Employés

You are here

Travailleuse ou travailleur de proximité en santé mentale et en toxicomanie

Localité: 
Naujaat
Référence: 
10-506584
Type d’emploi: 
Salaire: 
$81,861.00
Indemnité de vie dans le Nord: 
$21,894.00
Date de clôture: 
Vendredi, avril 16, 2021 - 12:00am

Il s’agit d’un poste de nature très délicate et une vérification du casier judiciaire jugée acceptable ainsi qu’une attestation de la capacité à travailler auprès d’une clientèle vulnérable sont requises.

Cette possibilité d’emploi est ouverte à toutes et à tous.

Sous l’autorité de la superviseure ou du superviseur du programme en santé mentale et en toxicomanie, la travailleuse ou le travailleur de proximité en santé mentale et en toxicomanie a pour mandat de fournir des services de première ligne ainsi que des services de soutien aux personnes ayant une maladie mentale ou un problème de toxicomanie, ayant des idées suicidaires ou vivant de la violence familiale. La ou le titulaire du poste tisse des relations d’aide avec les clientes et les clients en leur proposant des programmes communautaires et en les aidant à s’y retrouver dans les services offerts, dans le but de les outiller et d’outiller leur réseau de soutien afin qu’ils puissent activement contribuer à leur santé mentale et leur bienêtre. Son travail se fonde sur le savoir, les valeurs, la culture et les principes de l’Inuit Qaujimajatuqangit (IQ).

La ou le titulaire du poste fournit du soutien aux personnes ayant des problèmes de santé mentale ou de toxicomanie et à leur famille afin de limiter l’incidence de ces problèmes et d’améliorer leur fonctionnement général. Elle ou il fait le suivi de leurs comportements dans tous les environnements et en fait rapport; anime des séances d’éducation et d’information pour la clientèle et les familles selon leurs besoins; encourage les clientes et clients à respecter le plan de traitement et le régime posologique; participe à des réunions planifiées du personnel et à des rencontres visant à examiner les plans de traitement; élabore des programmes communautaires qui favorisent les services de santé mentale en intégrant le savoir inuit par l’application des principes de l’IQ ainsi que des connaissances de la culture, de l’histoire et de la langue inuites, et participe à ces programmes. Enfin, elle ou il offre à une clientèle et à des membres de la collectivité d’âges variés des programmes portant sur le bienêtre, comme les relations saines, les stratégies d’adaptation positives, la communication efficace et la compréhension socioaffective.

Les connaissances, les compétences et les aptitudes requises pour ce poste s’acquièrent généralement par l’obtention d’un diplôme reconnu en services sociaux, en santé mentale ou dans un domaine connexe, et dans le cadre de deux années d’expérience en santé mentale ou dans un domaine connexe. Une connaissance contextuelle des éléments suivants est requise : les enjeux communautaires en santé mentale et toxicomanie; les lois, politiques, normes et protocoles applicables; les ressources communautaires et territoriales; ainsi que les principes et valeurs de l’Inuit Qaujimajtuqangit. La ou le titulaire doit avoir la capacité de fournir de l’encadrement pour le développement d’aptitudes à la vie quotidienne ainsi qu’à établir et à maintenir une communication et des relations de travail efficaces avec la clientèle, les familles, le personnel, les autres fournisseurs de services et la population en général. Une attestation valide en premiers soins et en réanimation cardiorespiratoire (RCR) est également requise.

Les langues officielles du Nunavut sont l’inuktitut (inuinnaqtun), l’anglais et le français. La maitrise du français et de l’inuktitut est aussi requise pour ce poste et la maitrise d’au moins deux des langues officielles du Nunavut constitue un atout.

La connaissance de la langue, des communautés, de la culture et du territoire inuits ainsi que de l’Inuit Qaujimajatuqangit est également un atout.

Une combinaison jugée acceptable d’études et d’expérience pourrait être prise en considération.

Une liste d’admissibilité pourrait être établie afin de pourvoir de futurs postes vacants.

 

Pour postuler à cet emploi, veuillez courrieller votre curriculum vitæ ainsi qu’une lettre de motivation à l’adresse KivalliqHR@gov.nu.ca. Veuillez inscrire le NUMÉRO DE RÉFÉRENCE dans l’objet de votre courriel.

  • Le gouvernement du Nunavut souscrit au principe de la représentativité de l’effectif, afin de mieux comprendre et satisfaire les besoins des Nunavummiutes et Nunavummiuts. La priorité est accordée aux Inuites et Inuits du Nunavut. Les candidates et candidats qui désirent profiter de la Politique de priorité d’embauche doivent clairement indiquer qu’ils y sont admissibles.
  • Pour certains postes, l’embauche est permise sous réserve qu’en l’existence d’un casier judiciaire, celui-ci soit jugé acceptable. Le fait de posséder un casier judiciaire n’élimine pas d’emblée l’étude de la candidature.
  • Les candidates et candidats peuvent envoyer leur CV dans la langue officielle de leur choix.
  • Une liste d’admissibilité pourrait être établie afin de pourvoir de futurs postes vacants.
  • Il est possible d’obtenir les descriptions de poste par télécopieur, par courriel ou sur le site web.
  • Seules les personnes invitées pour une entrevue seront contactées.
Contact: 
Expiry Options: 
Date de clôture