente 117 1.8%
Zone de déplacements commune (approuvées) 1 607 24.3%
Total 6 615 100%

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 21 septembre 2020

 

Personnes en isolement

Total (tous les lieux d’isolement)
Type de voyageur Personnes en isolement au 21 septembre
Pour raisons médicales 336
Personnes du public 382
Total 786

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nombre de voyageurs des lieux d’isolement
19 septembre 0
20 septembre 21
21 septembre 87
22 septembre 35
23 septembre 68
Total 211


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 19 septembre, on compte 5 875 demandes de voyage, dont 2 831 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande # %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 4137 70.4%
Refusées 259 4.4%
En attente 125 2.1%
Zone de déplacements commune (approuvées) 1352 23.0%
Total 5875 100%

 

Services de santé mentale

  • En général, les services de santé mentale et dépendances reçoivent les clientes et clients en personne partout au Nunavut.
  • Compte tenu des nombres à Iqaluit et pour assurer l’éloignement physique, les clientes et clients ont le choix entre des rencontres au téléphone ou en personne.
  • Le nombre de personnes envoyées à l’extérieur du territoire pour obtenir des services demeure limité et dépend des protocoles d’accueil des établissements.
  • Les cliniques psychiatriques ne sont pas accessibles en personne pour l’instant, mais le demeurent par téléphone ou vidéo. Cela dépend des protocoles mis en place par les hôpitaux partenaires.

 


 

Mise à jour du ministère de la Santé - 14 septembre 2020

Personnes en isolement

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 11 septembre

Pour raisons médicales

405

Personnes du public

341

Total

746


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

12 septembre

0

13 septembre

59

14 septembre

93

15 septembre

41

16 septembre

47

Total

240

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 11 septembre, on compte 5 301 demandes de voyage, dont 2 630 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

3 820

72,1 %

Refusées

248

4, %

En attente

66

1,5 %

Zone de déplacements commune (approuvées)

1 167

22 %

Total

5 301

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 08 septembre 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour,

Durant la fin de semaine dernière, c’était la fin de la période de 14 jours pour les personnes ayant été en contact avec le cas positif de COVID-19 au Residence Inn d’Ottawa. Avec cette période de deux semaines derrière nous, il n’existe plus aucun risque que ces personnes aient contracté le virus.

Au cours de dernières semaines, nous avons accru nos capacités à tester le virus dans le territoire. L’appareil Biofire à Iqaluit est à présent fonctionnel, tout comme l’appareil GeneXpert. En plus de la nécessité d’accroitre nos capacités de tests dans le territoire, nous devons également améliorer le temps d’obtention des résultats. Cette semaine, le ministère de la Santé lance un projet pilote et utilisera un avion nolisé pour transporter les échantillons de COVID-19 des municipalités de Baffin vers Iqaluit. L’objectif est d’avoir un système en place qui permettra de réduire le temps d’obtention des résultats à cinq jours ou moins. Une fois le système en place et en bon état de fonctionnement, nous ferons de même à Rankin Inlet.

L’accroissement de nos capacités de test conjugué à des temps plus courts d’obtention des résultats nous procurera davantage de flexibilité dans l’application des mesures sanitaires et améliorera notre capacité à réagir en cas d’éclosion. Par contre, les tests seuls ne suffisent pas.

Comme la plupart d’entre vous le savent, la stratégie de la santé publique est de minimiser les risques d’arrivée et de propagation de la COVID-19 dans le territoire, ce qui repose sur un éventail de mesures. La réalisation de test n’est qu’une composante de cette stratégie. L’éloignement physique, la bonne hygiène comme le lavage des mains, le fait de rester à la maison quand on ne sent pas bien et le séjour dans les centres d’isolement sont des gestes qui se conjuguent aux tests et qui ne doivent pas être sous-estimés.

Nous devons aussi garder en tête que nos mesures sanitaires sont efficaces uniquement si les Nunavummiuts, individuellement et collectivement, les respectent. Nous avons réussi jusqu’à présent à réduire les risques parce que chacun d’entre nous a fait le choix conscient de s’adapter et d’inclure ces mesures dans son quotidien. Chaque fois que nous choisissons d’ignorer ces mesures, les risques augmentent.

Bien que le risque ne soit jamais nul, nous savons que ces mesures fonctionnent. La  COVID est toujours absente du Nunavut. Nous avons constaté une réduction des maladies respiratoires dans le territoire cette année. Par conséquent, il est essentiel que, collectivement et individuellement, nous continuions de faire le choix de respecter les mesures sanitaires et de demeurer des acteurs actifs dans la protection de nos familles et nos collectivités.

Merci.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Urgence de santé publique

L’urgence de santé publique a été prolongée le 3 septembre et demeurera en vigueur jusqu’au 17 septembre prochain.

Personnes en isolement

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 7 septembre

Pour raisons médicales

345

Personnes du public

335

Total

680


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

7 septembre

54

8 septembre

66

9 septembre

65


 

 

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 7 septembre, on compte 5 244 demandes de voyage, dont 2 604 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

3 782

72,1 %

Refusées

246

4,7 %

En attente

79

1,5 %

Zone de déplacements commune (approuvées)

1 137

21,7 %

Total

5 244

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 17 août 2020

Appelez avant de vous présenter à un centre de santé

À moins qu’il s’agisse d’une urgence, veuillez appeler avant de vous rendre à votre centre de santé local. Décrivez vos symptômes, et un prestataire de soins de santé pourra réaliser une évaluation par téléphone et, éventuellement, vous donner un rendez-vous en personne pour obtenir des soins appropriés.

Port du masque dans les centres de santé

Si vous devez vous rendre dans un centre de santé avec des symptômes respiratoires comme une toux, des éternuements ou un nez qui coule, veuillez porter un masque. Si vous n’avez pas de masque, veuillez informer quiconque vous accueille au centre de santé de vos symptômes et on vous en fournira un.

Zones de déplacements communes (TNO/Churchill)

Les Nunavummiuts qui voyagent entre le Nunavut et les TNO ou entre le Nunavut et Churchill n’ont plus à s’isoler sous certaines conditions. D’autre part, ceux et celles qui voyagent à l’extérieur du Nunavut dans une zone de déplacements commune doivent obtenir une lettre d’exemption de la part de l’administrateur en chef de la santé publique pour rentrer dans le territoire. Les compagnies aériennes n’accepteront aucune personne à bord d’un vol sans une lettre d’autorisation de l’ACSP. Pour obtenir cette lettre, courriellez à CPHOtravelrequests@gov.nu.ca avant de vous déplacer. Les règles concernant les zones de déplacements communes sont :

  • le voyage doit partir du Nunavut vers les TNO/Churchill, ou des TNO vers le Nunavut/Churchill;
  • les voyageuses ou voyageurs ne se sont pas rendus à l’extérieur des zones de déplacements communes durant les deux semaines précédant leur voyage vers les TNO, Churchill ou le Nunavut;
  • les voyageuses et voyageurs demeurent dans la zone de déplacements commune pour toute la durée de leur séjour;

Toute personne qui voyage sur un vol régulier entre la région du Kitikmeot et toute autre partie du Nunavut nécessitant une escale ou un changement d’avion à Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest est exemptée de l’obligation de produire la preuve d’autorisation.

Courriel pour les voyageurs qui rentrent au Nunavut

Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Boite courriel et préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Pour tout commentaire, question ou préoccupation concernant l’isolement, courriellez à isolationrelations@gov.nu.ca.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 16 aout

Déplacements pour raisons médicales

250

Personnes du public

470

Total

720


 

 

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

15 aout

7

16 aout

22

17 aout

110

18 aout

32

19 aout

67


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 15 aout, on compte 4 120 demandes de voyage, dont 2 219 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

3 122

75,8 %

Refusées

228

5,5 %

En attente

48

1,2 %

Zone de déplacements commune (approuvées)

722

17,5 %

Total

4 120

100 %


Services fermés/annulés/suspendus :

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés.  Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 10 août 2020

Appelez avant de vous présenter à un centre de santé

À moins qu’il s’agisse d’une urgence, veuillez appeler avant de vous rendre à votre centre de santé local. Décrivez vos symptômes, et un prestataire de soins de santé pourra réaliser une évaluation par téléphone et, éventuellement, vous donner un rendez-vous en personne pour obtenir des soins appropriés.

Port du masque dans les centres de santé

Si vous devez vous rendre dans un centre de santé avec des symptômes respiratoires comme une toux, des éternuements ou un nez qui coule, veuillez porter un masque. Si vous n’avez pas de masque, veuillez informer quiconque vous accueille au centre de santé de vos symptômes et on vous en fournira un.

Nouvelle adresse courriel pour les voyageuses et voyageurs

Une nouvelle adresse courriel a été créée pour les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire. Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Boite courriel et préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 8 aout

Déplacements pour raisons médicales

146

Personnes du public

470

Total

616


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

8 aout

9

9 aout

15

10 aout

90

11 aout

26

12 aout

52

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 8 aout, on compte 3 718 demandes de voyage, dont 2 087 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

2 900

78 %

Refusées

226

6,1 %

En attente

51

1,4 %

Zone de déplacements commune (approuvées)

541

14,6 %

Total

3 718

100 %

 

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 04 août 2020

Appelez avant de vous présenter à un centre de santé

À moins qu’il s’agisse d’une urgence, veuillez appeler avant de vous rendre à votre centre de santé local. Décrivez vos symptômes, et un prestataire de soins de santé pourra réaliser une évaluation par téléphone et, éventuellement, vous donner un rendez-vous en personne pour obtenir des soins appropriés.

Port du masque dans les centres de santé

Si vous devez vous rendre dans un centre de santé avec des symptômes respiratoires comme une toux, des éternuements ou un nez qui coule, veuillez porter un masque. Si vous n’avez pas de masque, veuillez informer quiconque vous accueille au centre de santé de vos symptômes et on vous en fournira un.

Nouvelle adresse courriel pour les voyageuses et voyageurs

Une nouvelle adresse courriel a été créée pour les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire. Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Boite courriel et préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

 

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 2 aout

Déplacements pour raisons médicales

105

Personnes du public

483

Total

588


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

4 aout

37

5 aout

42

6 aout

83

7 aout

22

8 aout

5


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 30 juillet, on compte 3 290 demandes de voyage, dont 1 948 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

2 647

80,5 %

Refusées

216

6,6 %

En attente

52

1,6 %

Zone de déplacements commune (approuvées)

375

11,4 %

Total

3 290

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 27 juillet 2020

Appelez avant de vous présenter à un centre de santé

À moins qu’il s’agisse d’une urgence, veuillez appeler avant de vous rendre à votre centre de santé local. Décrivez vos symptômes, et un prestataire de soins de santé pourra réaliser une évaluation par téléphone et, éventuellement, vous donner un rendez-vous en personne pour obtenir des soins appropriés.

Port du masque dans les centres de santé

Si vous devez vous rendre dans un centre de santé avec des symptômes respiratoires comme une toux, des éternuements ou un nez qui coule, veuillez porter un masque. Si vous n’avez pas de masque, veuillez informer quiconque vous accueille au centre de santé de vos symptômes et on vous en fournira un.

Nouvelle adresse courriel pour les voyageuses et voyageurs

Une nouvelle adresse courriel a été créée pour les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire. Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Boite courriel et préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 24 juillet

Déplacements pour raisons médicales

1621

Public

1151

Total

2832

 

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

25 juillet

1

26 juillet

15

27 juillet

58

28 juillet

19

29 juillet

48


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 26 juillet, on compte 3000 demandes de voyage, dont 1850 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

2461

83 %

Refusées

213

7,1 %

En attente

11

0,4 %

Zone de déplacements commune (approuvées)

315

10,5 %

Total

3000

100 %


Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

Depuis le 8 juin, les possibilités d’évaluations de santé en personne ont été accrues dans les centres de santé à travers le territoire.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
  • Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie ont repris leurs services habituels.

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement.  Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion. 

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

L’unité d’hospitalisation de l’HGQ accepte un nombre limité de visiteurs après qu’ils aient rempli un questionnaire.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

À compter du 15 juin, les services dentaires normaux peuvent reprendre. Ce service pourrait ne pas être immédiatement accessible dans toutes les localités. Pour les municipalités où le service normal ne peut reprendre immédiatement, les services d'urgence sont toujours disponibles.

À compter du 29 juin au Nunavut : les centres de soins continus et les résidences pour ainés accepteront des visites, sur une base limitée. Chaque résident ou patient pourra accueillir un maximum de deux personnes à la fois et les visites sont permises aux seuls membres de la famille immédiate (ce qui inclut les petits-enfants et les arrière-petits-enfants

Services fermés/annulés/suspendus :

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés.  Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 20 juillet 2020

Compte rendu du ministre de la Santé :

Je souhaite profiter de l’occasion pour intervenir à propos des rumeurs et de la désinformation qui circulent au sujet des établissements d’isolement.

Le gouvernement du Nunavut gère plusieurs de ces lieux et fait face à un grand nombre de demandes à la fois des voyageurs pour soins médicaux et les voyageurs non essentiels. Afin de tenter de rétrécir les délais pour accéder à ces établissements, nous envisageons qu’Iqaluit pourrait devenir l’une des options permettant aux voyageurs pour soins médicaux d’attendre moins longtemps à Winnipeg.

Cette approche n’est pas encore adoptée et nous envisageons sérieusement la possibilité d’établir un second lieu à Winnipeg, réservé aux voyageurs pour soins médicaux. Notre engagement est de faire en sorte que nos voyageurs pour soins médicaux sont bien traités et nous leur accordons la priorité sur les voyages non essentiels.

Nous comprenons les préoccupations exprimées sur les réseaux sociaux au cours du weekend. Par contre, rien n’est encore confirmé à propos d’Iqaluit ou d’un établissement supplémentaire à Winnipeg. Nous reconnaissons la peur et l’incertitude engendrées par la COVID-19. Ceci étant dit, nous devons trouver l’équilibre entre ces peurs et les faits, les meilleurs soins possibles pour les Nunavummiuts et notre engagement à l’égard de la santé et la sécurité du public.

Une fois qu’une décision aura été prise à ce sujet, nous l’annoncerons ainsi que toute l’information pertinente. Tandis que nous travaillons à rattraper ces retards, nous voulons remercier les personnes qui attendent une place dans les lieux d’isolement pour leur patience et leur compréhension. Nous travaillons 24 heures par jour pour préserver la sécurité du Nunavut et des Nunavummiuts. Merci à tout le personnel qui a travaillé d’arrachepied pour le mieux-être de tous en cette période de COVID-19.

 

Services du ministère de la Santé

Appelez avant de vous présenter à un centre de santé

À moins qu’il s’agisse d’une urgence, veuillez appeler avant de vous rendre à votre centre de santé local. Décrivez vos symptômes, et un prestataire de soins de santé pourra réaliser une évaluation par téléphone et, éventuellement, vous donner un rendez-vous en personne pour obtenir des soins appropriés.

Port du masque dans les centres de santé

Si vous devez vous rendre dans un centre de santé avec des symptômes respiratoires comme une toux, des éternuements ou un nez qui coule, veuillez porter un masque. Si vous n’avez pas de masque, veuillez informer quiconque vous accueille au centre de santé de vos symptômes et on vous en fournira un.

Nouvelle adresse courriel pour les voyageuses et voyageurs

Une nouvelle adresse courriel a été créée pour les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire. Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Boite courriel et préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

 

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 17 juillet

Déplacements pour raisons médicales

240

Public

262

Total

502


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

18 juillet

7

19 juillet

28

20 juillet

65

21 juillet

28

22 juillet

38


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 18 juillet, on compte 2 730 demandes de voyage, dont 1 757 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

2 266

83 %

Refusées

204

7,5 %

En attente

43

1,6 %

Zone de déplacements commune (approuvées)

217

7,9 %

Total

2 730

100 %


 

 

 

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

Depuis le 8 juin, les possibilités d’évaluations de santé en personne ont été accrues dans les centres de santé à travers le territoire.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
  • Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie ont repris leurs services habituels.

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

L’unité d’hospitalisation de l’HGQ accepte un nombre limité de visiteurs après qu’ils aient rempli un questionnaire.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

À compter du 15 juin, les services dentaires normaux peuvent reprendre. Ce service pourrait ne pas être immédiatement accessible dans toutes les localités. Pour les municipalités où le service normal ne peut reprendre immédiatement, les services d'urgence sont toujours disponibles.

À compter du 29 juin au Nunavut : les centres de soins continus et les résidences pour ainés accepteront des visites, sur une base limitée. Chaque résident ou patient pourra accueillir un maximum de deux personnes à la fois et les visites sont permises aux seuls membres de la famille immédiate (ce qui inclut les petits-enfants et les arrière-petits-enfants

Services fermés/annulés/suspendus :

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.


