Employés

You are here

COVID-19 : Mise à jour quotidienne - 25 mai 2020

25 mai 2020 

 

Compte rendu du premier ministre

Bonjour, il n’y a toujours pas de cas confirmé ou probable de COVID-19 au Nunavut.

Aujourd’hui, le nombre total de personnes ayant fait l’objet d’une enquête est de 1010. De ce nombre, 122 personnes sont toujours en observation.

 Le Dr Patterson s’adressera bientôt à vous concernant les prochaines étapes pour composer avec notre nouvelle réalité découlant de la COVID-19. Bien que ce virus ne se soit pas introduit au Nunavut jusqu’à présent, nous savons que nous devons être bien préparés et vigilants jusqu’à ce qu’un vaccin ou des traitements soient mis au point.  Le Dr Patterson et son équipe ont mis au point ce qui, je pense, est le meilleur scénario pour les Nunavummiuts, le tout fondé sur des données probantes et de bonnes pratiques en santé publique. Ce plan trace la voie quant à la façon et au moment d’aller de l’avant, de prendre une pause pour procéder à une réévaluation et, le cas échéant, réinstaurer les restrictions.

Je tiens à remercier sincèrement tous ceux et celles qui ont travaillé d’arrachepied afin d’établir ce plan. Je remercie également toutes les personnes qui ont été impliquées dans la réponse du Nunavut à la COVID-19 et tous ceux et celles qui ont contribué à garder notre territoire sain et sécuritaire. Il nous reste beaucoup de travail à accomplir et nous continuerons d’avancer tous ensemble.

 

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour, les deux derniers mois n’ont pas été faciles et tous les Nunavummiuts ont dû s’imposer des sacrifices.

D’autre part, grâce à nos efforts combinés, nous protégeons nos familles, nos collectivités et notre territoire contre cette pandémie, et j’espère que tous les Nunavummiuts se sentent fiers de savoir que leurs actions ont des répercussions profondes et mesurables sur la santé et la sécurité ressenties au Nunavut.

Il est temps pour nous d’aller de l’avant. Cela ne signifie pas que la pandémie soit derrière nous. Cela ne signifie pas non plus que la menace est passée. Cela signifie que nous pouvons, en étant très prudents, reprendre les activités que nous aimons, tout en sachant qu’en n’importe quel temps il sera peut-être nécessaire de changer nos comportements pour nous protéger de dangers émergents.

Dans les semaines à venir, nous travaillerons avec nos partenaires pour reprendre nos activités commerciales et de loisirs ainsi que nos programmes de manière sure et durable, et qui engendre un risque minimal à la santé et la sécurité des Nunavummiuts. Sachez que, tandis que nous commençons à relâcher les restrictions à l’interne, il est impératif que nos mesures strictes concernant les frontières demeurent en vigueur afin de minimiser le risque d’introduire la COVID-19 dans le territoire.

Ceci étant dit, j’ai le plaisir d’annoncer qu’à compter du 1er juin :

  • Les établissements de garde d’enfants pourront rouvrir aux heures régulières.
  • La taille des rassemblements extérieurs sera augmentée à 25 personnes.
  • Les parcs territoriaux seront autorisés à rouvrir pour les activités extérieures uniquement, si les conditions locales le permettent évidemment. Tous les édifices des parcs demeureront fermés.
  • Les terrains de jeux municipaux pourront rouvrir, bien sûr si les conditions locales le permettent.

Ces décisions particulières ont été prises parce qu’elles sont considérées comme représentant un risque faible. À l’avenir, nous réévaluerons notre approche toutes les deux semaines. Si la situation de la COVID au Nunavut s’avère favorable, nous continuerons de lever les mesures sanitaires en commençant par les activités et programmes représentant le risque le plus faible. Si la situation demeure stable, nous pourrions garder le statuquo jusqu’à ce que nous soyons surs que la levée de restrictions additionnelles ne représentera aucun risque indu pour les Nunavummiuts. Finalement, si la menace de la COVID-19 augmente, ou si les mesures sanitaires atténuées posent un risque à la santé publique du territoire, nous pourrions devoir réinstaurer certaines restrictions.

Je partage l’envie de tous et toutes de revenir à la normale. Nous voulons tous et toutes savoir quand nous pourrons à nouveau voyager en confiance et en sécurité dans notre territoire ou dans les provinces et territoires voisins. Pourtant, il serait erroné, inadéquat et, franchement, hypocrite de fournir des dates et des échéanciers prédisant la levée de toutes les mesures sanitaires.

La pandémie de COVID-19 évolue rapidement et chaque nouvelle semaine apporte son lot de nouvelles informations qui contribuent à façonner notre stratégie et nos mesures de santé publique. Les prévisions et les décisions prises sur la base des connaissances d’aujourd’hui peuvent s’avérer obsolètes en très peu de temps. C’est la raison pour laquelle nous avons opté pour une approche à la fois flexible, prudente et adaptable en fonction de la situation évolutive qui nous entoure.

Une fois de plus, je tiens à remercier toutes et tous les Nunavummiuts pour leur patience et leur compréhension constante. Tout un chacun d’entre nous est affecté par cette pandémie, mais notre sens des responsabilités collectif a préservé la sécurité du Nunavut jusqu’à présent. Ce sens des responsabilités et de l’imputabilité doit être maintenu et, à mesure que nous allégeons les restrictions, nous devons continuer à pratiquer l’éloignement social, à rester loin d’autrui si nous sommes malades et à nous laver les mains souvent.

Merci.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN mettent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

COVID-19 : téléassistance et outil d’autoévaluation

Quiconque a des raisons de croire avoir été exposé à la COVID-19 doit communiquer avec le service Téléassistance COVID-19 au 1 888 975-8601, entre 10 h et 18 h, ou en informer son centre de santé communautaire, et s’isoler immédiatement dans sa résidence pour une période de 14 jours.

Quiconque ayant accès à l’internet peut aussi utiliser l’outil d’autoévaluation disponible à nu.thrive.health.

Volumes

Total (tous les lieux d’isolement)

Type de voyageur

Personnes en isolement au 24 mai

Déplacements pour raisons médicales

141

Public

89

Étudiantes/étudiants

0

Total

230

 

Sommaire des rapatriements :

Date de départ

Nbre de voyageurs des lieux d’isolement

23 mai

14

24 mai

6

25 mai

31

26 mai

19

27 mai

15

 

Demandes des travailleurs essentiels

En date du 24 mai, on compte 1131 demandes de voyage, dont 878 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande

Nbre

%

Approuvées (essentiels et non essentiels)

963

84,6 %

Refusées

127

11,2 %

En attente

41

4,3 %

Total

1131

100 %

 

Services du ministère de l'Éducation

Le ministère de l’Éducation a produit des directives sur la réouverture des établissements de garde d’enfants, y compris des informations sur un nettoyage et une hygiène améliorés, et l’éloignement physique lors des arrivées et des départs.

Le ministère de l’Éducation entrera en contact avec toutes les garderies autorisées dans les jours qui viennent.

 

La santé des Nunavummiuts est une responsabilité partagée! Rappelez-vous : lavez vos mains et les surfaces utilisées, pratiquez l’éloignement social, suivez les conseils des professionnels de la santé et restez à la maison si vous êtes malade.