Employés

Les dernières nouvelles et mises à jour du GN relatives à la COVID-19 se trouvent sur notre page d’accueil. Des ressources relatives à la COVID-19 sont disponibles sur la page « ressources » du ministère de la Santé.

You are here

Gestionnaire, Finances et administration des aéroports du Nunavut

Localité: 
Rankin Inlet
Référence: 
15-505951
Type d’emploi: 
Syndicat: 
Salaire: 
$99,743.00
Indemnité de vie dans le Nord: 
$18,517.00
Date de clôture: 
Friday, avril 3, 2020

Ce concours est ouvert à toutes et à tous.

Relevant du directeur des finances et de l’administration, et travaillant en étroite collaboration avec le directeur de la division des aéroports du Nunavut, le ou la gestionnaire gère, fait les suivis et coordonne les tâches comptables et financières de la division des aéroports du Nunavut au sein du ministère du Développement économique et des Transports. À titre de titulaire de ce poste, vous voyez au développement, au suivi, contrôle et maintien du système FreeBalance de la division et des logiciels financiers afférents. Vous assurez la gestion du traitement de toutes les données financières et informatiques, des comptes fournisseurs et clients, des revenus commerciaux, des rapprochements du GL et de la paie, des contrats et des différents rapports gouvernementaux. Vous vous assurez également que tous les documents traités sont précis et correctement attribués, conformément aux budgets de fonctionnement et aux budgets des accords avec des tiers.

Vous dirigez et vous apportez votre soutien à l’agent des finances et au préposé aux finances et à l’administration tout en conseillant de manière constante le directeur de la division des aéroports du Nunavut. Vous produisez des rapports financiers consolidés précis et en temps opportun à la haute direction, au gouvernement fédéral ou autres organismes règlementaires ou de l’industrie. Vous administrez la prestation des services financiers divisionnaires aux aéroports du Nunavut et vous fournissez du soutien administratif en matière de ressources humaines, en plus de gérer la croissance des revenus commerciaux générés par les 24 aéroports du Nunavut. Une connaissance pratique des principes comptables généralement reconnus, une grande sensibilisation aux éléments permettant d’assurer un solide contrôle de l’environnement financier, et la capacité à interpréter de manière précise une variété de rapports financiers détaillés sont des compétences essentielles pour occuper ce poste. De solides aptitudes en informatique sont également nécessaires, y compris la maitrise des tableurs et des applications de base de données comptables électroniques.  La connaissance des politiques sur l’administration financière, la gestion des ressources humaines, de l’Accord sur le Nunavut, et des principes de l’Inuit Qaujimajatuqangit s’avèrera utile. La connaissance de la politique Nunavutmmi Nangminiqaqtunik Ikajuuti et des principes élémentaires de la passation de marchés sera également utile pour ce poste.  Le ou la titulaire doit être ouvert au changement pour être en mesure de répondre rapidement aux priorités changeantes, réagir de manière constructive en situation de stress, concevoir et implanter des concepts novateurs, posséder une solide éthique de travail et orienter efficacement des personnes et des équipes vers l’atteinte d’objectifs communs. D’excellentes aptitudes en communication écrite et verbale sont requises.

Les titres et parcours nécessaires pour occuper ce poste s’acquièrent normalement par l’obtention d’un diplôme d’une université reconnue en administration des affaires, en commerce, finances, comptabilité, économie, ou dans un autre domaine spécialisé pertinent pour les tâches à réaliser. Au moins quatre (4) années d’expérience en finances sont requises, dont deux (2) années dans un poste de supervision.

Les langues officielles du Nunavut sont l’inuktut, l’inuinnaqtun, l’anglais et le français. La connaissance de l’inuktitut ou l’inuinnaqtun est un atout.

Une combinaison jugée acceptable d’études, de connaissances, d’expérience, d’aptitudes et de compétences pourrait être prise en considération.

La connaissance de la langue, des collectivités, de la culture et du territoire des Inuits, et de l’Inuit Qaujimajatuqangit constitue un atout.

Contact: 
Expiry Options: 
Date de clôture