Mise à jour du ministère de la Santé - 13 juillet 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Le Nunavut progresse sur la route du déconfinement, c’est donc avec plaisir que je vous annonce de nouveaux assouplissements.

À compter du 20 juillet, tous les établissements licenciés du territoire pourront rouvrir aux heures normales.

Le Nunavut élargira également sa zone de déplacements commune pour inclure Churchill au Manitoba. Cette zone bulle vaut uniquement pour Churchill et ne comprend aucune autre région du Manitoba.

Cette zone commune est valide tant dans les airs que sur terre ou sur l’eau, et exempte les voyageuses et voyageurs d’avoir à s’isoler au Nunavut ou à Churchill, sous certaines conditions :

  • le voyage doit partir du Nunavut vers Churchill ou de Churchill vers le Nunavut;
  • les voyageurs ou voyageuses ne doivent pas être sortis de Churchill ou du Nunavut au cours des deux semaines précédant le voyage;
  • les voyageurs ou voyageuses doivent rester à Churchill ou au Nunavut pour toute la durée de leur voyage.

Avant de quitter le Nunavut, chaque voyageur ou voyageuse doit contacter le bureau de l’Administrateur en chef de la santé publique et fournir :

  • ses coordonnées, comme l’adresse et le numéro de téléphone de son lieu de résidence habituel;
  • une déclaration écrite peut être obtenue en courriellant à CPHOtravelrequests@gov.nu.ca ou en consultant le site web du ministère de la Santé.

Lors de voyages aériens, chaque voyageur ou voyageuse doit obtenir une lettre d’autorisation de la part de l’ACSP, sinon il ou elle ne pourra monter à bord de l’avion. Ceux ou celles qui quitteront la zone de déplacements commune de Churchill devront s’isoler durant 14 jours dans un établissement désigné par le gouvernement avant de rentrer au Nunavut.

Je tiens à profiter de l’occasion pour remercier tous les Nunavummiuts pour leur patience tandis que nous travaillons à protéger notre territoire et nos familles de la COVID-19. Merci.

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada.  Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 12 juillet

Déplacements pour raisons médicales

254

Public

245

Étudiantes/étudiants

0

Total

499


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

11 juillet

5

12 juillet

7

13 juillet

53

14 juillet

18

15 juillet

88


 

 

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 11 juillet, on compte 2 467 demandes de voyage, dont 1 622 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

2 086

84,6 %

Refusées

198

8,0 %

En attente

26

1,1 %

Approuvées en zone bulle

157

6,4 %

Total

2 467

100 %


Services en cours :

  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • Depuis le 8 juin, les possibilités d’évaluations de santé en personne ont été accrues dans les centres de santé à travers le territoire.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
  • Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie ont repris leurs services habituels.

Services modifiés :

  • Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.
  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • L’unité d’hospitalisation de l’HGQ accepte un nombre limité de visiteurs après qu’ils aient rempli un questionnaire.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.
  • À compter du 15 juin, les services dentaires normaux peuvent reprendre. Ce service pourrait ne pas être immédiatement accessible dans toutes les localités. Pour les municipalités où le service normal ne peut reprendre immédiatement, les services d'urgence sont toujours disponibles.
  • À compter du 29 juin au Nunavut : les centres de soins continus et les résidences pour ainés accepteront des visites, sur une base limitée. Chaque résident ou patient pourra accueillir un maximum de deux personnes à la fois et les visites sont permises aux seuls membres de la famille immédiate (ce qui inclut les petits-enfants et les arrière-petits-enfants

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.
  • Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 6 juillet 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, nous sommes toujours en attente d’une confirmation concernant le cas présumé détecté à la mine de Mary River et nous espérons la recevoir quelque temps cette semaine. Le ministère de la Santé continue de surveiller de près la situation à la mine de Mary River et nous apporterons notre soutien au besoin.

Je souhaite profiter de l’occasion pour rappeler aux Nunavummiuts que :

La prise de tests ne constitue qu’une composante de la réponse de la santé publique à une éclosion de COVID-19. Les tests sont importants, mais ils ne remplacent pas l’éloignement social ou le lavage des mains.

Les tests sont importants, mais ne remplacent absolument pas un isolement de 14 jours.

Le gouvernement du Nunavut respecte les directives sur les tests et les pratiques exemplaires qui ont été adoptées par l’Organisation mondiale de la Santé et Santé Canada. Nous nous fions à des appareils diagnostiques ayant été soumis à des processus rigoureux de validation et de certification pour fournir des tests fiables aux Nunavummiuts. 

Même avec des conditions idéales, avec un équipement validé, les tests ne constituent pas toujours une méthode fiable pour déterminer les cas de COVID-19 et stopper la transmission. Il existe des preuves irréfutables que de faux négatifs peuvent se produire tout au long de la période d'incubation.

Tout au long de cette pandémie de COVID-19, l’objectif ultime de notre santé publique est de repérer, contenir et stopper la transmission.

Le gouvernement du Nunavut continuera d’examiner les preuves émergentes et les pratiques exemplaires établies par les autorités de santé publique, tant à l’échelle nationale qu’internationale, pour façonner notre réponse à la COVID-19, et adapter les mesures sanitaires de manière appropriée et au moment opportun.

Merci.

 

 

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 3 juillet

Déplacements pour raisons médicales

224

Public

229

Étudiantes/étudiants

0

Total

453


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

4 juillet

3

5 juillet

15

6 juillet

76

7 juillet

29

8 juillet

30


 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 4 juin, on compte 2 215 demandes de voyage, dont 1 508 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

1874

84,6 %

Refusées

197

8,9 %

En attente

37

1,7 %

Approuvées en zone bulle

107

4,8 %

Total

1 291

100 %


Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

Depuis le 8 juin, les possibilités d’évaluations de santé en personne ont été accrues dans les centres de santé à travers le territoire.

À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.

Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.

Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie ont repris leurs services habituels.

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

L’unité d’hospitalisation de l’HGQ accepte un nombre limité de visiteurs après qu’ils aient rempli un questionnaire.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

À compter du 15 juin, les services dentaires normaux peuvent reprendre. Ce service pourrait ne pas être immédiatement accessible dans toutes les localités. Pour les municipalités où le service normal ne peut reprendre immédiatement, les services d'urgence sont toujours disponibles.

À compter du 29 juin au Nunavut : les centres de soins continus et les résidences pour ainés accepteront des visites, sur une base limitée. Chaque résident ou patient pourra accueillir un maximum de deux personnes à la fois et les visites sont permises aux seuls membres de la famille immédiate (ce qui inclut les petits-enfants et les arrière-petits-enfants

Services fermés/annulés/suspendus :

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 29 juin 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, c’est la troisième fois que je vous présente l’annonce aux deux semaines de l’Approche du Nunavut pour avancer en période de pandémie de COVID-19. Il  n’existe toujours aucun cas détecté de COVID-19 dans le territoire. Nous sommes donc en mesure d’élargir encore une fois les mesures de santé publique.

C’est avec grand plaisir que je vous annonce les modifications suivantes incluses dans le décret sur l’éloignement social et les rassemblements qui prend effet aujourd’hui :

  • La limite des rassemblements extérieurs est à présent augmentée à 50 personnes.
  • La limite des rassemblements intérieurs est augmentée à 10 personnes. Pour les habitations privées, cela signifie que 10 personnes peuvent s’y retrouver en plus de celles qui y résident habituellement.
  • La limite des rassemblements dans les lieux de culte, établissements de congrès, salles communautaires, salles de réunions offertes en location, et les rassemblements organisés par le gouvernement du Canada, celui du Nunavut, les organismes municipaux ou les organisations régionales inuites, est à présent de 50 personnes ou de 50 % de la capacité de l’établissement, selon le moindre des deux.
  • On s’attend à ce que l’éloignement social soit maintenu dans tous les établissements et lors de tout rassemblement.

Alors que nous progressons d’un nouveau pas dans la levée des mesures et que nous reprenons quelques-unes de nos activités, des programmes et des rassemblements qui nous ont manqué, nous devons maintenir l’engagement collectif que nous avons pris à l’égard de l’éloignement social et de la bonne hygiène des mains.

Si vous choisissez de participer à un grand rassemblement, ou que vous participez à un évènement à l’intérieur, ou même si vous rencontrez des amis pour diner, s’il vous plait, demeurez responsables et choisissez de poser les gestes nécessaires pour préserver votre santé, celle de votre collectivité, et du territoire. Lavez vos mains Maintenez une distance de six pieds des autres. Évitez de toucher votre visage. Désinfectez souvent les surfaces fréquemment touchées. Envisagez de porter un masque lorsqu’il est difficile de maintenir l’éloignement social. Si vous ne vous sentez pas bien, restez à la maison.

Merci.

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Appelez avant de vous présenter à un centre de santé

À moins qu’il s’agisse d’une urgence, veuillez appeler avant de vous rendre à votre centre de santé local. Décrivez vos symptômes, et un prestataire de soins de santé pourra réaliser une évaluation par téléphone et, éventuellement, vous donner un rendez-vous en personne pour obtenir des soins appropriés.

Port du masque dans les centres de santé

Si vous devez vous rendre dans un centre de santé avec des symptômes respiratoires comme une toux, des éternuements ou un nez qui coule, veuillez porter un masque. Si vous n’avez pas de masque, veuillez informer quiconque vous accueille au centre de santé de vos symptômes et on vous en fournira un.

Nouvelle adresse courriel pour les voyageuses et voyageurs

Une nouvelle adresse courriel a été créée pour les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire. Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Boite courriel et préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 28 juin

Déplacements pour raisons médicales

257

Public

183

Étudiantes/étudiants

0

Total

440


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

27 juin

7

28 juin

16

29 juin

63

30 juin

28

1er juillet

47


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 26 juin, on compte 1 919 demandes de voyage, dont 1 373 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

1 666

86,8 %

Refusées

195

10,2 %

En attente

3

0,2 %

Zone de déplacements commune

55

2,9 %

Total

1 919

100 %


Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

Depuis le 8 juin, les possibilités d’évaluations de santé en personne ont été accrues dans les centres de santé à travers le territoire.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
  • Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie ont repris leurs services habituels.

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

L’unité d’hospitalisation de l’HGQ accepte un nombre limité de visiteurs après qu’ils aient rempli un questionnaire.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

À compter du 15 juin, les services dentaires normaux peuvent reprendre. Ce service pourrait ne pas être immédiatement accessible dans toutes les localités. Pour les municipalités où le service normal ne peut reprendre immédiatement, les services d'urgence sont toujours disponibles.

À compter du 29 juin au Nunavut : les centres de soins continus et les résidences pour ainés accepteront des visites, sur une base limitée. Chaque résident ou patient pourra accueillir un maximum de deux personnes à la fois et les visites sont permises aux seuls membres de la famille immédiate (ce qui inclut les petits-enfants et les arrière-petits-enfants

Services fermés/annulés/suspendus :

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Services du ministère des Finances

À l’origine, la Prime salariale pour les travailleuses et travailleurs essentiels s’adressait aux employeurs œuvrant en santé ou services sociaux auprès des Nunavummiuts vulnérables, comme les banques alimentaires, les refuges, les foyers de groupe, les établissements de soins et les garderies autorisées. Le programme a maintenant été élargi pour inclure l’infrastructure essentielle, les transports, les services alimentaires, l’hébergement, le commerce de détail et les services professionnels.

La Prime salariale pour les travailleuses et travailleurs essentiels s’adresse à tous les travailleurs nunavois à temps pleins ou partiels, permanents ou occasionnels, qui gagnent moins de 25 $ l’heure et qui travaillent dans les secteurs admissibles.

Les travailleuses et travailleurs qui gagnent un salaire inférieur ou égal à 20 $ l’heure seront admissibles à la prime complète de 5 $ l’heure. Les travailleuses et travailleurs qui gagnent un salaire entre 20 $ et 25 $ l’heure seront admissibles à une prime leur permettant de bonifier leur salaire à 25 $ l’heure. Les travailleuses et travailleurs qui gagnent plus de 25 $ l’heure ne sont pas admissibles à cette prime.

Les employeurs (non pas les personnes) doivent présenter une demande au programme et fournir des informations de base sur leur main-d'oeuvre.

Le ministère des Finances du GN administre le programme Prime salariale pour les travailleuses et travailleurs essentiels à titre gracieux. La politique de contribution à l’appui de ce programme est disponible sur le site web du ministère à https://gov.nu.ca/finance/information/newwp.

Les employés des gouvernements territorial et fédéral ainsi que leurs organismes associés ne sont pas admissibles à la prime.

Le programme est entièrement financé par le gouvernement du Canada.

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 25 juin 2020

Appelez avant de vous présenter à un centre de santé

À moins qu’il s’agisse d’une urgence, veuillez appeler avant de vous rendre à votre centre de santé local. Décrivez vos symptômes, et un prestataire de soins de santé pourra réaliser une évaluation par téléphone et, éventuellement, vous donner un rendez-vous en personne pour obtenir des soins appropriés.

Port du masque dans les centres de santé

Si vous devez vous rendre dans un centre de santé avec des symptômes respiratoires comme une toux, des éternuements ou un nez qui coule, veuillez porter un masque. Si vous n’avez pas de masque, veuillez informer quiconque vous accueille au centre de santé de vos symptômes et on vous en fournira un.

Nouvelle adresse courriel pour les voyageuses et voyageurs

Une nouvelle adresse courriel a été créée pour les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire. Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Boite courriel et préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

 

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 24 juin

Déplacements pour raisons médicales

286

Public

177

Étudiantes/étudiants

0

Total

463


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

25 juin

31

26 juin

20

27 juin

7

28 juin

13

29 juin

67


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 24 juin, on compte 1 821 demandes de voyage, dont 1 333 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

1 584

86,9 %

Refusées

194

10,7 %

En attente

2

0,1 %

Zone de déplacements commune

41

2,2 %

Total

1 821

100 %

 
 

Mise à jour du ministère de la Santé - 22 juin 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour,

À compter, nous reprenons les déplacements pour soins médicaux réguliers vers Churchill au Manitoba. Comme Churchill n’a connu aucun cas confirmé de COVID-19 depuis le début de la pandémie, nous croyons que le risque de reprendre les déplacements pour soins médicaux est minime, et qu’il est très largement compensé par les avantages auxquels ont accès les Nunavummiuts ayant besoin d’être soignés à l’extérieur du territoire.

Les voyageurs pour soins médicaux et leur accompagnateur qui se rendent à Churchill pour des traitements et ne quittent pas la municipalité durant leur séjour pourront rentrer directement au Nunavut sans avoir à s’isoler dans un lieu désigné par le GN. Si la situation devait changer, nous réévaluerons et nous serons prêts à lancer un traçage des contacts et des mesures de confinement immédiatement.

Nous avons aussi reçu quelques demandes de la part de compagnies de taxi concernant leur fonctionnement. En vertu de l’arrêté sur l’éloignement social et les rassemblements, les compagnies de taxi peuvent percevoir les paiements de passagers provenant de multiples maisonnées en même temps, selon certaines conditions précises.

  • S’il y a plusieurs passagers dans le taxi en même temps, chacun doit porter un masque.
  • Les chauffeurs de taxi doivent fournir un masque aux passagers qui n’en ont pas.
  • Plus important encore, le chauffeur de taxi doit obtenir le consentement de tous avant d’accepter plusieurs passagers. Cela signifie que tout passager qui monte à bord, et tous les passagers subséquents sur le parcours doivent indiquer qu’ils sont d’accord pour voyager dans le taxi avec d’autres.
  • Tous les passagers peuvent exiger de ne pas partager leur parcours avec d’autres et, pour le moment, les compagnies de taxi doivent respecter cette requête.

Nous tenons à remercier toutes les compagnies de taxi qui se sont rapidement pliées à ces recommandations visant à limiter le nombre de passagers par voyage et avoir amélioré leurs procédures d’assainissement afin de préserver la santé et la sécurité des Nunavummiuts.

Enfin, les restaurants, bars et autres établissements intérieurs peuvent rouvrir. Je tiens à insister sur le fait que les Nunavummiuts doivent pratiquer l’éloignement social, le lavage des mains, et rester à la maison s’ils se sentent malades. Nous devons nous rappeler, même si nous reprenons des activités que nous apprécions, que cette pandémie est loin d’être terminée et que les petits gestes de chacun aujourd’hui s’additionnent pour donner de grands résultats dans l’avenir.

Merci.

 

 

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Appelez avant de vous présenter à un centre de santé

À moins qu’il s’agisse d’une urgence, veuillez appeler avant de vous rendre à votre centre de santé local. Décrivez vos symptômes, et un prestataire de soins de santé pourra réaliser une évaluation par téléphone et, éventuellement, vous donner un rendez-vous en personne pour obtenir des soins appropriés.

