Employés

Les dernières nouvelles et mises à jour du GN relatives à la COVID-19 se trouvent sur notre page d’accueil. Des ressources relatives à la COVID-19 sont disponibles sur la page « ressources » du ministère de la Santé.

You are here

Opératrice ou opérateur au traitement de l’eau

Localité: 
Rankin Inlet
Référence: 
14-505765
Type d’emploi: 
Salaire: 
$84,011.00 per annum, 40 hour/week
Indemnité de vie dans le Nord: 
$18,517.00

Il s’agit d’un poste de nature très délicate. Aussi une vérification satisfaisante du casier judiciaire et de l’aptitude à travailler auprès de personnes vulnérables est requise.

Ce concours est ouvert à toutes et à tous.

La personne titulaire du poste est la première responsable des aspects techniques et opérationnels et de l’entretien en ce qui a trait au réseau complexe d’aqueduc, d’égout et de traitement des eaux de Rankin Inlet; son rôle consiste à veiller à ce que l’eau soit potable, et à ce que le réseau fonctionne avec une efficacité énergétique optimale.

Elle sera également la première responsable de l’approvisionnement en eau potable ainsi que du réseau d’égout et d’aqueduc de Rankin Inlet. L’eau est acheminée par un système de distribution avant de revenir à la station de pompage, et sa température doit être maintenue pour éviter le gel. En outre, du chlore gazeux est ajouté à l’eau, qui doit faire l’objet de tests quotidiens confirmant que la concentration de chlore est inoffensive et que l’eau est potable. Tout bris important dans le réseau municipal doit être immédiatement réparé afin de prévenir les pertes d’eau dans le réservoir de stockage et des dégâts éventuels aux bâtiments environnants. Une surveillance déficiente, des retards indus dans l’exécution de réparations ou des problèmes d’assainissement peuvent poser des risques graves pour la santé de la population, et même entrainer l’interruption des services à Rankin Inlet.

L’opératrice ou opérateur au traitement de l’eau doit connaitre les pratiques en matière de construction dans un milieu nordique et bien comprendre les enjeux liés aux réseaux d’aqueduc et d’égouts enfouis dans une zone de pergélisol; avoir une connaissance pratique de toutes les composantes d’un bâtiment (systèmes mécaniques, plomberie, électricité, tuyauterie, systèmes de chauffage au mazout, etc.); connaitre les pratiques exemplaires en matière de désinfection des réseaux de distribution d’eau, d’essai d’écoulement, et d’entretien des composantes du réseau; et maitriser différents logiciels, notamment ceux de la suite Microsoft Office. Ce poste exige également la capacité de travailler dans un milieu multiculturel et de déceler et de régler les problèmes survenant dans un réseau de distribution aérien sous coffrage; il faut en outre posséder des compétences en planification et en aménagement de nouvelles installations, de même qu’en modification et en réparation de réseaux et d’équipement de tuyauterie existants pour les systèmes de distribution de la chaleur.

Les connaissances, les compétences et les aptitudes ci-dessus sont habituellement acquises en ayant  un diplôme d’études secondaires; une attestation de niveau 1 en traitement de l’eau; un permis de conduire de classe 5 valide; une attestation de formation sur le SIDMUT et les règles de sécurité entourant le travail en espace clos; trois années d’expérience de travail comportant l’utilisation de systèmes à commande numérique directe pour les activités quotidiennes, de même que le remplacement de systèmes défectueux.

Les langues officielles du Nunavut sont l’inuktitut, l’anglais et le français.

La maitrise d’au moins deux des langues officielles du Nunavut est un atout.

Des connaissances sur la langue, les collectivités, la culture et le territoire inuits et sur les Inuit Qaujimajatuqangit constituent un atout.

Une liste d’admissibilité pourrait être établie afin de pourvoir de futurs postes vacants.

 

 

Contact: 
Expiry Options: 
Jusqu’à ce que le poste soit comblé