Employés

You are here

Plans d’embauche des Inuits à horizon 2023 du GN

03 mars 2020 

Communiqué de presse

Plans d’embauche des Inuits à horizon 2023 du GN

Iqaluit, Nunavut (3 mars 2020) – Le gouvernement du Nunavut (GN) a dévoilé aujourd’hui un plan pangouvernemental d'embauche des Inuits (PEI) et des plans détaillés pour chacun de ses ministères, le Collège de l'Arctique du Nunavut, la Société d’habitation du Nunavut et la Société d'énergie Qulliq. Tous ces plans seront en place jusqu’en 2023.

« Ces PEI aideront le GN à respecter ses obligations en vertu de l’article 23 de l’Accord sur le Nunavut et contribueront à l’avènement d’une fonction publique compétente oeuvrant dans un milieu de travail accueillant et respectueux », a déclaré Lorne Kusugak, ministre des Ressources humaines.

La fonction publique territoriale a plus que doublé au cours des 20 dernières années. Le nombre d’Inuits au sein de cette fonction publique a également plus que doublé au cours de cette période de croissance, passant de 918 de mars 2000 à 1843 en décembre 2019.

Les PEI ont été élaborés à l’aide des données de l’analyse de la main-d'oeuvre inuite du Nunavut et l’analyse de la main-d'oeuvre du GN. Les PEI décrivent les possibilités et les défis de l’embauche d’Inuits ainsi que des objectifs et des plans d’action jusqu’en 2023. Des projets de formation, d’éducation et de perfectionnement professionnel visant à aider les employés inuits et les employés occasionnels à développer leurs compétences et à faire cheminer leur carrière au sein de la fonction publique sont également au programme.

Le GN s’est toujours doté de PEI pluriannuels pour l’ensemble du gouvernement depuis sa création en 1999. Ces PEI détaillés et pluriannuels s’appuient sur ces bases pour créer des plans à la fois plus globaux et plus précis. Des objectifs et priorités d’action annuels font toujours partie des PEI annuels inclus dans les plans d’activités du GN. C’est la première fois que les ministères et les organismes territoriaux préparent aussi des PEI pluriannuels.

Les PEI sont accessibles en ligne à l’adresse http://bit.ly/PEIxFRE. Les PEI sectoriels sont également accessibles sur le site Web des ministères et des organismes territoriaux.

###

Renseignements aux médias :

Plan directeur d’embauche des Inuits pour 2023
Janis Qaunirq
Spécialiste des communications
867-975-6239
hrcommunications@gov.nu.ca

Plan d’embauche des Inuits des ministères et des organismes territoriaux
Liste des responsables des communications des ministères et des organismes territoriaux : http://bit.ly/GNComms-FRE

 

Contexte :

Plans d’embauche des Inuits à horizon 2023

En 2017-2018, le GN a rédigé un nouveau plan directeur d’embauche des Inuits après qu’un nouveau financement fédéral, valable jusqu’en 2023, fut débloqué pour favoriser le recrutement de personnel inuit. Ces plans d’embauche des Inuits (PEI) ont été mis à jour, puis finalisés en 2019.

Situation d’emploi des Inuits au sein du GN

Les employés de la fonction publique ont besoin de connaissances et de compétences

Le GN évalue les descriptions de poste et les offres d’emploi pour s’assurer que la scolarité, l’expérience et les compétences demandées ne soient pas exagérées ou un obstacle à l’embauche des Inuits.

Près de la moitié des postes au GN nécessitant des études universitaires visent des professions règlementées, comme les enseignantes ou enseignants, infirmières ou infirmiers, avocates ou avocats, ou comptables. Chaque profession règlementée nécessite un diplôme dans un domaine d’études particulier. Les diplômées ou diplômés doivent obtenir un permis délivré par une autorité extérieure pour exercer la profession.

La représentation inuite est bien au-dessus de la moyenne du GN de 50 % pour les postes impliquant des études ou une formation collégiale, l’achèvement des études secondaires ou sans éducation formelle. Depuis 2013, la représentation inuite a été inférieure à 33 % dans des postes nécessitant une formation universitaire.

Le marché du travail nunavois pose des défis à l’embauche d’Inuits.

Le marché du travail nunavois ne peut soutenir une fonction publique représentative dans toutes les catégories professionnelles et à tous les niveaux hiérarchiques. L’analyse de la population active inuite du Nunavut publiée par le gouvernement du Canada en 2018 démontre que le nombre d’Inuits qualifiés, disponibles et intéressés ne correspond toujours pas aux besoins du gouvernement et des employeurs de la région :

  • La population du Nunavut est jeune et croît rapidement.
  • La participation des Inuits au marché du travail nunavois demeure relativement faible.
  • Le nombre d’Inuits instruits est insuffisant pour répondre à la demande du GN.
  • Les Inuits ont de plus en plus de choix en matière d’emplois et d’employeurs.

Les PEI créent de nouvelles possibilités d’embauche pour les Inuits

Grâce à leur PEI, les ministères, les sociétés et organismes territoriaux implantent des mesures dans six axes stratégiques :