Port du masque dans les centres de santé

Si vous devez vous rendre dans un centre de santé avec des symptômes respiratoires comme une toux, des éternuements ou un nez qui coule, veuillez porter un masque. Si vous n’avez pas de masque, veuillez informer quiconque vous accueille au centre de santé de vos symptômes et on vous en fournira un.

Nouvelle adresse courriel pour les voyageuses et voyageurs

Une nouvelle adresse courriel a été créée pour les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire. Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Boite courriel et préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

 

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 21 juin

Déplacements pour raisons médicales

260

Public

174

Étudiantes/étudiants

0

Total

434


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

22 juin

50

23 juin

26

24 juin

25


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 21 juin, on compte 1 726 demandes de voyage, dont 1 282 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

1511

87,5 %

Refusées

191

11,1 %

En attente

4

0,2 %

Zone de déplacements commune

20

1,2 %

Total

1 726

100 %


Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

Depuis le 8 juin, les possibilités d’évaluations de santé en personne ont été accrues dans les centres de santé à travers le territoire.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
  • Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie ont repris leurs services habituels.

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

L’unité d’hospitalisation de l’HGQ accepte un nombre limité de visiteurs après qu’ils aient rempli un questionnaire.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

À compter du 15 juin, les services dentaires normaux peuvent reprendre. Ce service pourrait ne pas être immédiatement accessible dans toutes les localités. Pour les municipalités où le service normal ne peut reprendre immédiatement, les services d'urgence sont toujours disponibles.

Services fermés/annulés/suspendus :

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 18 juin 2020

Appelez avant de vous présenter à un centre de santé

À moins qu’il s’agisse d’une urgence, veuillez appeler avant de vous rendre à votre centre de santé local. Décrivez vos symptômes, et un prestataire de soins de santé pourra réaliser une évaluation par téléphone et, éventuellement, vous donner un rendez-vous en personne pour obtenir des soins appropriés.

Port du masque dans les centres de santé

Si vous devez vous rendre dans un centre de santé avec des symptômes respiratoires comme une toux, des éternuements ou un nez qui coule, veuillez porter un masque. Si vous n’avez pas de masque, veuillez informer quiconque vous accueille au centre de santé de vos symptômes et on vous en fournira un.

Nouvelle adresse courriel pour les voyageuses et voyageurs

Une nouvelle adresse courriel a été créée pour les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire. Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Boite courriel et préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 17 juin

Déplacements pour raisons médicales

240

Public

197

Étudiantes/étudiants

0

Total

437

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

18 juin

56

19 juin

9

20 juin

12

21 juin

3

22 juin

50


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 17 juin, on compte 1 667 demandes de voyage, dont 1 238 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

1 470

88,2 %

Refusées

188

11,3 %

En attente

9

0,5 %

Total

1 667

100 %


Voyages dans la zone de déplacements commune

En date du 17 juin, on compte 15 demandes de voyage approuvées des Territoires du Nord-Ouest à destination du Nunavut.

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

Depuis le 8 juin, les possibilités d’évaluations de santé en personne ont été accrues dans les centres de santé à travers le territoire.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
  • Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie ont repris leurs services habituels.

 

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement.  Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion. 

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

L’unité d’hospitalisation de l’HGQ accepte un nombre limité de visiteurs après qu’ils aient rempli un questionnaire.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

À compter du 15 juin, les services dentaires normaux peuvent reprendre. Ce service pourrait ne pas être immédiatement accessible dans toutes les localités. Pour les municipalités où le service normal ne peut reprendre immédiatement, les services d'urgence sont toujours disponibles.

Services fermés/annulés/suspendus :

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés.  Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 15 juin 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour,

Vendredi dernier, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) annonçait qu’il permettrait aux Nunavummiuts d’entrer dans les TNO sans avoir à se placer en isolement durant 14 jours. J’ai le plaisir de vous annoncer, après consultation avec mon collègue des TNO, qu’à compter d’aujourd’hui, les résidentes et résidents des TNO pourront venir au Nunavut sans avoir à s’isoler avant leur arrivée.

L’établissement d’une zone de déplacements commune, par voie aérienne ou terrestre, entre nos deux territoires implique cependant des attentes et restrictions strictes :

  • le voyage doit partir du Nunavut vers les TNO ou des TNO vers le Nunavut;
  • les voyageuses ou voyageurs ne se sont pas rendus à l’extérieur de leur territoire respectif durant les deux semaines précédant leur voyage vers les TNO ou le Nunavut;
  • les voyageuses et voyageurs demeurent d’un l’un ou l’autre territoire pour toute la durée de leur séjour.

Les voyageuses ou voyageurs des TNO qui souhaitent entrer au Nunavut doivent écrire à : cphotravelrequests@gov.nu.ca, remplir et signer le formulaire de déclaration du voyageur du Nunavut et des TNO. Tout défaut de se plier à cette obligation affectera l’entrée au Nunavut. Tout défaut de répondre honnêtement aux questions sera passible d’une amende. Cela s’applique également aux Nunavummiuts qui souhaitent rentrer à la maison après leur séjour dans les TNO.

Mon bureau délivrera une lettre d’autorisation. Les voyageurs et voyageuses devront présenter leur lettre d’autorisation avant de pouvoir monter à bord d’un avion à destination du Nunavut.

La période d’isolement avant l’entrée au Nunavut demeure obligatoire si :

  • Vous êtes un résidente ou résident du Nunavut qui rentre d’un voyage dans le sud du pays en passant par Yellowknife. Dans ce cas, vous devrez vous isoler dans l’établissement d’isolement désigné par le GN à Yellowknife.
  • Vous êtes un résidente ou résident des TNO qui a voyagé à l’extérieur du territoire dans les deux semaines précédant votre arrivée prévue au Nunavut. Dans ce cas, vous devrez vous conformer aux exigences d’isolement des TNO avant de présenter une demande de voyage au Nunavut.

Je tiens à réassurer les Nunavummiuts, que si les conditions devaient changer dans l’un ou l’autre territoire, nous réévaluerons la zone de déplacements commune et prendrons toutes les mesures nécessaires pour assurer la santé et la sécurité des Nunavummiuts.

Pour plus d’information, veuillez consulter la section sur l’isolement et les déplacements du site web du ministère de la Santé à https://gov.nu.ca/health/information/travel-and-isolation.

Cette journée marque également la seconde séance de nos annonces aux deux semaines concernant l’état des mesures en place.

À compter du 22 juin :

  • Les prestataires de services personnels pourront rouvrir leurs portes pour des séances en personne. Ceci inclut les salons de coiffure et de manucure. Une fois encore, ces établissements sont responsables de faire en sorte que des ÉPI sont disponibles pour les clients et les prestataires de service, au besoin.
  • Les bars et les restaurants pourront rouvrir leurs portes et fonctionner à la moitié de leur capacité. L’appel pour la dernière tournée de service d’alcool devra se faire à 21 heures. Les exploitants des établissements doivent s’assurer que la clientèle respecte l’éloignement social. Les inspectrices et inspecteurs des permis d’alcool ont le pouvoir de faire appliquer les ordonnances concernant l’éloignement social et ils et elles s’assureront du respect de ces conditions.
  • Les théâtres et les églises pourront également rouvrir à compter du 22 juin.

Le 29 juin :

  • Les centres jeunesse et les camps de jour pourront reprendre leurs activités.
  • Les établissements de soins à long terme recommenceront à accueillir un petit nombre de visiteurs. Une seule personne à la fois pourra visiter un résidente ou résident, et ces personnes devront faire partie de la famille immédiate.

Les directives concernant les réouvertures seront disponibles sur le site web de la Santé dans les jours qui viennent.

Bien que nous soyons relativement en mesure de prévoir ce à quoi ressembleront les deux prochaines semaines, nous devons rester conscients de la possibilité de devoir modifier ou réintroduire des mesures sanitaires publiques. Bien que nous soyons en position de relâcher certaines restrictions, nous demeurons vulnérables aux répercussions de la pandémie mondiale.

Chaque semaine, nous avons accès à de nouvelles informations. Chaque semaine, la situation peut évoluer. Ce qui ne change pas, c’est la nécessité de l’éloignement social, du lavage des mains, et rester à la maison si on est malade. Voilà les trois gestes que chacun d’entre nous peut adopter pour préserver la sécurité de nos familles et de nos collectivités.

Merci.

 

 

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Appelez avant de vous présenter à un centre de santé

À moins qu’il s’agisse d’une urgence, veuillez appeler avant de vous rendre à l’hôpital général Qikiktani ou à votre centre de santé local. Décrivez vos symptômes, et un prestataire de soins de santé pourra réaliser une évaluation par téléphone et, éventuellement, vous donner un rendez-vous en personne pour obtenir des soins appropriés.

Port du masque dans les centres de santé

Si vous devez vous rendre dans un centre de santé avec des symptômes respiratoires comme une toux, des éternuements ou un nez qui coule, veuillez porter un masque. Si vous n’avez pas de masque, veuillez informer quiconque vous accueille au centre de santé de vos symptômes et on vous en fournira un.

Nouvelle adresse courriel pour les voyageuses et voyageurs

Une nouvelle adresse courriel a été créée pour les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire. Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Boite courriel et préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

 

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 14 juin

Déplacements pour raisons médicales

201

Public

206

Étudiantes/étudiants

0

Total

407


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

13 juin

7

14 juin

6

15 juin

46

16 juin

49

17 juin

35


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 13 juin, on compte 1 574 demandes de voyage, dont 1 181 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

1 379

87,6 %

Refusées

186

11,8 %

En attente

9

0,6 %

Total

1 574

100 %


Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

 

 

Depuis le 8 juin, les possibilités d’évaluations de santé en personne ont été accrues dans les centres de santé à travers le territoire.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

À compter du 15 juin, les services dentaires normaux peuvent reprendre. Ce service pourrait ne pas être immédiatement accessible dans toutes les localités. Pour les municipalités où le service normal ne peut reprendre immédiatement, les services d'urgence sont toujours disponibles.

Services fermés/annulés/suspendus :

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 11 juin 2020

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Nouvelle adresse courriel pour les voyageuses et voyageurs

Une nouvelle adresse courriel a été créée pour les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire. Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Boite courriel et préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux réagir aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 10 juin

Déplacements pour raisons médicales

174

Public

226

Étudiantes/étudiants

0

Total

400

 

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

11 juin

30

12 juin

21

13 juin

7

14 juin

6

15 juin

47


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 10 juin, on compte 1 520 demandes de voyage, dont 1 143 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

1 335

87,8 %

Refusées

183

10,7 %

En attente

2

0,1 %

Total

1 520

100 %


 


Mise à jour du ministère de la Santé - 8 juin 2020

Compte rendu du ministre de la Santé :

Comme l’a déjà indiqué le Dr Patterson, les strictes mesures du Nunavut à ses frontières seront vraisemblablement les dernières à être levées ou modifiées. À l’heure actuelle, les voyages au Nunavut représentent le risque le plus important de faire entrer la COVID-19. L’interdiction de voyage et les 14 jours d’isolement obligatoires pour les Nunavummiuts qui rentrent dans le territoire visent à atténuer ce risque et à garder notre territoire sûr.

Sachant cela, j’aimerais profiter de l’occasion pour partager de l’information sur le nouveau processus mis en place pour réserver un séjour dans les établissements d’isolement du GN dans le sud. À l’avenir, tous les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire devront courrieller une demande de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont confirmés. À partir de cela, l’équipe de séjours consultera la liste des chambres disponibles et réservera pour vous un séjour dans l’un des lieux d’isolement désignés.

Ce nouveau processus allégé vise à aider les Nunavummiuts à planifier plus à l’avance leurs 14 jours de quarantaine et à faire en sorte que notre équipe de séjours puisse mieux anticiper les besoins et accommoder les voyageuses et voyageurs dans les mois à venir. Davantage d’information y compris les exigences à l’égard des journées d’accueil se retrouve sur le site web du ministère de la Santé.

Rappelez-vous que tout voyage non essentiel à l’extérieur du territoire est encore déconseillé.

Toutes les personnes qui présentent une demande d’exemption à titre de travailleuse ou travailleur essentiel continueront d’utiliser l’adresse courriel CPHOTravelRequests@gov.nu.ca.

Finalement, le ministère de la Santé a temporairement modifié sa politique de déplacements pour raisons médicales afin d’aider les voyageuses ou voyageurs pour soins médicaux et leur accompagnateur ou accompagnatrice à se prémunir de la COVID-19. Des dispositions particulières ont été ajoutées pour s’assurer que les voyageuses ou voyageurs pour soins médicaux et leur accompagnateur ou accompagnatrice respectent les règles d’éloignement social, de lavage des mains et les autres comportements contribuant à prévenir la propagation de la COVID-19. Ces modifications précisent également les exigences à l’intention des voyageuses ou voyageurs, et de leur accompagnatrice ou accompagnateur concernant l’isolement obligatoire de 14 jours dans un lieu désigné avant de rentrer au Nunavut.

Tandis que nous continuons à chercher des façons de relâcher les mesures sanitaires et de revenir aux activités qui nous passionnent, nous devons demeurer vigilants et conscients du fait que la menace de la COVID-19 n’est pas encore derrière nous.

S’il vous plait, continuez à pratiquer l’éloignement physique, à vous laver les mains et à limiter vos déplacements non essentiels à l’extérieur du territoire. Merci.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

 

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

 

Nouvelle adresse courriel pour les voyageuses et voyageurs

Une nouvelle adresse courriel a été créée pour les Nunavummiuts qui prévoient voyager à l’extérieur du territoire. Tous les voyageuses et voyageurs doivent soumettre une demande de réservation de séjour d’isolement à NUisolationreservations@nunavutcare.ca dès que leurs plans de voyage sont connus pour être certains que l’équipe de séjours de voyage puisse déterminer la disponibilité des chambres et faire la réservation dans un lieu d’isolement désigné. Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du ministère de la Santé.

Les personnes qui présentent une demande à titre de travailleuse ou de travailleur essentiel continuent de courrieller leur formulaire à CPHOtravelrequests@gov.nu.ca.

 

 

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 7 juin

Déplacements pour raisons médicales

168

Public

189

Étudiantes/étudiants

0

Total

357


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

6 juin

7

7 juin

8

8 juin

28

9 juin

24

10 juin

18


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 7 juin, on compte 1 433 demandes de voyage, dont 1 085 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

1 223

85,3 %

Refusées

157

11,0 %

En attente

53

3,7 %

Total

1 433

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 4 juin 2020

Avis concernant l’exemption pour les travailleuses et travailleurs essentiels quittant le Nunavut ou y revenant

À l’heure actuelle, les déplacements à l’extérieur du Nunavut sont déconseillés et assujettis à une période d’isolement de 14 jours avant que les voyageurs puissent rentrer dans le territoire. Tous les Nunavummiuts, peu importe leur employeur, doivent se soumettre à cet isolement de 14 jours. Seuls les travailleuses et travailleurs essentiels peuvent demander une exemption. L’approbation d’une telle exemption ne peut être faite que par l’administrateur en chef de la santé publique, à sa seule discrétion, et non pas par un employeur nunavois.

Si vous croyez être un travailleur essentiel, présentez votre demande d’exemption sur le formulaire officiel et envoyez-la par courriel à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca. Si votre demande n’est pas approuvée par l’ACSP, vous devez vous soumettre à la période de 14 jours dans un lieu désigné par le GN.

Pour plus d’information concernant les restrictions de voyage, le statut de travailleur essentiel ou les mesures sanitaires actuelles, consultez le https://www.gov.nu.ca/fr/sante/information/covid-19-nouveau-coronavirus.

 

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

 

Préoccupations concernant les lieux d’isolement

Une nouvelle adresse courriel a été créée afin de mieux répondre aux questions et commentaires de la clientèle ayant complété les 14 jours d’isolement dans un lieu désigné au sud du Canada. Cette nouvelle adresse courriel relâchera un peu de la pression affectant la ligne sans frais COVID-19, les relations avec les patients et la boite de réception des demandes de voyages de l’ACSP. Cette nouvelle adresse courriel est isolationrelations@gov.nu.ca.

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 3 mai

Déplacements pour raisons médicales

208

Public

154

Étudiantes/étudiants

0

Total

362


 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

4 jui

33

5 juin

13

6 juin

2

7 juin

12

8 juin

28


 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 2 juin, on compte 1 352 demandes de voyage, dont 1 025 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

1161

85,9 %

Refusées

153

11,3 %

En attente

38

2,8 %

Total

1352

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 1er juin 2020

Compte rendu du ministre de la Santé :

J’invite tous les Nunavummiuts à se joindre à moi pour célébrer la Journée mondiale sans tabac qui a eu lieu ce dimanche 31 mai. Cet évènement annuel souligne les risques liés à la consommation du tabac et vise à réclamer des politiques efficaces pour réduire la consommation de tabac.

