Employés

You are here

Le gouvernement du Nunavut intervient à la suite de l’écrasement d’avion à l’extérieur de Sanikiluaq

23 décembre 2012 

Iqaluit, Nunavut (23 décembre 2012) – L’honorable Eva Aariak, première ministre du Nunavut, présente ses plus sincères condoléances aux proches de l’enfant décédé dans l’écrasement d’un avion survenu hier à l’extérieur de Sanikiluaq vers 18 h.



« C’est avec une profonde tristesse que je présente mes condoléances à tous ceux et celles touchés par le tragique écrasement d’avion survenu près de Sanikiluaq la nuit dernière » a déclaré la première ministre Eva Aariak. « En cette saison des Fêtes, mes pensées et mes prières accompagnent les êtres chers de l’enfant dont la vie s’est arrêtée beaucoup trop tôt, les survivants et toute la collectivité de Sanikiluaq. »



Neuf personnes prenaient place à bord du vol nolisé qui avait quitté Winnipeg, Manitoba, plus tôt dans l’après-midi d’hier et se rendait à Sanikiluaq, Nunavut. L’écrasement est survenu près de l’extrémité de la piste, au sud de l’aéroport de Sanikiluaq, à 18 h 13.



Les services d’urgence du gouvernement du Nunavut et l’équipe locale de recherche et sauvetage ont prêté main forte à la Gendarmerie royale du Canada (GRC) sur la scène de l’accident. Les Rangers du Nunavut ont pour leur part aidé à sécuriser le lieu de l’écrasement.



Le décès d’un bébé de six mois a été constaté. Le pilote et le copilote qui souffraient de blessures graves ont été transportés d’urgence à Winnipeg, mais on ne craint pas pour leur vie. Les six autres passagers ont été traités pour des blessures légères au centre de santé local et ont reçu leur congé. Deux infirmières sont arrivées par avion de Churchill, Manitoba, pour porter secours et un infirmier en santé mentale se trouve présentement dans la collectivité pour apporter son soutien. D’autres services de consultation seront offerts aux familles et au personnel.



La coroner en chef du Nunavut, Padma Suramala, est attendue à Sanikiluaq demain pour déterminer la cause de l’écrasement en collaboration avec le Bureau de la sécurité des transports et l’aide de la GRC.

« Au nom du gouvernement du Nunavut, je tiens à exprimer ma gratitude au hameau, à l’équipe locale de recherche et sauvetage, aux Rangers, au personnel du centre de santé, au personnel de l’aéroport, à la GRC et aux membres de la collectivité qui se sont rapidement mobilisés pour apporter leur aide en cette période de besoin. Notre gouvernement continuera de collaborer avec la collectivité pour fournir tout type d’assistance requis », a ajouté la première ministre Eva Aariak. « Au cours de cette difficile période, les Nunavummiut de tout le territoire sont solidaires de ceux et celles touchés par l’accident et offrent leur soutien et leurs sympathies. »



###



Contact avec les médias :

Emily Woods

Attachée de presse

Bureau de la première ministre

ewoods@gov.nu.ca

867 222-0217 (cellulaire)