Employés

Les dernières nouvelles et mises à jour du GN relatives à la COVID-19 se trouvent sur notre page d’accueil. Des ressources relatives à la COVID-19 sont disponibles sur la page « ressources » du ministère de la Santé.

You are here

Gestion du caribou de la toundra : les dirigeants des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut collaborent

25 février 2020 

Shane Thompson, ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles des Territoires du Nord-Ouest (TNO), et Joe Savikataaq, ministre de l’Environnement et premier ministre du Nunavut, ont tenu durant la fin de semaine une réunion sur la gestion du caribou de la toundra, dans la foulée des discussions menées en avril 2019 à Kugluktuk, au Nunavut.

Étaient également présents des représentants du gouvernement tłı̨chǫ, de la Première Nation des Dénés Yellowknives, de la Première Nation des Dénés de Łutsel K’e et de l’Alliance des Métis du Slave Nord, tous des TNO, de même que des partenaires de cogestion du Nunavut, représentant la Nunavut Tunngavik Incorporated, l’organisation régionale des ressources fauniques du Kitikmeot et l’association de chasseurs et de trappeurs de Kugluktuk.

Ils ont également discuté de ce qu’il est possible de faire pour améliorer la communication et la coordination entre les partenaires de cogestion faunique, dans le cadre de leur collaboration visant à favoriser la préservation et le rétablissement des hardes de caribous qui circulent entre les deux territoires, en particulier les hardes de Bathurst et de Bluenose Est.

Les discussions ont porté sur :

  • l’examen des propositions et des recommandations du conseil de cogestion du Nunavut et des TNO sur la gestion du caribou;
  • les mesures de cogestion prises à ce jour concernant le caribou de Bathurst, dont le Comité consultatif sur la protection du caribou de Bathurst et le plan sur l’aire de répartition des caribous de Bathurst;
  • la gestion des récoltes aux TNO et au Nunavut;
  • les programmes incitatifs de gestion du loup et la récente proposition commune sur la gestion de cet animal dans l’aire d’hivernage du caribou de Bathurst et de Bluenose Est.
  • la nouvelle version du protocole d’entente opérationnel sur la gestion du caribou de la toundra conclu entre le gouvernement des TNO (GTNO) et le gouvernement du Nunavut (GN).

Les deux ministres de l’Environnement reconnaissent que la protection du caribou de la toundra constitue une responsabilité partagée, qui fait appel à l’engagement et au travail de plusieurs partenaires, à l’échelle de nombreuses sphères de compétences. Il est nécessaire de communiquer et de tenir régulièrement des réunions comme celle-ci pour favoriser le rétablissement et la préservation à long terme des hardes de caribous des deux territoires.

 

Citations

« Nos hardes de caribous de la toundra ont de la difficulté à survivre, et il est de notre devoir à tous d’agir pour les protéger. En unissant nos forces pour gérer la faune, nous tirons parti de notre expertise commune pour renforcer nos mécanismes de collaboration afin de faire en sorte que le caribou demeure une ressource alimentaire, culturelle et de subsistance pour les générations à venir. »

Shane Thompson, ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles des TNO

« Les caribous sont extrêmement importants sur le plan de la culture et de la chasse, tant au Nunavut qu’aux Territoires du Nord-Ouest, où, pour beaucoup d’Inuits, le caribou fut synonyme de survie. Nos deux territoires ont mis en place de solides systèmes de gestion de la faune, reposant sur la collaboration avec les Inuits et nos partenaires de cogestion. Nous continuerons de travailler de concert pour préserver et surveiller nos hardes de caribous, dans l’esprit d’Avatittinnik Kamatsiarniq. »

Joe Savikataaq, premier ministre et ministre de l’Environnement du Nunavut

 

Faits en bref

  • En 2018, on estimait que la harde de Bathurst comportait 8 200 caribous, ce qui représente une baisse de 98 % depuis 1986. La harde de Bluenose Est a également connu un déclin important, de l’ordre de 50 % en tout juste 3 ans.
  • De nombreux facteurs peuvent contribuer au déclin de la population de caribous, dont les conditions météorologiques et les changements climatiques, l’alimentation, les maladies, les activités de récolte, les prédateurs et l’exploitation des ressources. Bon nombre d’entre eux échappent au contrôle gouvernemental ou individuel. Les mesures de gestion portent sur les facteurs qu’il est possible de contrôler, comme l’influence humaine (récolte, exploitation et gestion des incendies) et les prédateurs.
  • Le protocole d’entente sur la gestion du caribou de la toundra conclu entre le GTNO et le GN privilégie une approche coordonnée et collaborative en matière de surveillance, de gestion et de rétablissement des hardes de caribous des deux territoires.
  • Plusieurs mesures et plans de gestion ont été élaborés avec les divers partenaires pour favoriser le rétablissement du caribou de la toundra :
    • Plan sur l’aire de répartition des caribous de Bathurst;
    • Plan de gestion « Taking Care of Caribou » pour les hardes de caribous de la toundra du cap Bathurst, de Bluenose Ouest et de Bluenose-Est;
    • Zone de conservation de la population mobile du caribou de Bathurst;
    • Incitatifs accrus pour les chasseurs de loups;
    • Proposition visant la prise de mesures supplémentaires en matière de surveillance et de gestion du loup.

Le prochain relevé de population pour le caribou de Bathurst et de Bluenose Est doit avoir lieu en juin 2020.

###

Renseignements aux médias

Josh Long
Gestionnaire des communications, de l’éducation et de la sensibilisation
Ministère de l’Environnement
Gouvernement du Nunavut
JLong1@gov.nu.ca

 

Joslyn Oosenbrug
Gestionnaire des relations publiques et des communications
Ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
ENR_Communications@gov.nt.ca