En ce moment, nous sommes tous concentrés à respecter les mesures de santé qui nous protègent de la COVID-19. Nous pratiquons l’éloignement social, restons à la maison le plus possible et nous lavons nos mains autant que nous le pouvons. Ces gestes contribuent à préserver notre sécurité ainsi que celle de nos collectivités et notre territoire. L’abandon du tabac est une autre bonne façon de nous préserver contre les attaques de la pandémie. Nous savons que la COVID-19 est une maladie essentiellement respiratoire et les premières recherches tendent à démontrer que l’usage du tabac en aggrave les symptômes. Les fumeuses et fumeurs seraient également plus vulnérables à la COVID-19. En effet, l’action de fumer augmente les contacts avec le visage et les lèvres et accroit ainsi les risques de transmettre la maladie.  S’il vous plait, rappelez-vous : ne partagez pas de cigarettes, de joints, ni de pipes. Ne ramassez pas de mégots de cigarettes ou de cannabis abandonnés. Lavez vos mains souvent, et abstenez-vous de vous toucher le visage.

La meilleure chose à faire pour notre santé est d’abandonner l’usage du tabac. En prenant la décision d’arrêter de fumer, nous pouvons aider à nous protéger de la COVID-19 et améliorer de manière importante notre santé pour les semaines, les mois et les années à venir. De l’aide est disponible pour toute personne qui veut explorer des façons de cesser de fumer. Envoyez un courriel à une conseillère ou un conseiller sur la page Facebook Le tabac n’a pas sa place ici ou appelez au 1 866 368-7848. Le service est disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Le service est privé et gratuit. Des conseillers peuvent vous aider en inuktitut, anglais, inuinnaqtun ou français.

La thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) est aussi disponible sans frais grâce au programme des services de santé non assurés auprès de votre centre de santé local ou votre pharmacie. Téléphonez à l’avance et demandez à votre prestataire de soins de santé de vous informer à propos de la TRN et des options disponibles.

Merci.

 

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, ce lundi marque le début de l’implantation de L’Approche du Nunavut. Les garderies, parcs territoriaux et terrains de jeux peuvent rouvrir et la taille des rassemblements extérieurs a été augmentée à 25 personnes. Nous tenons aussi aujourd’hui la première de nos évaluations aux deux semaines sur la modulation des mesures de santé publique.

Alors que nous envisageons de modifier les mesures de santé publique, je veux prendre un instant pour rappeler aux Nunavummiuts l’importance de toujours maintenir l’éloignement social. Quoique nous soyons en mesure de modifier les mesures, nous ne sommes pas en position de tenir pour acquis l’éloignement social.

Durant le traçage des contacts des personnes en observation, nous avons remarqué que les grappes de contacts de ces personnes grandissaient de manière notable. Des grappes de contact plus grandes feront en sorte qu’il serait beaucoup plus difficile de préciser et de prévenir la propagation de la COVID-19 dans nos collectivités.

La COVID-19 continue de représenter un risque pour les Nunavummiuts et nous ne sommes pas immunisés contre cette pandémie. Nous nous sommes rendus jusqu’ici grâce à nos efforts collectifs, mais ces efforts doivent absolument se poursuivre.

Ceci étant dit, j’ai le plaisir d’annoncer les modifications suivantes aux mesures de santé publique, lesquelles seront implantées au cours des deux prochaines semaines.

À compter de ce jour, les restrictions de voyage intraterritorial sont levées. Les déplacements à l’extérieur du Nunavut sont toujours déconseillés. Les personnes qui voyagent à l’extérieur du territoire doivent être conscientes non seulement des procédures d’isolement avant de revenir, mais aussi des mesures que les autres provinces et territoires ont mises en place pour restreindre ou décourager les déplacements.

Le 8 juin, les lieux de travail et les détaillants pourront rouvrir leurs portes, à condition que les mesures de sécurité soient en place. Les galeries, musées et bibliothèques pourront également rouvrir pour les visites et consultations par des individus. Les séances de groupe seront cependant toujours interdites. Il y aura aussi une plus grande disponibilité d’évaluation de santé en personne dans les centres de santé à travers le territoire.

Le 15 juin, les cliniques dentaires, de physiothérapie, de massage et de chiropratique pourront à nouveau offrir leurs services. Les gymnases et les piscines pourront aussi rouvrir pour de l’entrainement et la natation en solo uniquement.

Veuillez noter que ces mesures pourraient être à nouveau modifiées advenant que les conditions changent.

Merci.

 

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 29 mai

Déplacements pour raisons médicales

158

Public

116

Étudiantes/étudiants

0

Total

274


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

30 mai

0

31 mai

9

1er juin

35

2 juin

6

3 juin

16


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 31 mai, on compte 1 291 demandes de voyage, dont 987 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

1100

85,7 %

Refusées

146

11,4 %

En attente

45

3 %

Total

1291

100 %

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.


Mise à jour du ministère de la Santé - 28 mai 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, je souhaite profiter de l’occasion pour clarifier certaines des conditions qui nous permettront éventuellement de modifier les mesures à nos frontières qui sont actuellement en vigueur. J’ai indiqué précédemment que les restrictions aux frontières actuellement en vigueur seront sans doute parmi les dernières à être levées.

Cela tient au fait que les déplacements arrivant au Nunavut de l’extérieur du territoire représentent le plus grand risque. Si nous voulons avancer sur la voie choisie par le Nunavut, et retirer davantage de mesures sanitaires à l’intérieur du territoire, nous devons maintenir des restrictions de voyage strictes. Cela représente notre meilleure chance de reprendre les activités qui nous passionnent et les programmes dont nous dépendons, tout en préservant la santé et la sécurité des Nunavummiuts.

Ceci étant dit, la concrétisation de l’une ou l’autre des conditions suivantes pourrait influencer notre décision de modifier les mesures à nos frontières :

  • La mise au point d’un vaccin contre la COVID-19. Nous avons déjà abordé ce sujet et bien qu’il soit improbable qu’un vaccin soit développé et facilement accessible dans un proche avenir, cela constitue tout de même un facteur qui aurait une grande influence sur nos mesures de santé publique;
  • La mise au point ou la découverte d’un traitement efficace de la COVID-19;
  • Une indication que la COVID-19 est sous contrôle dans les provinces et territoires voisins. Cela signifie qu’au-delà du fait que le nombre de cas soit en baisse, nous aurions accès à des données probantes voulant que la transmission communautaire dans les provinces et territoires voisins soit minime et contenue;
  • Et finalement, l’atteinte d’une capacité de diagnostic durable et continue dans chaque localité du Nunavut.

Malheureusement, plusieurs de ces facteurs sont hors de notre contrôle, mais nous continuerons de surveiller de près l’évolution de la situation générale. Comme toujours, nos décisions à l’égard de nos mesures aux frontières seront basées sur des données probantes et viseront à protéger et préserver la santé et la sécurité des Nunavummiuts tout au long de cette pandémie.

J’aimerais rappeler aux Nunavummiuts qu’à compter du lundi 1er juin, les terrains de jeux, parcs territoriaux et garderies pourront rouvrir, et que la taille des rassemblements à l’extérieur passera à 25 personnes.  À compter du 1er juin également, et toutes les deux semaines par la suite, nous procèderons à des annonces sur l’évaluation et le relâchement potentiel d’autres mesures de santé publique. La raison pour laquelle nous avons choisi un intervalle de deux semaines entre les annonces est fort simple. En effet, toutes les données indiquent que la période de 14 jours représente le temps maximal d’incubation de la COVID-19. Ainsi, cette fenêtre de 14 jours nous offrira l’occasion d’évaluer la situation environnante et de prendre des décisions éclairées basées sur les plus récentes informations disponibles.

Veuillez vous rappeler que, si une menace était détectée, nous pourrions devoir réagir immédiatement. Nous vous avertirons le plus longtemps à l’avance possible, mais nous pourrions devoir introduire de nouvelles mesures sanitaires publiques sur-le-champ.

Finalement, le ministère émet un avis de santé publique pour le hameau de Sanikiluaq concernant la détection de coqueluche. La coqueluche est une maladie de la gorge ou des poumons qui se répand rapidement d’une personne à l’autre. Tous peuvent attraper la coqueluche, mais les cas les plus graves surviennent chez les jeunes enfants. C’est la raison pour laquelle la garderie de Sanikiluaq devra rester fermée pour l’instant.

Merci.

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 27 mai

Déplacements pour raisons médicales

149

Personnes du public

96

Étudiantes/étudiants

0

Total

245


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

28 mai

24

29 mai

6

30 mai

0

31 mai

9

1er juin

35


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 24 mai, on compte 1 192 demandes de voyage, dont 913 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

1018

85,9 $

Refusées

135

11,3 %

En attente

39

3,3 %

Total

1 192

100 %


Mise à jour du ministère de la Santé - 25 mai 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, les deux derniers mois n’ont pas été faciles et tous les Nunavummiuts ont dû s’imposer des sacrifices.

D’autre part, grâce à nos efforts combinés, nous protégeons nos familles, nos collectivités et notre territoire contre cette pandémie, et j’espère que tous les Nunavummiuts se sentent fiers de savoir que leurs actions ont des répercussions profondes et mesurables sur la santé et la sécurité ressenties au Nunavut.

Il est temps pour nous d’aller de l’avant. Cela ne signifie pas que la pandémie soit derrière nous. Cela ne signifie pas non plus que la menace est passée. Cela signifie que nous pouvons, en étant très prudents, reprendre les activités que nous aimons, tout en sachant qu’en n’importe quel temps il sera peut-être nécessaire de changer nos comportements pour nous protéger de dangers émergents.

Dans les semaines à venir, nous travaillerons avec nos partenaires pour reprendre nos activités commerciales et de loisirs ainsi que nos programmes de manière sure et durable, et qui engendre un risque minimal à la santé et la sécurité des Nunavummiuts. Sachez que, tandis que nous commençons à relâcher les restrictions à l’interne, il est impératif que nos mesures strictes concernant les frontières demeurent en vigueur afin de minimiser le risque d’introduire la COVID-19 dans le territoire.

Ceci étant dit, j’ai le plaisir d’annoncer qu’à compter du 1er juin :

  • Les établissements de garde d’enfants pourront rouvrir aux heures régulières.
  • La taille des rassemblements extérieurs sera augmentée à 25 personnes.
  • Les parcs territoriaux seront autorisés à rouvrir pour les activités extérieures uniquement, si les conditions locales le permettent évidemment. Tous les édifices des parcs demeureront fermés.
  • Les terrains de jeux municipaux pourront rouvrir, bien sûr si les conditions locales le permettent.

Ces décisions particulières ont été prises parce qu’elles sont considérées comme représentant un risque faible. À l’avenir, nous réévaluerons notre approche toutes les deux semaines. Si la situation de la COVID au Nunavut s’avère favorable, nous continuerons de lever les mesures sanitaires en commençant par les activités et programmes représentant le risque le plus faible. Si la situation demeure stable, nous pourrions garder le statuquo jusqu’à ce que nous soyons surs que la levée de restrictions additionnelles ne représentera aucun risque indu pour les Nunavummiuts. Finalement, si la menace de la COVID-19 augmente, ou si les mesures sanitaires atténuées posent un risque à la santé publique du territoire, nous pourrions devoir réinstaurer certaines restrictions.

Je partage l’envie de tous et toutes de revenir à la normale. Nous voulons tous et toutes savoir quand nous pourrons à nouveau voyager en confiance et en sécurité dans notre territoire ou dans les provinces et territoires voisins. Pourtant, il serait erroné, inadéquat et, franchement, hypocrite de fournir des dates et des échéanciers prédisant la levée de toutes les mesures sanitaires.

La pandémie de COVID-19 évolue rapidement et chaque nouvelle semaine apporte son lot de nouvelles informations qui contribuent à façonner notre stratégie et nos mesures de santé publique. Les prévisions et les décisions prises sur la base des connaissances d’aujourd’hui peuvent s’avérer obsolètes en très peu de temps. C’est la raison pour laquelle nous avons opté pour une approche à la fois flexible, prudente et adaptable en fonction de la situation évolutive qui nous entoure.

Une fois de plus, je tiens à remercier toutes et tous les Nunavummiuts pour leur patience et leur compréhension constante. Tout un chacun d’entre nous est affecté par cette pandémie, mais notre sens des responsabilités collectif a préservé la sécurité du Nunavut jusqu’à présent. Ce sens des responsabilités et de l’imputabilité doit être maintenu et, à mesure que nous allégeons les restrictions, nous devons continuer à pratiquer l’éloignement social, à rester loin d’autrui si nous sommes malades et à nous laver les mains souvent.

Merci.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 24 mai

Déplacements pour raisons médicales

141

Public

89

Étudiantes/étudiants

0

Total

230

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

23 mai

14

24 mai

6

25 mai

31

26 mai

19

27 mai

15

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 24 mai, on compte 1131 demandes de voyage, dont 878 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

963

84,6 %

Refusées

127

11,2 %

En attente

41

4,3 %

Total

1131

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 21 mai 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, je suis heureux de faire quelques annonces aujourd’hui. La première est que Rankin Inlet a maintenant la capacité de procéder à des tests si un cas positif est confirmé dans le territoire. J’aimerais saluer le travail du personnel médical et de laboratoire, en particulier Matt Stacey et la Dre Jasmine Pawa, qui ont travaillé d’arrachepied pour se familiariser avec l’appareil GeneXpert et pour s’assurer qu’il fonctionne de manière sécuritaire, efficace et précise. Le fait d’avoir cet appareil en état de marche représente un pas en avant important pour le Nunavut, car cela nous permet d’acquérir une capacité diagnostique fiable et efficace dans le territoire. Ajouté au fait que nous n’avons aucun cas confirmé de COVID-19 dans le territoire, il nous est possible d’affirmer que nous avons atteint deux de nos trois conditions. Bien que la situation dans le sud du Canada continuera d’influencer notre approche à venir, nous sommes à présent dans une meilleure position. Cela nous permettra de relâcher certaines restrictions imposées dans le territoire.

J’ai une autre nouvelle que je souhaite partager avec vous. À l’avenir, les voyageurs pour soins médicaux qui reçoivent des traitements à Yellowknife n’auront plus à se soumettre à une période d’isolement de 14 jours et pourront par conséquent rentrer directement à la maison. Cette décision fut prise en consultation avec les Territoires du Nord-Ouest, et elle est subordonnée au fait qu’il n’y ait aucun cas actif de COVID-19 dans les TNO. Veuillez noter que ceci ne s’applique qu’aux voyageurs pour soins médicaux et uniquement pour les traitements prodigués à Yellowknife. Tout voyageur pour soins médicaux qui doit quitter les Territoires du Nord-Ouest pour recevoir des traitements dans d’autres villes canadiennes devra se soumettre à la période d’isolement de 14 jours. Pour toutes les personnes en déplacement pour soins médicaux auxquelles cette nouvelle règle s’applique, et qui sont actuellement en quarantaine, nous nous efforçons de vous ramener à la maison le plus tôt possible.

Comme toujours, notre principal objectif est de préserver la sécurité, la santé et le bienêtre des Nunavummiuts. Je tiens à vous remercier tous pour votre patience, votre compréhension et votre soutien tandis que nous continuons de prendre soin de nos familles et de nos collectivités.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 21 mai

Déplacements pour raisons médicales

190

Personnes du public

86

Étudiantes/étudiants

0

Total

276


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

21 mai

39

22 mai

13

23 mai

14

24 mai

6

25 mai

31


 

 

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 21 mai, on compte 1 080 demandes de voyage, dont 838 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

916

84,8 %

Refusées

122

11,3 %

En attente

48

3,9 %

Total

1 080

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 19 mai 2020

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

19 mai

19

20 mai

27

21 mai

39

22 mai

12

23 mai

14


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 18 mai, on compte 1 039 demandes de voyage, dont 870 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

870

84,3 %

Refusées

121

11,9 %

En attente

48

3,9 %

Total

1 039

100 %


Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

 

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.


Mise à jour du ministère de la Santé - 14 mai 2020

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 13 mai

Déplacements pour soins médicaux

177

Public

95

Étudiantes/étudiants

0

Total

272


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

14 mai

23

15 mai

9

16 mai

12

17 mai

16

18 mai

54


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 12 mai, on compte 986 demandes de voyage, dont 759 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

831

84,3 %

Refusées

117

11,9 %

En attente

38

3,9 %

Total

986

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 11 mai 2020

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 10 mai

Déplacements pour soins médicaux

143

Public

112

Étudiantes/étudiants

0

Total

255


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

9 mai

25

10 mai

4

11 mai

67

12 mai

19

13 mai

6


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 10 mai, on compte 948 demandes de voyage, dont 728 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

796

84 %

Refusées

114

12 %

En attente

38

4 %

Total

948

100 %

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
     

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.

