Employés

You are here

Le gouvernement du Nunavut salue le rapport du Rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation

05 mars 2013 

IQALUIT, NU (5 mars 2013) – L’honorable Peter Taptuna, ministre responsable du Secrétariat à la lutte contre la pauvreté du Nunavut, a accueilli favorablement le rapport du Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation, qui a été publié hier à Genève, lors d’une réunion du Conseil des droits de l’homme.

« Au nom du gouvernement du Nunavut, je salue le rapport d’Olivier De Schutter, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation », a déclaré le ministre Taptuna. « Ce rapport présente d’importantes recommandations sur les moyens de régler le problème de l’insécurité alimentaire, dont plusieurs pourraient s’avérer complémentaires aux efforts entrepris par le gouvernement du Nunavut et ses partenaires de la Coalition sur la sécurité alimentaire du Nunavut. »

Le gouvernement du Nunavut a fait de la sécurité alimentaire une priorité. Au cours de la dernière année, le gouvernement a déployé des efforts soutenus pour trouver des solutions à ce problème avec l'aide de ses partenaires, y compris par la formation de la Coalition sur la sécurité alimentaire du Nunavut avec les organismes inuit, l’organisation du Symposium sur la sécurité alimentaire au Nunavut en janvier et la préparation de la Stratégie de sécurité alimentaire du Nunavut, qui sera dévoilée au printemps.

Dans le budget 2013, le gouvernement du Nunavut a prévu neuf cent mille dollars de soutien additionnel au Programme de distribution d’aliments traditionnels. Cette somme s’ajoute au 1,7 million de dollars destinés à la lutte contre la pauvreté et l’itinérance.

Dans son rapport, le Rapporteur spécial note que l’Enquête sur la santé des Inuit évalue à 70 pour cent le nombre d’adultes du Nunavut aux prises avec l’insécurité alimentaire. C’est six fois la moyenne nationale et cela représente le taux d’insécurité alimentaire documenté le plus élevé chez toute population autochtone dans un pays développé.

« Nous comprenons la gravité de ce problème et nous analyserons avec soin les recommandations présentées dans ce document », a ajouté le ministre Taptuna. « Nous faisons en sorte de mobiliser nos partenaires et nos ressources au Nunavut et nous invitons la collaboration et le soutien du gouvernement fédéral. »

###

Communications 2013-3 NR14

Renseignements aux médias :

Matthew Illaszewicz

Gestionnaire, Communications

Ministère du Développement économique et des Transports

867-975-7818

888-975-5999 sans frais

millaszewicz@gov.nu.ca