Employés

You are here

Programme de médiation

Le programme de médiation offre une médiation à huis clos. Cela signifie que la médiation est considérée comme un processus extrajudiciaire et que son contenu demeure confidentiel. Cette approche offre à la clientèle un espace pour s’exprimer librement sans craindre que ses paroles soient ensuite citées en cour.

La démarche est volontaire et les parties peuvent s’en retirer à tout moment.

Le service de coordination de la médiation familiale peut aider les familles à :

  • résoudre des problèmes avant, pendant et après une séparation;
  • convenir d’un plan de parentage;
  • améliorer les communications;
  • acquérir de nouvelles stratégies parentales durant le processus de séparation ou de divorce;
  • prendre des décisions concernant la garde et le droit de visite des enfants;
  • discuter des enjeux de mobilité concernant les enfants;
  • calculer la pension alimentaire pour enfants;
  • obtenir des renseignements sur le processus judiciaire;
  • procéder au partage des biens personnels;
  • traverser la séparation et regarder vers l’avenir.

Les services de médiation sont accessibles à la clientèle ayant déjà présenté une demande à la cour. Ils sont aussi offerts aux parents n’ayant pas encore retenu les services d’une avocate ou d’un avocat ou ne s’étant pas engagés dans un processus judiciaire.

La médiatrice ou le médiateur rencontre chaque partie individuellement avant une rencontre commune, ceci afin d’évaluer et de régler toute question sous-jacente de violence passée ou actuelle.

Pour plus d’information concernant le programme de médiation, veuillez composer le 867 975-6364.

 

La séparation et la parentalité

 

Droits de garde et de visite :                

 Lors d’une séparation ou d’un divorce, vous devez convenir d’arrangements pour la garde de vos enfants. Ceux-ci incluent l’endroit où ils vivront, et la façon dont se prendront les décisions importantes à leur sujet. La garde comprend la prise de décisions concernant l’éducation, la religion et les problèmes médicaux.

Pension alimentaire pour enfants : 

Les deux parents ont la responsabilité de soutenir financièrement leurs enfants. Si vous n’en avez pas la garde, le montant à verser est calculé selon votre revenu et le nombre d’enfants à votre charge.

Tables des Lignes directrices sur les pensions alimentaires pour enfants :

https://www.justice.gc.ca/fra/df-fl/enfant-child/lfpae-fcsg/2017/index.html

 

Autres ressources

Sites web destinés aux parents :

  • http://albertacourts.ab.ca/familylaw/ – Comprend un guide pratique intitulé « Critical Issues for Consideration when Developing Practical Parenting Plans for Families in Conflict » (Alberta Family Justice Services). [En anglais]
  • https://justice.gc.ca/fra/df-fl/parent/ae-kh.html — Information à l’intention des parents sur la façon dont l’enfant peut se sentir et composer avec la situation.
  • http://ourfamilywizard.com — Logiciel pour aider les parents séparés à gérer la communication, les horaires parentaux et les activités des enfants. [En anglais]

Sites web destinés aux enfants:

  • https://bc.familieschange.ca/fr/kids — Contient un guide pour les enfants portant sur la séparation et le divorce où figure de l’information sur le droit familial et les problèmes émotifs que les enfants peuvent vivre (gouvernement de la Colombie-Britannique).
  • https://bc.familieschange.ca/fr/teens — Site pour les ados où figure de l’information sur les émotions, les stratégies d’adaptation et d’autres ressources (gouvernement de la Colombie-Britannique).
  • http://kidsinthemiddle.org – La page des enfants contient une liste de livres et une déclaration des droits de l’enfant. [En anglais]
  • http://pbskids.org/itsmylife/family/divorce/index.html — Information destinée aux enfants sur la séparation et le divorce incluant un jeu-questionnaire sur la façon de composer avec les tensions du divorce. [En anglais]

 

Phone: 
867-975-6364