 

Mise à jour du ministère de la Santé - 8 mai 2020

Compte rendu du ministre de la Santé :

Au début de l’année, l’Organisation mondiale de la Santé a annoncé que l’année 2020 serait l’Année des infirmières et des sagefemmes. Il s’agissait là d’une excellente occasion de célébrer le rôle important que les infirmières et les sagefemmes jouent dans la prestation des soins de santé à travers la planète.

Quelques mois plus tard, au beau milieu de cette pandémie, nous ne parlons plus simplement du rôle essentiel qu’elles ont pour nous garder en santé, nous en faisons véritablement l’expérience. Les infirmières (infirmiers) et les sagefemmes continuent de fournir des services de soins de santé essentiels dans notre territoire, dans notre pays et à travers le monde.

La semaine du 11 au 17 mai est reconnue comme étant la Semaine nationale des soins infirmiers. Nos infirmières et infirmiers travaillent sans relâche pour faire en sorte que les Nunavummiuts aient accès aux soins dont ils ont besoin. Je crois qu’il est important que nous profitions de cette occasion pour leur démontrer notre immense gratitude pour leur dévouement, et leur contribution à notre territoire. Le Nunavut compte plus de 300 infirmières et infirmiers qui jouent un rôle essentiel dans le développement et la prestation de programmes qui nous gardent en santé. En ces temps incertains, alors que le monde entier combat la COVID-19, nos infirmières sont aux premières lignes, offrant leurs services à ceux qui en ont le plus besoin. Cette pandémie a fait ressortir le courage de nos infirmières qui mettent leur propre santé à risque afin de protéger et de soigner les gens autour d’elles.

Durant cette Semaine nationale des soins infirmiers, et pourquoi pas durant toute cette Année des infirmières et des sagefemmes, accordez-nous la possibilité de tourner les projeteurs sur ce personnel essentiel de la santé. Ceci étant dit, notre gratitude à l’égard de vos services ne se restreint pas à une seule semaine ou une seule année. J’invite tous les Nunavummiuts à se joindre à moi pour démontrer notre appréciation constante à l’égard de votre constant dévouement au mieux-être notre territoire.

Merci.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 7 mai

Déplacements pour soins médicaux

210

Public

141

Total

351


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

8 mai

15

9 mai

21

10 mai

4

11 mai

66

12 mai

19


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 7 mai, on compte 922 demandes de voyage, dont 708 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

773

83,8 %

Refusées

109

11,8 %

En attente

40

4,3 %

Total

922

100 %

 

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement.  Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion. 

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés.  Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.


Mise à jour du ministère de la Santé - 6 mai 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Depuis la confirmation du fait que le cas de COVID-19 au Nunavut était un faux positif, nous avons pu constater de grandes manifestations de solidarité, de soutien et de fierté. Les restrictions supplémentaires à Pond Inlet ont été levées et j’espère que la municipalité se sent soulagée de savoir qu’elle est toujours sans cas de COVID.

C’est là une bonne nouvelle. En tant que territoire, nous avons très bien fait jusqu’à maintenant.

Par contre, nous ne pouvons pas laisser notre joie faire place à de la complaisance. Il est plus important que jamais de maintenir ces règles avec lesquelles nous sommes devenus familiers. La menace de la COVID-19 est toujours bien réelle et nous devons garder le cap.

  • Pratiquez l’éloignement social.
  • Évitez les contacts avec des personnes qui ne sont pas membres de votre maisonnée.
  • Limitez vos déplacements.
  • N’achetez que les produits dont votre maisonnée a besoin.
  • Et, bien sûr, lavez vos mains.

 

Aucune combinaison de mesures ne peut absolument nous prémunir de la COVID-19. Même si nous sommes heureux pour Pond Inlet, tous les Nunavummiuts doivent demeurer vigilants et prudents. Respectez les règles et encouragez vos amis, votre famille et vos voisins à faire de même.

Je tiens à remercier tous les Nunavummiuts pour leur patience, leur compréhension et leur coopération constantes. Nous passerons à travers cela ensemble!

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Voyages à l’extérieur du territoire à compter du 7 mai 2020 :

La décision du gouvernement du Nunavut de facturer 2 100 $ par personne et 1 050 $ additionnels pour chaque membre d’une même famille durant la période d’isolement obligatoire de 14 jours pour ceux et celles revenant dans le territoire a été infirmée.

Le gouvernement du Nunavut continuera de couvrir ces frais aussi longtemps que l’isolement obligatoire pour rentrer au Nunavut restera en vigueur.

Veuillez garder en tête que les voyages à l’extérieur du Nunavut sont déconseillés durant la pandémie de COVID-19.

 

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 5 mai

Déplacements pour soins médicaux

177

Public

137

Total

314

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

5 mai

22

6 mai

15

7 mai

24

8 mai

12

9 mai

21


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 5 mai, on compte 872 demandes de voyage, dont 667 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

727

83,4 %

Refusées

107

12,3 %

En attente

38

4,4 %

Total

872

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 4 mai 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

À cette heure, je souhaite informer les Nunavummiuts que le résultat du test confirmant un cas de COVID-19 s’est avéré être un faux positif. Cela signifie que, malgré le fait que le premier résultat du test ait démontré une infection à la COVID-19, l’enquête et les tests ultérieurs ont démontré qu’il n’y avait aucune preuve d’infection à la COVID-19 à Pond Inlet.

Comme je l’ai déjà mentionné, aucun test de laboratoire n’est parfait. Il existe toujours un risque de faux positif ou de faux négatif. Lorsque nous interprétons les résultats et que nous décidons de la bonne marche à suivre, nous évaluons plusieurs éléments d’information. Le résultat des tests ne constitue qu’un seul de ces éléments. Nous visons toujours à rester du côté prudent des choses.

Les tests-diagnostics font partie d’un ensemble de mesures pour établir des cas d’infection à la COVID-19. Dans les circonstances, le test a fourni un résultat incorrect, mais le reste du système (infirmières de la santé publique, traçage des contacts, surveillance) n’a repéré aucun autre cas d’infection à la COVID-19.

Parmi les renseignements collectés à ce jour, mentionnons :

  • La personne impliquée n’est pas sortie de Pond Inlet depuis un bon moment.
  • Nous n’avons pas pu déterminer une exposition à la COVID-19.
  • Nous n’avons trouvé aucun autre cas de COVID-19 à Pond Inlet.
  • Nous n’avons remarqué aucune hausse significative d’infections respiratoires.
     

Par contre, les mesures additionnelles particulières prises à Pond Inlet à la suite du cas déclaré positif à la COVID-19 ont maintenant été levées. À compter de maintenant, les déplacements entre Pond Inlet et les autres municipalités peuvent reprendre, et les restrictions particulières visant les entreprises et les services de la collectivité de Pond Inlet sont à présent abrogées.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 3 mai

Déplacements pour soins médicaux

187

Public

125

Total

312


Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

3 mai

14

4 mai

58

5 mai

11

6 mai

17

7 mai

23


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 3 mai, on compte 840 demandes de voyage, dont 643 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

698

83,1 %

Refusées

100

11,9 %

En attente

42

5 %

Total

840

100 %

 

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
     

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.


Mise à jour du ministère de la Santé - 1er mai 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Je souhaite vous faire une mise à jour sur la situation à Pond Inlet :

  • Le patient est isolé et se porte bien;
  • L’équipe d’intervention rapide est dans la municipalité et est occupée à implanter des mesures de confinement et à faire du dépistage;
  • À la suite de nouveaux tests, il est possible que plus de cas positifs soient confirmés dans la collectivité; Cela ne signifie pas qu’il ait de la transmission communautaire et ne devrait pas susciter d’inquiétudes; Cela signifie uniquement que l’équipe d’intervention fait son travail qui est de trouver le virus et de stopper sa propagation;
  • Le confinement est la clé, et à ce moment-ci, c’est notre priorité absolue;
  • Durant tout ce processus, le gouvernement du Nunavut continuera de soutenir la collectivité de Pond Inlet.

Je veux aussi profiter de cette occasion pour remercier la municipalité de Pond Inlet et ses résidents de m’avoir fourni l’occasion de répondre à leurs questions sur les ondes de la radio communautaire aujourd’hui.

Pour le futur, je tiens à rappeler à tous les Nunavummiuts, et en des termes aussi vigoureux que possible, que toute interaction sociale implique un degré de risque. Malgré toutes les mesures préventives mises en place par le gouvernement du Nunavut, et les mesures de confinement actuellement implantées à Pond Inlet, il est impossible de prévoir où et quand la COVID-19 sera détectée la prochaine fois.

J’insiste auprès de tous les Nunavummiuts : faites preuve d’une grande précaution, et prenez sérieusement en compte ces risques avant de participer à un rassemblement quelconque. Si vous jugez nécessaire de participer à un rassemblement, prenez en note les personnes avec lesquelles vous interagissez, car cette information pourrait s’avérer nécessaire dans le cas où un dépistage devrait être mené dans votre collectivité.

Le personnel soignant ne peut pas tout faire seul. Comment nous allons nous en tirer, et jusqu’où tout cela nous mènera, dépend de tout un chacun des Nunavummiuts. En ce moment, la meilleure façon d’enrayer la propagation de la COVID-19 continue d’être l’éloignement social et une bonne hygiène.

Si, tous ensemble, nous respectons ces règles, nous nous accordons les meilleures chances de traverser ces temps incertains. Il est plus important que jamais d’être prudents, responsables, respectueux et aidants.

Je tiens à remercier les Nunavummiuts pour leur coopération constante et leur compréhension.

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Voyages à l’extérieur du territoire à compter du 7 mai 2020

À compter du 7 mai 2020, les Nunavummiuts qui décident de voyager à l’extérieur du territoire alors que l’interdiction de l’ACSP est toujours en vigueur devront payer les couts de leur séjour de 14 jours en isolement dans un des lieux approuvés par le gouvernement du Nunavut.
Le cout pour une personne seule dans une chambre est de 2100 $, et chaque membre additionnel d’une même famille dans la chambre est de 1050 $.
Plus de détails seront communiqués à mesure qu’ils deviendront disponibles.
 

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit contacter le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Voyageurs/voyageuses

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 1er mai

Déplacements pour soins médicaux

187

Public

125

Total

312

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

1er mai

19

2 mai

7

3 mai

14

4 mai

56

5 mai

14

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 30 avril, on compte 821 demandes de voyage, dont 626 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

#

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

675

82.1%

Refusées

100

12.2%

En attente

47

5.7%

Total

821

100%

 

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.
     

Services modifiés :

Aucun visiteur n’est autorisé à l’hôpital général Qikiqtani, sauf un visiteur ou une visiteuse pour les patients de la maternité ou des soins palliatifs, et l’accompagnateur d’un mineur.

 

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 30 avril 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Comme vous l’avez vu et entendu, nous avons annoncé aujourd’hui qu’un cas de COVID-19 a été détecté à Pond Inlet. Depuis le début de la pandémie, nous savions qu’aucune combinaison de mesures préventives ne pouvait absolument prévenir la propagation de la COVID-19. Nous savions que tôt ou tard ce virus ferait son apparition dans le territoire. Tout comme nous avons investi de grands efforts dans notre plan de prévention, nous avons également préparé une réponse globale visant à minimiser, dans toute la mesure du possible, les répercussions que la COVID-19 pourrait avoir au Nunavut.

Nous avons pris contact avec les autorités du hameau et avons lancé notre plan d’intervention rapide. Une équipe d’intervention rapide a déjà été déployée à Pond Inlet et doit arriver en début d’après-midi. Cette équipe mettra immédiatement en place les mesures de confinement, retrouvera les personnes ayant été en contact avec le malade, et surveillera la santé et le bienêtre des personnes soumises à une ordonnance d’isolement à la maison. Le centre de santé de Pond Inlet est pourvu en personnel bien préparé et les activités du centre se poursuivront.

Tous les déplacements de passagers en direction, ou en partance de Pond Inlet sont interrompus. Cela inclut tous les déplacements en direction, ou en partance de la municipalité par voie terrestre. Cette interdiction de voyage est une mesure de confinement nécessaire pour minimiser le risque de propagation de la COVID-19 à plusieurs communautés à la fois.

Jusqu’à ce que nous ayons déterminé l’étendue de propagation du virus au sein de la collectivité, tous les bureaux et services non essentiels demeureront fermés. Il ne devra y avoir aucun rassemblement dans les habitations et tous les résidents et résidentes de Pond Inlet sont invités à pratiquer l’éloignement social et une bonne hygiène.

Aux résidents de Pond Inlet, nous reconnaissons que cette nouvelle peut être inquiétante. Par contre, le gouvernement du Nunavut souhaite vous rassurer et vous informer que, malgré le fait que les voyages sont restreints, vous avez toujours accès à de l’aide et à du soutien. Les services essentiels seront maintenus, et des plans sont en place pour faire en sorte que les services de chauffage, d’électricité, d’eau et d’égouts, et de communications soient maintenus. Notre priorité absolue est de détecter et de contenir le virus afin de prévenir sa transmission ultérieure au sein de la collectivité et dans les autres localités.

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire. S’il vous plait, ne vous présentez pas au centre de santé en personne à moins d’y avoir été invité par une ou un professionnel de la santé.

À tous les Nunavummiuts, sachez que les mesures préventives que nous avons mises en place sont plus importantes que jamais. Tous et toutes doivent pratiquer l’éloignement social, rester à la maison le plus possible, et éviter tout contact avec des personnes qui ne sont pas membres de leur maisonnée. Ensemble, nos efforts pourront ralentir la propagation de la COVID-19.

Enfin, je souhaite rappeler à tous l’importance de la bienveillance. Ce n’est pas le moment de critiquer ou de dénigrer qui que ce soit. Le moment est venu de faire preuve de compassion, d’empathie et soutien envers tous les citoyens et citoyennes du Nunavut.

Le gouvernement du Nunavut tient à remercier tous les Nunavummiuts pour leurs efforts à ce jour. Nous continuerons d’investir tous les efforts possibles pour contenir ce virus et minimiser ses répercussions aussi bien à Pond Inlet qu’à travers tout le territoire. C’est ensemble seulement que nous saurons protéger notre territoire de la menace de la COVID-19.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Les résidentes et résidents de Pond Inlet doivent d’abord appeler leur centre de santé. Tous les rendez-vous habituels au centre de santé de Pond Inlet ont été annulés. Seuls les services d'urgence sont disponibles.

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou contacter son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Les Nunavummiuts peuvent aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à www.gov.nu.ca.

ARRÊTÉ LIMITANT LES DÉPLACEMENTS ET LES RASSEMBLEMENTS DANS LA COLLECTIVITÉ

POND INLET

Tous les voyages en direction, ou en provenance de Pond Inlet sont interdits sauf :

  • les personnes possédant une lettre signée par l’ACSP,
  • les patients ou patientes médévaqués,
  • le personnel de vol,
  • les Inuits du Nunavut exerçant leur droit de chasse, comme établi par l’article 5, peuvent quitter Pond Inlet et y revenir, mais ne peuvent pas se rendre dans une autre localité,
  • les personnes à bord d’un avion qui doit atterrir à Pond Inlet à cause du mauvais temps.

Les équipages de Médévacs doivent limiter leurs déplacements entre l’aéroport et le centre de santé, et doivent revêtir l’équipement de protection individuelle.

Toutes les entreprises de Pond Inlet doivent fermer leurs portes, sauf :

  • les épiceries;
  • les stations-service;
  • le bureau de poste;
  • les restaurants offrant des repas pour emporter.

Tous les rassemblements doivent se limiter à cinq (5) personnes ou moins.

Aucun rassemblement social n’est permis dans les habitations.

L’arrêté est disponible pour consultation à :
https://gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus


Mise à jour du ministère de la Santé - 29 avril 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Comme vous le savez peut-être, certaines provinces du Canada ont commencé à lever graduellement, prévoient le faire bientôt, les restrictions qu’elles avaient imposées afin d’aplatir la courbe de la COVID-19. Aujourd’hui, j’aimerais vous expliquer plus en détail ce qui devra se produire ici avant que nous puissions faire de même. Trois conditions doivent prévaloir avant que nous puissions envisager de relâcher les restrictions existantes dans notre territoire. Les voici :

  1. Nous devons avoir la capacité d’établir des diagnostics ici, dans le territoire. Cela signifie que nous devons être en mesure d’implanter un programme de test de la COVID-19 rapide, précis et généralisé au Nunavut;
  2. Nous devons obtenir des indications claires que les taux de COVID-19 soient en diminution dans les provinces et territoires du sud où les Nunavummiuts voyagent le plus;
  3. Il ne doit plus y avoir aucun cas de COVID-19 actif au Nunavut.

