Employés

You are here

Gestionnaire, Registre civil et services de shérif

Localité: 
Iqaluit
Référence: 
05-505857
Type d’emploi: 
Syndicat: 
Salaire: 
$107,718
Indemnité de vie dans le Nord: 
$15,016
Date de clôture: 
Friday, mars 6, 2020

Il s’agit d’un poste de nature délicate. Aussi une vérification satisfaisante des antécédents judiciaires est requise.

Ce concours est ouvert à toutes et à tous.

Relevant du directeur des services ministériels, la ou le gestionnaire du registre civil et des services de shérif est responsable de la planification, de l’organisation et de l’administration du registre civil, du bureau du shérif et de la sécurité de la Cour de justice du Nunavut (CJN), en plus d’offrir des services de soutien aux juges de la CJN lors des audiences du tribunal civil. À titre de gestionnaire, vous êtes membre actif de l’équipe de direction de la Cour, y compris le comité de direction des services judiciaires. Vous êtes appelé à rencontrer régulièrement le juge en chef, le juge de paix principal et les conseillers juridiques supérieurs pour traiter des questions affectant le fonctionnement de la cour et le système judiciaire.

À titre de gestionnaire, vous disposez d’un budget délégué et du pouvoir de dépenser, et vous êtes chargé de l’embauche, de la supervision, de la formation et de l’évaluation des employés au sein de la division des services civils et de shérif. Vous orientez les initiatives stratégiques affectant la prestation des services judiciaires de toutes les activités de la cour civile et vous gérez les relations entre les intervenants de manière efficiente et proactive, ce qui permet d’atteindre les résultats du programme.  Vous êtes aussi responsable d’assurer, par le biais du bureau du shérif, la gestion de la sécurité des audiences de la CJN partout sur le territoire. Vous pouvez être formellement nommé comme (1) registraire adjoint à la cour d’appel, (2) greffier adjoint de la Cour de justice du Nunavut, (3) greffier adjoint de la Cour Jeunesse, et (4) juge de paix administratif.  

Les connaissances, compétences et aptitudes nécessaires pour occuper ce poste s’acquièrent normalement par l’obtention d’un diplôme d’un établissement postsecondaire reconnu en administration des affaires ou dans un domaine connexe, en plus de six (6) années d’expérience en administration des tribunaux et d’une (1) année d’expérience progressive en gestion, de préférence dans un registre civil d’une cour supérieure au Canada. Une connaissance pratique des conventions collectives, de la Loi sur la gestion des finances publiques et d’autres lois relatives à la gestion des ressources humaines constitue un atout.

Les langues officielles du Nunavut sont l’inuktitut, l’inuinnaqtun, l’anglais et le français. La capacité à communiquer dans plus d’une des langues officielles du Nunavut est un atout. La connaissance de la langue, des collectivités, de la culture et du territoire des Inuits et de l’Inuit Qaujimajatuqangit est un atout.

Une combinaison jugée acceptable d’études et d’expérience pourrait être prise en compte.

Une liste d’admissibilité pourrait être établie afin de pourvoir de futurs postes vacants.

 

 

 

Contact: 
Expiry Options: 
Date de clôture