Employés

You are here

COVID-19 : Mise à jour du GN - le 2 octobre

02 octobre 2020 


COVID-19 : Mise à jour du GN- 2 octobre 2020

Compte rendu du premier ministre

Bonjour,
Nous sommes toujours en attente des résultats de confirmation pour les personnes testées à la mine Hope Bay.

Le nombre total de personnes suivies à ce jour est de 2 981. Il y en a toujours 465 en observation.

Avant que le Dr Patterson ne prenne la parole au sujet de la situation à la mine de Hope Bay, j’aimerais prendre quelques instants pour m’adresser directement aux Nunavummiuts concernant les responsabilités de tout un chacun d’entre nous.

À mesure que les cas progressent rapidement dans le sud du Canada, il est clair que nous sommes dans la deuxième phase du virus. La COVID-19 est loin d’être chose du passé. Elle fera partie de nos vies durant un avenir prévisible et nous ne savons pas quand un vaccin ou traitement efficace sera découvert.

Nous devons donc tous faire des sacrifices pour nous protéger les uns les autres. Nous devons changer nos habitudes et nos comportements individuels et faire preuve d’empathie envers nos voisins et notre collectivité.

Veuillez vous rappeler que vos actions ont des répercussions sur la santé d’autrui. C’est la raison pour laquelle il est si important de respecter les mesures sanitaires : fréquent lavage des mains, maintien de l’éloignement physique, nettoyage fréquent des surfaces souvent touchées, respect des limites des rassemblements, isolement et port du masque, lorsque nécessaire.

La COVID-19 signifie que nous devons penser aux autres et à leur santé et leur sécurité aujourd’hui plus que jamais. Nous sommes tous responsables, car ce que nous faisons comme individu a des conséquences sur les autres.

Compte rendu de l’administrateur en chef de la santé publique

Bonjour,

Le 28 septembre, le ministère de la Santé a interpelé son équipe d’intervention rapide afin de contenir une éclosion de COVID-19 chez TMAC Resources de la mine de Hope Bay.

TMAC Resources a contacté mon bureau le 26 septembre à propos d’un employé qui présentait des symptômes compatibles avec la COVID-19. La personne et ses contacts connus ont été testés et les échantillons ont été envoyés à Rankin Inlet pour analyse.

Sept de ces échantillons ont donné des résultats positifs. Ils ont tous été acheminés à un laboratoire du sud pour confirmation. Deux de ces tests ont depuis été confirmés.

Comme les résultats des tests confirmaient une transmission de la COVID-19 sur le site de la mine, nous avons lancé notre plan d'intervention rapide pour aider à contenir le virus.

Tous les voyages non essentiels en direction et en provenance de la mine ont cessé.

L’équipe d’intervention rapide a réalisé des traçages de contact supplémentaires et collecté des échantillons.

Hier soir, cinq autres échantillons ont été acheminés à Rankin Inlet pour être analysés avec les appareils GeneXpert et BioFire. Un d’entre eux s’est avéré positif et sera envoyé au sud pour confirmation. Le résultat d’un des tests est toujours attendu. Un autre lot de huit échantillons arrivera à Rankin Inlet demain.

Pour bien détecter le virus, les contacts à haut risque du premier groupe de tests doivent être retestés pour s’assurer que l’exercice est fait au bon moment durant la période d’incubation.

Tous les contacts parmi les membres du personnel non essentiel ayant testé positif ou considérés à haut risque ont été isolés.

Les contacts au sein du personnel essentiel qui doivent continuer à travailler pour assurer la sécurité des autres travailleurs le font jusqu’à ce qu’ils puissent être remplacés. Ces personnes respectent des mesures strictes pour rester isolées des autres autour d’elles, et portent le masque. Les travailleurs qui développeront des symptômes devront s’isoler sur-le-champ.

Hier, les deux personnes qui présentaient des symptômes ont vu ces symptômes disparaitre.

L’équipe d’intervention rapide poursuit actuellement le traçage des contacts et assure les opérations de confinement. Elle devrait demeurer à la mine jusqu’au milieu de la semaine prochaine.

Bien que la transmission de COVID-19 à la mine soit préoccupante, le risque que cette éclosion affecte les Nunavummiuts demeure faible. Hope Bay n’a aucun employé nunavois sur le site de la mine à l’heure actuelle et aucun contact n’a eu lieu avec des localités du Nunavut.

Une fois que l’équipe d’intervention rapide aura achevé son travail, mon bureau étudiera l’incident et l’information collectée par l’équipe. De là, nous déterminerons si des mesures améliorées devraient être mises en place pour réduire le risque d’une nouvelle éclosion.

Merci.

 

Dans le cadre des efforts du gouvernement du Nunavut (GN) pour lutter contre les risques de la COVID-19, les ministères du GN maintiennent en place les mesures suivantes :

Services du ministère de la Santé

Personnes en isolement

Total (tous les lieux d’isolement)  
Type de voyageur Personnes en isolement au 2 octobre
Pour raisons médicales 366
Personnes du public 398
Total 764


Sommaire des rapatriements :

Date de départ Nbre de voyageurs des lieux d’isolement
1 octobre 64
2 octobre 47
3 octobre 0
4 octobre 28
5 octobre 127
Total 266


Demandes des travailleurs essentiels

En date du 1er octobre, on a recensé 6 615 demandes de voyage, dont 3 174 de la part de travailleuses/travailleurs essentiels.

État de la demande Nbre %
Approuvées (essentiels et non essentiels) 6 615 69.9%
Refusées 264 4%
En attente 117 1/8%
Zone de déplacements commune (approuvées) 1607 24.3%
Total 6615 100%


Ministère des Services communautaires et gouvernementaux

Les demandes d’entrée dans le territoire relatives aux projets de construction ou de voyage dans le territoire pour ces projets peuvent être courriellées à CPHOconstructionrequests@gov.nu.ca.

Travailleurs/travailleuses de la construction ayant achevé la période d’isolement : 1 591

 

 

La santé des Nunavummiuts est une responsabilité partagée! Rappelez-vous : lavez vos mains et les surfaces utilisées, pratiquez l’éloignement social, suivez les conseils des professionnels de la santé et restez à la maison si vous êtes malade.