La nature même de ces conditions signifie qu’il est difficile de préciser un calendrier probable de réouverture, mais la matérialisation de ces conditions est nécessaire pour minimiser le risque pour la santé et la sécurité publiques. Nous devons savoir que les Nunavummiuts peuvent se déplacer en sécurité à l’extérieur du territoire et nous devons être en mesure de réagir rapidement face à tout cas confirmé de COVID-19 au Nunavut.

Je sais que les gens ont hâte de retourner au travail, de visiter leurs êtres chers et de s’adonner à des activités sociales. Par contre, si nous levons ces restrictions trop rapidement, nous augmentons le niveau de risque pour les Nunavummiuts. Si nous ne sommes prudents dans notre façon de réaliser la transition, nous pourrions détruire tout le travail accompli et les sacrifices que nous avons faits au cours des sept dernières semaines.

Il est plus important que jamais de garder le cap : maintenir l’éloignement social, rester à la maison le plus possible et laver nos mains souvent. Ces mesures continuent de représenter la meilleure défense contre la COVID-19, et la meilleure façon de protéger nos familles, nos collectivités et notre territoire.

 

Services du ministère de la Santé

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 28 avril

Déplacements pour soins médicaux

206

Public

136

Total

342

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

29 avril

38

30 avril

15

1er mai

19

2 mai

6

3 mai

14

 

 

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 28 avril, on compte 786 demandes de voyage, dont 597 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

646

82,2 %

Refusées

99

12,6 %

En attente

41

5,2 %

Total

786

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 27 avril 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Le nouvel arrêté concernant l’éloignement social et les rassemblements qui est entré en vigueur le 24 avril, remplace l’arrêté prononcé le 23 mars 2020.

Le nouvel arrêté offre plus de clarté concernant les rassemblements et l’éloignement social, et fournit des scénarios faciles à comprendre qui aideront les Nunavummiuts à mieux respecter cette ordonnance. Il aidera également les entreprises à comprendre comment ajuster leur fonctionnement pour assurer la sécurité du public et poursuivre leurs activités. Enfin, les modifications aideront également les agents de la paix et de l’application de la loi à mieux interpréter l’intention de l’arrêté en cas d’éventuelle nécessité d’intervenir pour le faire respecter.

J’aimerais décrire certaines des nouvelles définitions et des renseignements fournis dans ce nouvel arrêté.

Les établissements fournissant des services alimentaires et les commerces licenciés demeurent fermés. Les restaurants peuvent continuer à offrir des repas pour emporter ou pour la livraison aussi longtemps qu’ils respectent les règles d’éloignement social dans la prestation de leurs services.

Tous les commerces considérés comme offrant des services personnels demeurent également fermés. Cela inclut les salons de coiffure ou de barbier, les studios de massage et autres établissements semblables. De plus, les bureaux de dentistes, vétérinaires et psychologues demeurent fermés, sauf en cas d’urgence. Les terrains de jeux publics, les parcs municipaux et les aires de fréquentation diurne des parcs territoriaux demeurent fermés.

Bien qu’elles soient sujettes à fermeture ou soumises à des restrictions, les entreprises suivantes peuvent demeurer ouvertes : toute entreprise offrant un espace suffisamment grand pour offrir un espace de deux mètres entre les travailleurs ou travailleuses, ou les entreprises qui limitent le nombre de clients à cinq personnes à la fois. La règle du cinq à la fois ne s’applique pas aux commerces assez grands pour maintenir un éloignement social suffisant à l’intérieur de l’établissement, comme les épiceries, pharmacies ou établissements semblables.

L’arrêté fournit une définition de rassemblement. Tout rassemblement public organisé de plus de cinq personnes demeure interdit. Cela inclut les concerts, les évènements communautaires ou sportifs, et les cérémonies comme les mariages, les funérailles ou les services commémoratifs.

Enfin, tous les rassemblements, y compris les réunions dans une habitation privée, doivent se limiter à cinq (5) personnes ou moins. Cela inclut les groupes de jeux, les réunions de club et les repas entre les personnes qui n’habitent pas ensemble.

Ce nouvel arrêté n’implique pas que les restrictions ont été élargies, ou que le gouvernement du Nunavut a réévalué sa position ou sa tolérance au risque. Cela est plutôt dû au fait que les définitions de ce nouvel arrêté sont alignées sur celles en vigueur dans les autres provinces et territoires. Cette ordonnance permet de clarifier les mesures restrictives et d’assurer une meilleure cohérence dans leur application.

Il est fortement recommandé que les Nunavummiuts limitent leurs contacts avec des personnes qui ne sont pas membres de leur maisonnée. Toute réunion sociale engendre un certain risque, surtout si elle implique que plusieurs personnes de différentes maisonnées se mêlent les unes aux autres. Les Nunavummiuts doivent continuer de faire preuve de précaution en tout temps, pratiquer l’éloignement social dans toute la mesure du possible, et se laver les mains et les surfaces touchées souvent et de façon minutieuse.

L’arrêté précédent répondait à l’objectif envisagé qui était de fournir les outils nécessaires pour protéger la santé publique. D’autre part, le gouvernement du Nunavut a reconnu qu’il y avait nécessité d’utiliser un langage simplifié et des définitions plus claires.

C’est la raison pour laquelle le ministère de la Justice a collaboré avec l’administrateur en chef de la santé publique afin de rédiger un nouvel arrêté avec un vocabulaire plus clair et compréhensible tout en respectant son intention originale.

 

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

NOUVELLES HEURES DE SERVICE : Téléassistance COVID-19

Besoin de parler à quelqu’un concernant les symptômes de la COVID-19? Vous avez récemment traversé une zone affectée, ou vous en revenez? Vous avez des questions concernant les voyages vers le Nunavut ou les lieux d’isolement? Appelez le 975-8601 ou le 1 888 975-8601 entre 10 h et 18 h pour en discuter. Veuillez noter que cette ligne est réservée aux personnes dans le besoin et ne doit pas servir pour les questions générales.

Si vous avez des questions ou avez besoin d’une aide d’urgence, contactez votre centre de santé local.

Services dentaires

Seuls les services dentaires urgents seront fournis dans les différentes localités du Nunavut jusqu'à nouvel ordre.

Si vous vivez à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay et que vous souffrez d’une forte douleur dentaire ou d’une infection, vous pouvez contacter les cliniques dentaires listées ci-après pour discuter de votre problème.

  • Iqaluit : Coordonnatrice ou coordonnateur régional des soins dentaires à HGQ au 867 975-8600 poste 6206
  • Clinique dentaire de Rankin Inlet au 867 645-2776
  • Clinique dentaire de Cambridge Bay au 867 983-4171

Si on ne répond pas à votre appel, suivez les instructions fournies dans le message.

Veuillez ne pas vous rendre à la clinique dentaire si on ne vous a pas donné un rendez-vous. Toute personne qui se présente à l’une ou l’autre de ces cliniques sans rendez-vous se verra refuser l’accès.

Nous vous demandons d’arriver à l’heure à votre rendez-vous, car nous pourrions ne pas être en mesure d’accommoder les retards.

Pour ceux qui ne vivent pas à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay, et qui souffrent de douleurs dentaires sévères ou d’infection, veuillez appeler votre centre de santé local.

 

 

Voyageurs/voyageuses

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 26 avril

Déplacements pour soins médicaux

221

Public

118

Total

339

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

24 avril

3

25 avril

0

26 avril

14

27 avril

72

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 26 avril, on compte 743 demandes de voyage, dont 560 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

613

82,5 %

Refusées

90

12,1 %

En attente

40

5,4 %

Total

743

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 24 avril 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Je tiens à vous annoncer qu’aujourd’hui, le gouvernement du Nunavut met en ligne un outil d’autoévaluation de la COVID-19. Cette ressource est conviviale, disponible dans les quatre langues officielles et est accessible sur le site Web du gouvernement du Nunavut à https://gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus.

L’objectif de cet outil d’autoévaluation est de fournir aux Nunavummiuts de l’information en temps réel et des recommandations basées sur les symptômes rapportés ou l’historique de voyage récent. Cet outil aidera les Nunavummiuts à déterminer s’ils doivent s’isoler et quand ils devraient contacter une ou un prestataire de soins de santé pour un suivi supplémentaire ou se faire tester.

Cet outil vise à complémenter les ressources existantes et ne vise pas à remplacer l’éloignement social et la bonne hygiène, comme le lavage régulier des mains. Les rassemblements de masse sont toujours interdits et tous doivent continuer à respecter les règles.

Les Nunavummiuts qui n’ont pas accès à des ressources en ligne, mais qui croient avoir des symptômes de la COVID-19, comme la fièvre, une toux ou de la difficulté à respirer sont invités à appeler la ligne d’aide COVID-19 au 1 888 975-8601. Vous pouvez aussi demander à une personne qui possède un accès Internet de remplir l’évaluation à votre place en partageant avec elle votre historique de voyage ou les symptômes que vous ressentez.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Services dentaires

Seuls les services dentaires urgents seront fournis dans les différentes localités du Nunavut jusqu'à nouvel ordre.

Si vous vivez à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay et que vous souffrez d’une forte douleur dentaire ou d’une infection, vous pouvez contacter les cliniques dentaires listées ci-après pour discuter de votre problème.

  • Iqaluit : Coordonnatrice ou coordonnateur régional des soins dentaires à HGQ au 867 975-8600 poste 6206
  • Clinique dentaire de Rankin Inlet au 867 645-2776
  • Clinique dentaire de Cambridge Bay au 867 983-4171

Si on ne répond pas à votre appel, suivez les instructions fournies dans le message.

Veuillez ne pas vous rendre à la clinique dentaire si on ne vous a pas donné un rendez-vous. Toute personne qui se présente à l’une ou l’autre de ces cliniques sans rendez-vous se verra refuser l’accès.

Nous vous demandons d’arriver à l’heure à votre rendez-vous, car nous pourrions ne pas être en mesure d’accommoder les retards.

Pour ceux qui ne vivent pas à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay, et qui souffrent de douleurs dentaires sévères ou d’infection, veuillez appeler votre centre de santé local.

Couvre-visage obligatoire pour les voyageurs aériens

Le gouvernement du Canada demande que tous les voyageurs (sauf quelques exceptions) portent un masque non médical amovible ou une pièce de tissu suffisamment grande pour couvrir la bouche et le nez durant leurs déplacements dans les aéroports et à bord des avions. Cette directive entre en vigueur le lundi 20 avril 2020 à minuit (HE).

Les clients ou clientes qui n’auront pas de couvre-visage ne pourront pas voyager. Veuillez  noter que ces couvre-visages n’ont pas à être des masques médicaux. Tout couvre-visage y compris un foulard ou un élément semblable est acceptable.

 

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 23 avril

Déplacements pour soins médicaux

218

Public

117

Total

335

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

24 avril

3

25 avril

0

26 avril

14

27 avril

72

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 23 avril, on compte 691 demandes de voyage, dont 514 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

568

82,2 %

Refusées

87

12,6 %

En attente

36

 5,2 %

Total

691

100 %

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 22 avril 2020

Couvre-visage obligatoire pour les voyageurs aériens

Le gouvernement du Canada demande que tous les voyageurs (sauf rares exceptions) portent un masque non médical amovible ou une pièce de tissu suffisamment grande pour couvrir la bouche et le nez durant leurs déplacements dans les aéroports et à bord des avions. Cette directive est entrée en vigueur le lundi 20 avril 2020 à minuit (HE).

Les clients ou clientes qui n’auront pas de couvre-visage ne pourront pas voyager. Veuillez  noter que ces couvre-visages n’ont pas à être des masques médicaux. Tout couvre-visage y compris un foulard ou un élément semblable est acceptable.

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 22 avril

Déplacements pour soins médicaux

202

Public

116

Total

318

 

 

 

Sommaire des rapatriements :

Lieu

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

Ottawa

22 avril

8

Winnipeg

22 avril

14

Yellowknife

23 avril

9

Edmonton

23 avril

1

Yellowknife

24 avril

1

Edmonton

24 avril

2

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 21 avril, on compte 653 demandes de voyage, dont 498 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

543

83,4 %

Refusées

68

10,4 %

En attente

42

6,1 %

Total

653

100 %


Mise à jour du ministère de la Santé - 17 avril 2020

Services du ministère de la Santé

Couvre-visage obligatoire pour les voyageurs aériens

Le gouvernement du Canada demande que tous les voyageurs (sauf quelques exceptions) portent un masque non médical amovible ou une pièce de tissu suffisamment grande pour couvrir la bouche et le nez durant leurs déplacements dans les aéroports et à bord des avions. Cette directive entre en vigueur le lundi 20 avril 2020 à minuit (HE).

Les clients ou clientes qui n’auront pas de couvre-visage ne pourront pas voyager. Veuillez  noter que ces couvre-visages n’ont pas à être des masques médicaux. Tout couvre-visage y compris un foulard ou un élément semblable est acceptable.

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 20 avril

Déplacements pour soins médicaux

198

Public

138

Étudiantes/étudiants

1

Total

337

 

 

 

Sommaire des rapatriements :

Lieu

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

Ottawa

20 avril

3

Winnipeg

21 avril

10

Yellowknife

21 avril

4

Edmonton

21 avril

4

Ottawa

22 avril

8

Winnipeg

22 avril

14

Yellowknife

23 avril

9

Edmonton

23 avril

1

Yellowknife

24 avril

1

Edmonton

24 avril

2

 

Demandes de voyage des travailleurs essentiels

En date du 19 avril, on compte 616 demandes de voyage, dont 472 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

514

83,4 %

Refusées

64

10,4 %

En attente

38

6,1 %

Total

616

100%

 


Mise à jour du ministère de la Santé - 17 avril 2020

Compte rendu du ministre de l’Éducation :

Ullukkut,

Le bienêtre et la réussite des enfants et des jeunes nunavois demeurent la priorité absolue du ministère de l'Éducation. En ces temps incertains, nous voulons faire en sorte que nos élèves aient l’occasion de se développer et de poursuivre sur la voie d’avenir qu’ils souhaitent.

C’est avec le mieux-être des élèves en tête que j’annonce que les écoles du Nunavut demeureront fermées pour le reste de l’année scolaire 2019-2020.

Cette fermeture est appuyée par l’administrateur en chef de la santé publique.

Comme les élèves ont déjà raté plus d’un mois d’école, il est de la plus haute importance que tout le personnel scolaire se rapporte au travail le 21 avril prochain.

Comme dans les autres provinces et territoires, le personnel scolaire est essentiel pour faire en sorte que nos élèves ne prennent pas de retard dans leur parcours scolaire.

Le ministère de l'Éducation a mis au point des directives pour aider le personnel scolaire à préparer des trousses d’apprentissage qui sauront répondre aux besoins particuliers de leurs élèves. Le personnel travaillera avec les élèves et leurs familles pour décider de la meilleure façon de soutenir l’apprentissage.

Cela signifie que pour nos élèves de la maternelle à la 9e année, les enseignants prioriseront la littératie et la numératie tout en consolidant les compétences et les connaissances qui ont été enseignées à l’école jusqu’à présent.

Pour les élèves du secondaire, les enseignants et les administrateurs évalueront la situation de chacun sur une base individuelle. Certains élèves ont peut-être déjà obtenu les crédits dont ils ont besoin pour leur diplôme. D’autres pourront avoir à suivre des cours particuliers pour être admissibles à la diplomation. Les enseignants pourraient offrir aux élèves des occasions d’améliorer leurs notes ou de gagner les crédits dont ils ont besoin en réalisant les travaux et les projets qui leur seront suggérés.

Les enseignants évalueront les résultats des élèves à ce jour, les compareront aux compétences qui doivent être renforcées et prendront en compte ce qu’il leur est possible d’accomplir à la maison. Un fort accent sera mis à soutenir la santé et le bienêtre, la littératie et la numératie de tous les élèves. Cela inclut des projets et des activités à faire à la maison qui permettront aux familles d’apprendre ensemble, comme lire ensemble, rédiger un journal et réaliser des projets qui font appel à la créativité des élèves.

Le ministère reconnait également que plusieurs familles sont actuellement dans la toundra et ne recevront peut-être pas les trousses d’apprentissage des élèves. Les activités sur la toundra, comme la chasse et la pêche, complètent l’apprentissage des élèves et le ministère encourage ces activités.

Compte tenu des limites technologiques du Nunavut, surtout dans les plus petites localités, la continuité de l’apprentissage des élèves ne pourra se faire entièrement en ligne. Cela signifie que les trousses d’apprentissage des élèves prendront plusieurs formes. Certaines miseront sur les documents papier, d’autres sur les activités, d’autres encore seront informatisées. Cependant, chacune offrira aux élèves l’occasion de poursuivre leur apprentissage.

Dans la mesure du possible, les enseignants vérifieront auprès des familles sur une base hebdomadaire pour savoir si les élèves progressent et s’ils ont besoin de soutien ou de ressources supplémentaires. La meilleure façon de communiquer, soit par téléphone, par texto, par courriel du GN ou par portail en ligne, sera déterminée avec les élèves et les familles.

En plus de produire des trousses d’apprentissage, le personnel soutiendra également les élèves en évaluant leur travail avant la date de fermeture des écoles afin d’établir les notes finales et préparer les bulletins de fin d’année.

Aux élèves du secondaire et à leurs familles, je vous rappelle que tous les examens du ministère ont été annulés pour l’année scolaire. Pour les élèves de 12e année en voie d’obtenir leur diplôme, je tiens à vous informer que les directeurs d’école et les enseignants collaboreront avec vous pour faire en sorte que vous atteigniez toutes les exigences requises. Nous sommes là pour vous aider à réussir et à atteindre vos objectifs.

Finalement, le personnel scolaire se préparera et planifiera l’année scolaire 2020-2021, en tenant compte de l’incertitude causée par la pandémie de COVID-19.

Je veux dire au personnel scolaire qui est volontairement rentré au travail et a déjà entrepris la préparation des trousses, plusieurs élèves et leurs familles ont salué votre travail et exprimé leur appréciation. En tant que parent, et ministre de l'Éducation, je tiens à vous exprimer ma plus sincère gratitude pour votre dévouement et votre enthousiasme. Merci pour vos efforts et votre engagement envers les élèves du Nunavut!

Nous voulons tous ce qu’il y a de mieux pour nos enfants et nos jeunes. Le ministère de l’Éducation tient à saluer le soutien et la patience dont les Nunavummiuts et ses partenaires ont fait preuve durant cette période sans précédent. Le climat d’incertitude n’a pas été facile, mais ensemble, nous passerons tous au travers. Restez en sécurité et prenez soin de vous.

Qujannamiik, quana, thank you, merci.

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

 

Téléassistance COVID-19

Besoin de parler à quelqu’un concernant les symptômes de la COVID-19? Vous avez récemment traversé une zone affectée, ou vous en revenez? Vous avez des questions concernant les déplacements au Nunavut ou les lieux d’isolement? Appelez le 975-8601 ou le 1-888-975-8601 entre 10 h 00 et 18 h 00 pour en discuter. Veuillez noter que cette ligne est réservée aux personnes dans le besoin et ne doit pas servir pour les questions générales.

Si vous avez des questions ou avez besoin d’une aide d’urgence, contactez votre centre de santé local.

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 17 avril

Déplacements pour soins médicaux

212

Public

144

Étudiantes/étudiants

1

Total

357

 

 

 

Sommaire des rapatriements :

17 avril 

Winnipeg (vol régulier)

Déplacements pour soins médicaux

2

Étudiantes/étudiants

0

Public

0

Total

2

 

Yellowknife (vol régulier)

Déplacements pour soins médicaux

6

 

0

Public

8

Total

14


18 avril

Yellowknife (vol régulier)

Déplacements pour soins médicaux

1

Étudiantes/étudiants

0

Public

3

Total

4

 

Edmonton (vol régulier)

Déplacements pour soins médicaux

2

Étudiantes/étudiants

0

Public

4

Total

6

 

Demandes de voyage

En date du 16 avril, on compte 595 demandes de voyage, dont 459 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

498

83,7 %

Refusées

61

10,3 %

En attente

36

6 %

Total

595

100 %


Mise à jour du ministère de la Santé - 15 avril 2020

Services du ministère de la Santé

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter.  Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel.  Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN. 

Téléassistance COVID-19

Besoin de parler à quelqu’un concernant les symptômes de la COVID-19? Vous avez récemment traversé une zone affectée, ou vous en revenez? Vous avez des questions concernant les déplacements au Nunavut ou les lieux d’isolement? Appelez le 975-8601 ou le 1 888 975-8601 entre 10 h 00 et 18 h 00 pour en discuter. Veuillez noter que cette ligne est réservée aux personnes dans le besoin et ne doit pas servir pour les questions générales.

Si vous avez des questions ou avez besoin d’une aide d’urgence, contactez votre centre de santé local.

 

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 14 avril

Déplacements pour soins médicaux

192
Public 108
Étudiantes/étudiants 1
Total 301

 

Sommaire des rapatriements :

15 avril

Ottawa (vol régulier)  

Déplacements pour soins médicaux

7
Étudiantes/étudiants 0
Public 3
Total 10

 

Winnipeg (vol régulier)  

Déplacements pour soins médicaux

4
Étudiantes/étudiants 0
Public 1
Total 5

 

Demandes de voyage

En date du 14 avril, on compte 557 demandes de voyage, dont 431 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 461 82,8%
Refusées 57 10,2%

En attente

39 7%
Total 557 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 14 avril 2020

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 13 avril

Déplacements pour soins médicaux

191
Public 101
Étudiantes/étudiants 1
Total 293

 

Sommaire des rapatriements :

14 avril

Winnipeg (vol régulier)  

Déplacements pour soins médicaux

23
Étudiantes/étudiants 0
Public 1
Total 24

 

Yellowknife (vol régulier)  

Déplacements pour soins médicaux

11
Étudiantes/étudiants 0
Public 2
Total 13

 

Edmonton (vol régulier)

 

Déplacements pour soins médicaux

2
Étudiantes/étudiants 0
Public 1
Total 3

 

Demandes de voyage

En date du 13 avril, on compte 527 demandes de voyage, dont 425 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 425 80,7%
Refusées 56 10,6%

En attente

46 8,7%
Total 527 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 9 avril 2020

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Il y a maintenant plus de deux semaines que l’interdiction de voyager est en vigueur au Nunavut.

Cela signifie que plusieurs Nunavummiuts actuellement dans le sud arrivent à la fin de leur période d’isolement obligatoire de 14 jours. Il est temps pour certains d’entre eux de rentrer à la maison.

Les règles mises en place dans nos lieux d’isolement sont extrêmement strictes. Je crois qu’il est important de rappeler à tous que durant ces 14 jours, les résidents doivent :

  • Rester confinés dans leur chambre d’hôtel durant presque toute la journée;
  • S’abstenir de tout contact avec d’autres résidents en isolement et n’avoir aucun contact physique avec la population en général;
  • Rester uniquement sur le terrain de l’hôtel faisant l’objet de surveillance;
  • Se soumettre à un examen de santé quotidien auprès des infirmières de service;
  • Faire face aux conséquences s’ils enfreignent l’isolement.

Aucune exception n’est autorisée.

Ces mesures constituent une première étape et font en sorte que les Nunavummiuts qui veulent revenir à la maison, ainsi que leurs familles et leurs collectivités, demeurent en sécurité et en bonne santé.

La seconde étape est de rapatrier les résidents. Je veux prendre un moment pour décrire ce processus :

  • Quarante-huit (48) heures avant le départ prévu, les voyageurs sont informés du processus d’autorisation de voyager.
  • Le jour avant le départ, les infirmières sur le site étudient le registre quotidien de chaque voyageur pour s’assurer qu’ils ont respecté les règles d’isolement. Les infirmières réalisent une évaluation en personne pour s’assurer que les voyageurs sont en santé et ne présentent aucun symptôme de la COVID-19.
  • Les résultats de ces évaluations me sont envoyés, et une décision d’autoriser le voyageur à partir au moment prévu est prise et une lettre d’approbation est délivrée. Les résidents doivent avoir en leur possession la lettre d’autorisation et une preuve de résidence pour pouvoir rentrer dans le territoire.
  • Le jour du départ, les résidents ayant reçu l’autorisation de voyager sont transportés de l’hôtel à l’aérogare dans une navette privée, complètement désinfectée avant l’usage.
  • Le gouvernement du Nunavut a collaboré avec les compagnies aériennes pour réduire, dans toute la mesure du possible, les risques d’exposition à la COVID-19 sur le chemin de retour vers le territoire.
  • Les aéroports ont accru leurs procédures de nettoyage, de désinfection et d’accueil des passagers durant le processus d’inscription et de sécurité afin de garantir l’éloignement physique. Par mesure de sécurité additionnelle, les résidents seront à nouveau soumis à une dernière vérification de santé avant l’embarquement.
  • Jusqu’à leur arrivée à destination au Nunavut, les résidents demeurent liés par l’accord d’isolement qu’ils ont signé le jour où ils ont accepté d’entrer dans les lieux d’isolement.
  • Les résidents se déplaceront à la fois à bord de vols nolisés et réguliers :
  • Les résidents qui voyagent par vols nolisés sont navettés directement à leur avion pour l’embarquement et le décollage. Une fois au Nunavut, ils seront placés à bord d’un autre vol nolisé jusqu’à leur destination.
  • Les résidents qui voyagent à bord de vols réguliers sont déposés à l’aérogare où une ou un représentant de la compagnie aérienne les accueille et les guide vers le comptoir d’enregistrement, à travers la sécurité, vers la porte d’embarquement et, finalement, à bord de l’avion. Ils n’entrent en contact avec aucun autre voyageur durant ce processus et demeurent liés par leur accord d’isolement.

Je tiens à remercier les résidents qui reviennent d’avoir accepté de suivre ces mesures drastiques afin de protéger leurs collectivités et le Nunavut.

Alors que nous accueillerons nos amis, les membres de nos familles et nos êtres chers, il est plus important que jamais de respecter les règles : tout rassemblement social est encore interdit, et tous les Nunavummiuts, y compris ceux qui reviennent tout juste à la maison, doivent contribuer à préserver la sécurité du Nunavut. Pratiquez un éloignement social strict, restez à la maison le plus possible, évitez les contacts avec des personnes à l’extérieur de votre maisonnée, et surveillez votre santé.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 8 avril

Déplacements pour soins médicaux

252
Public 128
Étudiantes/étudiants 58
Total 438

 

 

Sommaire des rapatriements :

10 avril

Ottawa (vol nolisé)

 

Déplacements pour soins médicaux


14
Étudiantes/étudiants 35
Public 0
Total 49

 

11 avril

Winnipeg (vol nolisé)  

Déplacements pour soins médicaux

4
Étudiantes/étudiants 27
Public 1
Total 32

 

 

Yellowknife (vol régulier)  

Déplacements pour soins médicaux

41
Étudiantes/étudiants 0
Public 4
Total 45

 

Edmonton (vol régulier)

 

Déplacements pour soins médicaux

4
Étudiantes/étudiants 0
Public 1
Total 5

 

April 12

Ottawa (vol nolisé)  

Déplacements pour soins médicaux

22
Étudiantes/étudiants 0
Public 40
Total 62

 

Winnipeg (vol nolisé)  

Déplacements pour soins médicaux

33
Étudiantes/étudiants 0
Public 12
Total 45

Demandes de voyage

En date du 8 avril, on compte 463 demandes de voyage, dont 351 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 347 75%
Refusées 51 11%

En attente

65 14%
Total 463 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 8 avril 2020

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.
La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 2 avril

Pour raisons médicales

246

Personnes du public

125
Étudiantes/étudiants 60
Total 431

 

Demandes de voyage

En date du 7 avril, on compte 446 demandes de voyage, dont 339 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 331 74,2%
Refusées 49 11%

En attente

66 14,8%
Total 425 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 7 avril 2020

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 2 avril

Pour raisons médicales

228

Personnes du public

121
Étudiantes/étudiants 60
Total 409

 

Demandes de voyage

En date du 5 avril, on compte 408 demandes de voyage, dont 313 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 317 74,6%
Refusées 47 11%

En attente

61 14,4%
Total 425 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 6 avril 2020

Déclaration de l’administrateur en chef de la santé publique
Utilisation de l’équipement diagnostique pour la COVID-19 au Nunavut

Comme plusieurs d’entre vous le savent déjà, la mine Agnico Eagle a fait monter de l’équipement pour diagnostiquer la COVID-19 à Rankin Inlet. Cet équipement servira à tester le personnel de la mine pour la COVID-19.

À ce moment-ci, il n’existe aucune preuve que ce type de test représente un substitut à un isolement de 14 jours. C’est la raison pour laquelle, le Nunavut et toutes les autres instances au Canada privilégient l’approche des 14 jours d’isolement après une exposition au virus ou un retour de voyage. Par conséquent, j’ai informé l’administration de la mine Agnico Eagle que ces tests ne changeront rien aux exigences actuelles voulant que le personnel de la mine demeure à l’extérieur de Rankin Inlet.

Le ministère de la Santé est déterminé à améliorer et protéger la santé de tous les Nunavummiuts. Dans le cas de la COVID-19, cela implique d’avoir l’équipement de test qui respecte les normes canadiennes et qui peut être déployé dans toutes les municipalités du Nunavut. L’équipement utilisé par Agnico Eagle ne répond pas à ces critères. Si le ministère de la Santé devait s’engager à utiliser des appareils comme celui-là, nous ne serions pas en mesure d’améliorer l’accès aux tests de la COVID-19 pour tous les Nunavummiuts.

Le ministère de la Santé continue de travailler pour se procurer les outils pouvant être rapidement déployés et permettant de fournir des résultats rapides à tous les Nunavummiuts.

La combinaison des appareils que nous voulons acquérir permettra non seulement de faire des tests dans toutes les localités, mais accroitra également notre capacité à diagnostiquer rapidement plusieurs autres maladies infectieuses qui menacent les Nunavummiuts sur une base régulière.

Réaliser des tests de COVID-19 au mauvais moment peut engendrer des résultats incorrects et un faux sentiment d’assurance.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Ministère de la Santé

La période d’urgence sanitaire a été prolongée jusqu’au 16 avril 2020.

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 4 avril

Pour raisons médicales

235

Personnes du public

113
Étudiantes/étudiants 60
Total 408

Demandes de voyage

En date du 5 avril, on compte 408 demandes de voyage, dont 313 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 305 74,8%
Refusées 40 10,7%

En attente

59 14,5%
Total 408 100%

Services en cours :

L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeure disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.

  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.

Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.

À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.

Les suivis en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

Seuls les services dentaires urgents seront fournis jusqu'à nouvel ordre.

Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.

Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.


Mise à jour du ministère de la Santé - 3 avril 2020

La période d’urgence sanitaire a été prolongée jusqu’au 16 avril 2020.

Seuls les services dentaires urgents seront fournis dans les différentes localités du Nunavut jusqu'à nouvel ordre.

Si vous vivez à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay et que vous souffrez d’une forte douleur dentaire ou d’une infection, vous pouvez contacter les cliniques dentaires listées ci-après pour discuter de votre problème. Si on ne répond pas à votre appel, suivez les instructions fournies dans le message.

  • Iqaluit : Coordonnatrice ou coordonnateur régional des soins dentaires à HGQ au 867 975-8600 poste 6206
  • Clinique dentaire de Rankin Inlet au 867 645-2776
  • Clinique dentaire de Cambridge Bay au 867 983-4171

Veuillez ne pas vous rendre à la clinique dentaire si on ne vous a pas donné un rendez-vous. Toute personne qui se présente à l’une ou l’autre de ces cliniques sans rendez-vous se verra refuser l’accès.

Nous vous demandons d’arriver à l’heure à votre rendez-vous, car nous pourrions ne pas être en mesure d’accommoder les retards.

Pour ceux qui ne vivent pas à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay, et qui souffrent de douleurs dentaires sévères ou d’infection, veuillez appeler votre centre de santé local.

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents.

Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

 

 

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 2 avril

Pour raisons médicales

215

Personnes du public

96
Étudiantes/étudiants 60
Total 371

 

Volumes

En date du 2 avril au matin, on compte 385 demandes de voyage, dont 288 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 267 69,4%
Refusées 35 9,1%

En attente

83 21,5%
Total 385 100%

Mise à jour du ministère de la Santé - 2 avril 2020

La période d’urgence sanitaire a été prolongée jusqu’au 16 avril 2020.

Seuls les services dentaires urgents seront fournis dans les différentes localités du Nunavut jusqu'à nouvel ordre.

Si vous vivez à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay et que vous souffrez d’une forte douleur dentaire ou d’une infection, vous pouvez contacter les cliniques dentaires listées ci-après pour discuter de votre problème. Si on ne répond pas à votre appel, suivez les instructions fournies dans le message.

  • Iqaluit : Coordonnatrice ou coordonnateur régional des soins dentaires à HGQ au 867 975-8600 poste 6206
  • Clinique dentaire de Rankin Inlet au 867 645-2776
  • Clinique dentaire de Cambridge Bay au 867 983-4171

Veuillez ne pas vous rendre à la clinique dentaire si on ne vous a pas donné un rendez-vous. Toute personne qui se présente à l’une ou l’autre de ces cliniques sans rendez-vous se verra refuser l’accès.

Nous vous demandons d’arriver à l’heure à votre rendez-vous, car nous pourrions ne pas être en mesure d’accommoder les retards.

Pour ceux qui ne vivent pas à Iqaluit, Rankin Inlet ou Cambridge Bay, et qui souffrent de douleurs dentaires sévères ou d’infection, veuillez appeler votre centre de santé local.

Lieux d’isolement

Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement. Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents.

Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine. Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.

La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure des renseignements sur les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

 

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 1er avril

Pour raisons médicales

199

Personnes du public

86
Étudiantes/étudiants 60
Total 345

 

 

 

Volumes

Nombre total des personnes en isolement au 31 mars : 315 – 178 voyageurs pour raisons médicales, 78 résidents du Nunavut et 59 étudiantes/étudiants.

En date du 2 avril au matin, on compte 360 demandes de voyage, dont 286 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 247 68.6%
Refusées 34 9.4%

En attente

79 21.0%
Total 360 100%

 

 

Services en cours :

  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.
  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé. Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.
  • Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.
  • Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.

Mise à jour du ministère de la Santé - 1er avril 2020

Aucun visiteur n’est admis dans les établissements de soins de longue durée au Nunavut – centres de soins continus (CSC) et résidences pour ainés.

Tous les voyageurs doivent s’isoler dans des établissements désignés hors du Nunavut pour une période de 14 jours, sauf les employés essentiels qui sont asymptomatiques.

Nous rappelons aux personnes qui doivent s’isoler qu’elles ne doivent pas se présenter à l’hôtel avant d’avoir reçu la confirmation de leur réservation de la part du personnel de la santé.

Ceux et celles qui rentrent au Nunavut doivent obtenir une autorisation de la part de l’administrateur en chef de la santé publique et en faire la demande par courriel à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca.

Si vous devez vous isoler, le personnel de la santé gardera contact avec vous. Numéro sans frais pour quiconque a voyagé récemment ou qui présente des symptômes de la COVID-19 : 1-888-975-8601. Nous prenons les appels de 7 h 30 à 19 h 30.

Les ordonnances de l’ADSP sur les voyages et les protocoles des employés essentiels sont à présent disponibles au https://www.gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus.

Isolement

  • Les personnes en isolement ont accès au câble, à l’internet, trois repas par jour, de la lingerie propre et des produits d’hygiène. La collecte des ordures est faite quotidiennement.
  • Le gouvernement du Nunavut couvre les frais afférents. Le GN paie pour les couches, le lait pour bébé et les produits d’hygiène féminine.
  • Les invités sont responsables de commander ces produits auprès des services de livraison, mais ne se verront pas facturés pour ces achats.
  • La trousse de bienvenue a été mise à jour pour inclure les renseignements concernant les denrées et les mets pour emporter. Ces produits peuvent être livrés à l’hôtel. Ces livraisons et les frais afférents ne sont pas couverts par le GN.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 31 mars, 2020

Services du ministère de la Santé

  • Si vous êtes en observation pour la COVID-19 et que vous ressentez des symptômes, vous pourriez être frappé d’une amende si vous sortez de la maison. Demandez à des amis ou des membres de votre famille de livrer vos denrées à votre porte.
  • L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents se poursuit. Toutes les demandes non urgentes font l’objet d’un triage quotidien.
  • Les Nunavummiuts doivent téléphoner avant de se rendre à l’hôpital général Qikiqtani, la santé publique d’Iqaluit ou un centre de santé du Nunavut. Vous trouverez la liste des numéros de téléphone des établissements de santé à https://gov.nu.ca/health/information/health-centres
  • À ce jour, il n’existe aucun cas connu de COVID-19 au Nunavut.
  • Seuls les résidents et les travailleurs essentiels sont admis dans le territoire.
  • Aucun rassemblement n’est autorisé.
  • Les médecins continuent les visites communautaires.
  • Les visites dans les établissements de santé seront limitées afin de réduire les risques de transmission des maladies.
  • Du soutien en santé mentale est disponible.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 30 mars, 2020

Toute personne faisant l’objet d’une enquête relative à la COVID-19 (POE) doit obligatoirement s’isoler et fera l’objet d’une amende si elle ne respecte pas cette ordonnance. Les sanctions peuvent aller jusqu’à 50 000 $ d’amende ou jusqu’à six mois de prison.

Les ordonnances de l’ADSP sur les voyages et les protocoles des employés essentiels sont à présent disponibles au https://www.gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus.

Tous les voyageurs doivent s’isoler dans des établissements désignés hors du Nunavut pour une période de 14 jours, sauf les employés essentiels qui sont asymptomatiques.

Ceux et celles qui entrent au Nunavut doivent obtenir une autorisation de la part de l’administrateur en chef de la santé publique et en faire la demande par courriel à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca.

Les Nunavummiuts qui reviennent au Nunavut par voie terrestre à Sanikiluaq, Arviat et la région du Kitikmeot doivent s’isoler à la maison pour 14 jours dès leur retour dans le territoire.

Numéro sans frais pour quiconque a voyagé récemment ou qui présente des symptômes de la COVID-19 :
1 888 975-8601 (nous prenons les appels de 7 h 30 à 19 h 30).

Les personnes en auto-isolement doivent rester à la maison, éviter tout contact avec d’autres, et surveiller l’apparition de symptômes de la COVID-19 durant 14 jours après leur retour.


Mise à jour du ministère de la Santé - le 27 mars, 2020

Les ordonnances de l’ADSP sur les voyages et les protocoles des employés essentiels sont à présent disponibles au https://www.gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus.

Tous les voyageurs doivent s’isoler dans des établissements désignés hors du Nunavut pour une période de 14 jours, sauf les employés essentiels qui sont asymptomatiques.

Ceux et celles qui entrent au Nunavut doivent obtenir une autorisation de la part de l’administrateur en chef de la santé publique et en faire la demande par courriel à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca.

Les Nunavummiuts qui reviennent au Nunavut par voie terrestre à Sanikiluaq, Arviat et la région du Kitikmeot doivent s’isoler à la maison pour 14 jours dès leur retour dans le territoire.

Numéro sans frais pour quiconque a voyagé récemment ou qui présente des symptômes de la COVID-19 : 1 888 975-8601 (nous prenons les appels de 7 h 30 à 19 h 30, heure de l’Est.)

Les personnes en auto-isolement doivent rester à la maison, éviter tout contact avec d’autres, et surveiller l’apparition de symptômes de la COVID-19 durant 14 jours après leur retour.


Mise à jour du ministère de la Santé - le 26 mars, 2020

Les ordonnances de l’ADSP sur les voyages et les protocoles des employés essentiels sont à présent disponibles au https://www.gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus.

Tous les voyageurs doivent s’auto-isoler dans des établissements désignés hors du Nunavut pour une période de 14 jours, sauf les employés essentiels qui sont asymptomatiques.

Ceux et celles qui entrent au Nunavut doivent obtenir une autorisation de la part de l’administrateur en chef de la santé publique et en faire la demande par courriel à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca.

Numéro sans frais pour quiconque a voyagé récemment ou qui présente des symptômes de la COVID-19 : 1 888 975-8601 (nous prenons les appels de 7 h 30 à 19 h 30, heure de l’Est.)

Services en cours :

  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités.
  • Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement.
  • L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7.
  • Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.
  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.
  • Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 25 mars, 2020

Services en cours :

  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités.
  • Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement.
  • L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7.
  • Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les rendez-vous dans les établissements de santé sont soumis au triage. Cela signifie que ce rendez-vous pourrait se faire soit par téléphone, soit en personne.
  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Toutes les échographies obstétriques non émergentes et complètes (toutes les régions) sont temporairement reportées. Tous les rendez-vous en attente sont évalués par l’obstétricien en chef.
  • Les cliniques du mercredi soir à l’HGQ sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 24 mars, 2020

À compter du 25 mars 2020, tous les voyageurs devront s’auto-isoler dans des établissements désignés hors du Nunavut pour une période de 14 jours, sauf les employés essentiels qui sont asymptomatiques. Ceux et celles qui entrent au Nunavut devront obtenir une autorisation de la part de l’administrateur en chef de la santé publique.

Information-voyage pour les résidents et les travailleurs essentiels.

Les Nunavummiuts qui désirent revenir au Nunavut durant l’interdiction de voyager doivent se soumettre à une période d’isolement de 14 jours à l’un ou l’autre des quatre établissements désignés dans le sud du Canada. Veuillez courrieller à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca pour obtenir les instructions.

Les employés essentiels qui doivent rentrer travailler au Nunavut durant l’interdiction de voyager doivent faire une demande d’exemption auprès de l’administrateur en chef de la santé publique. Pour toute information sur la procédure, courriellez à CPHOTravelRequests@gov.nu.ca pour obtenir les instructions.

Besoin de parler à quelqu’un concernant les symptômes de la COVID-19? Vous avez récemment traversé une zone affectée, ou vous en revenez? Appelez le 975-8601 ou le 1 888 975-8601 entre 7 h 30 et 19 h 30 pour en discuter. Rappelez-vous : cette ligne est réservée à ceux qui en ont vraiment besoin, et ne doit pas être utilisée pour des informations d’ordre général!

Les renseignements concernant la ligne sans frais, les ordonnances de l’ACSP ainsi que les protocoles de voyage et ceux des travailleurs essentiels sont à présent disponibles au https://www.gov.nu.ca/health/information/covid-19-novel-coronavirus. 

Les Nunavummiuts doivent téléphoner avant de se rendre à l’hôpital général Qikiqtani, la santé publique d’Iqaluit ou un centre de santé du Nunavut. Vous trouverez la liste des numéros de téléphone des établissements de santé à https://gov.nu.ca/health/information/health-centres.

Services en cours :

  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.
  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités.
  • Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement.
  • L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7.
  • Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement.  Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous.
  • Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits.
  • Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Les cliniques du mercredi soir à l’HGQ sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.
  • Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.
  • La cafétéria de l’hôpital général Qikiqtani est fermée au public.
  • Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés.
  • Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 23 mars, 2020

Services en cours :

  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités. Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement. L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement. Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion.
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous. Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Les cliniques spécialisées ont été annulées. Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.
  • Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés. Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.

Mise à jour du ministère de la Santé - le 20 mars, 2020

Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.

Services en cours :

  • L’accès aux soins de santé demeurera accessible 7 jours sur 7 dans toutes les localités.
  • Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement.
  • L’accès immédiat aux services de soins de santé urgents et émergents demeurera disponible 24 heures par jour, 7 jours sur 7.
  • Tous les clients sont invités à téléphoner avant de se présenter dans un établissement de santé.
  • À Iqaluit, la santé publique, la salle d’urgence et l’unité d’hospitalisation demeurent ouvertes.
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté ou par téléphone.

Services modifiés :

  • Les services de voyage pour soins médicaux ont été réduits aux voyages urgents seulement.  Les clients seront avisés de ces changements et participeront à la discussion. 
  • À Iqaluit, les cliniques externes et de réadaptation font le triage des patients avant d’accorder des rendez-vous.
  • Les services de laboratoire et de diagnostic par imagerie offrent des services réduits. Tous les rendez-vous à venir feront l’objet d’un triage.
  • Les rendez-vous de suivi et de soutien en santé mentale et toxicomanies se font par téléphone pour certains clients. Les rendez-vous prévus pour la cueillette et l’administration de médicaments demeurent les mêmes. En cas de crise, présentez-vous au centre de santé.
  • Les visites à domicile pour administrer des médicaments se feront au cas par cas.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • Les cliniques spécialisées ont été annulées.
  • Nous travaillons à déterminer quels clients pourront avoir accès à un service virtuel ou téléphonique.
  • Tous les voyages non essentiels pour les clients en santé mentale et leurs familles sont annulés.
  • Tous les voyages non essentiels des familles visitant des personnes en établissement sont annulés.
     


Mise à jour du ministère de la Santé - le 19 mars, 2020

Un état d’urgence sanitaire a été déclaré.

  • Les services essentiels en santé continuent d’être offerts.
  • Tout le personnel de la santé est considéré comme essentiel et sera redéployé selon les besoins. 

Le MS a indiqué que toute personne ayant voyagé pour des raisons médicales devra se soumettre à une évaluation avant d’être autorisée à revenir à la maison.

Les membres de la collectivité sont invités à ne pas se présenter aux centres de santé ou à l’hôpital dans la mesure du possible afin de réduire les risques de propagation des maladies virales.

Services en cours :

  • L’accès immédiat aux soins de santé urgents et émergents est disponible partout dans le territoire.
  • Les traitements dentaires urgents demeurent accessibles à Cambridge Bay, Rankin Inlet et Iqaluit. Tout voyage, si approuvé, sera à destination de l’établissement approprié le plus près du lieu de résidence du client.
  • Les services de santé mentale demeurent disponibles et inchangés dans les différentes municipalités.
  • Les services infirmiers en santé mentale de l’hôpital général Qikiqtani demeurent disponibles et inchangés.
  • Le programme de santé mentale présentera des émissions dans les radios communautaires du territoire, dans la mesure du possible.
  • L’équipe mieux-être jeunesse offre du counseling au téléphone :
    • Les clients existants, et les autres ayant besoin de soutien peuvent composer le 867 979-7661.
    • Pour les nouveaux cas, veuillez contacter Susan Mazur au 867 975-5999.
  • Les médecins poursuivront les visites communautaires. En cas d’empêchement, les visites seront menées par télésanté. Les médecins itinérants seront soumis à un examen.
  • À Iqaluit, le service de santé publique demeure ouvert. 
  • Les cliniques de bébés en santé, d’immunisation et les visites prénatales se poursuivent à travers le Nunavut.
  • Les services de santé mentale demeurent les mêmes partout dans les municipalités. 
  • De nouvelles options sont envisagées pour offrir des services additionnels de débreffage et de counseling par téléphone et télésanté.
  • Le bureau des relations avec les patients peut être joint à l’adresse courriel habituelle patientrelations@gov.nu.ca.
  • Les maisons d’hébergement ont renforcé leurs protocoles de nettoyage.

Services modifiés :

  • Le service téléphonique en direct de relations avec les patients est actuellement inaccessible, mais une solution de rechange sera mise en œuvre.
  • À Iqaluit : le counseling en santé mentale sera fait par téléphone (par le biais de la ligne d’accès principale au  867 975-5999).
  • À l’hôpital général Qikiqtani :  Pour les cas non urgents, veuillez d’abord appeler avant de vous présenter à l’hôpital. Les séances cliniques seront réalisées au téléphone dans la mesure du possible.
  • Le MS limite les visites à l’hôpital général Qikiqtani et aux centres de santé communautaire.
  • À l’hôpital général Qikiqtani : le nombre de visiteurs est limité à un seul visiteur par patient (préférence accordée aux parents et accompagnateurs).
  • Les rendez-vous pour la réadaptation sont évalués et certains pourraient être reportés.
  • L’équipe mieux-être jeunesse est disponible uniquement pour des rencontres de personne à personne, sur rendez-vous.
  • Toutes les demandes non urgentes seront triées quotidiennement.
  • Les patients externes sont redirigés vers Akausisarvik pour ne pas se mêler aux résidents.
  • Les travailleurs jeunesse n’offrent pas d’heures de visite spontanées ni d’activités de groupe, mais sont disponibles pour des rencontres de personne à personne. 
  • Tous les centres de soins continus ont reçu pour instructions de restreindre les visites dans la mesure du possible, et de tester les personnes avant qu’elles n’entrent dans l’établissement.
  • L’hôpital général Qikiqtani et les centres de santé reçoivent un nombre limité de visiteurs. Un seul visiteur par patient.

Services fermés/annulés/suspendus :

  • L’accès à la cafétéria de l’hôpital général Qikiqtani est restreint.
  • Tous les soins dentaires réguliers sont annulés jusqu'à nouvel ordre.
  • Centres de santé communautaire : Les visites aux établissements de soins de santé sont interrompues.
  • Tous les voyages pour soins médicaux non essentiels à l’extérieur du territoire ont été reportés :
    • Les rendez-vous reportés seront reprogrammés, réglés par télésanté ou réalisés à l’intérieur du territoire.
    • Le MS travaille avec les spécialistes autorisés afin de prioriser les voyages pour soins médicaux essentiels.
    • Tous les clients ayant voyagé pour des raisons médicales seront testés pour la COVID-19 avant d’être autorisés à revenir à la maison.
    • Les personnes incapables de revenir à la maison immédiatement conserveront leur statut de voyageur pour soins médicaux. Elles ou ils recevront de l’aide pour la nourriture, l’hébergement, le transport et la gestion de cas.
    • Si nécessaire, l’isolement sera assuré au moyen de chambres individuelles dans des résidences ou des hôtels.
  • Tous les cours de formation organisés par le Secrétariat de la Qualité de la vie prévus en mars et avril sont annulés.
  • Les cliniques spécialisées du territoire sont annulées.
  • L’équipe mieux-être jeunesse avise de l’annulation de toutes les séances de counseling ou de sensibilisation, des programmes de garde parascolaire et des camps prévus en mars et avril.