Employés

You are here

Coordonnatrice ou coordonnateur du développement en santé communautaire

Groups: 
Santé
Collectivité: 
Pangnirtung
Numéro de référence: 
10-503955
Type d’emploi: 
indéterminé
Statut syndical: 
Ce poste est régi par la convention du Syndicat des employés du Nunavut
Salaire: 
92 196 $ par année (37,5 heures/semaine)
Indemnité de vie dans le Nord: 
19 077 $ par année
Un logement du personnel subventionné n’est pas prévu pour ce poste
Closing Date: 
20 octobre 2017

Il s’agit d’un poste de nature très délicate; par conséquent, une vérification satisfaisante du casier judiciaire et des antécédents en vue d’un travail auprès de personnes vulnérables est requise.

Cette possibilité d’emploi est ouverte à toutes et à tous.

Sous l’autorité de la directrice ou du directeur de la santé des populations, la coordonnatrice ou le coordonnateur du développement en santé communautaire (CDSC) assiste les coordonnatrices et coordonnateurs du mieux-être communautaire, les comités sur la santé et le mieux-être communautaires ainsi que d’autres groupes communautaires, organismes, partenaires, responsables de programmes et particuliers qui travaillent à des projets portant sur les déterminants de la santé. Elle ou il fournit aux localités les ressources et le soutien dont elles ont besoin pour renforcer leur capacité à améliorer la santé des Nunavummiutes et Nunavummiuts.

La ou le titulaire joue un rôle essentiel dans la promotion et l’application des valeurs et principes du gouvernement du Nunavut énoncés dans les documents Tamapta, Sivumut Abluqta  et Pinasuaqtavut. Comme elle ou il privilégie une approche visant à favoriser la santé par le mieux‑être en se concentrant sur le renforcement des capacités, la participation de la population et le développement des compétences, son travail contribue à réduire l’incidence de maladies graves et chroniques et, ainsi, à diminuer les dépenses en soins de santé du gouvernement du Nunavut. En se conformant aux principes d’intendance plutôt que de leadeurship, elle ou il donne l’exemple d’une collaboration efficace au service de la cause commune qu’est l’amélioration de la qualité de vie de la population nunavoise.

Pour bien s’acquitter de ses fonctions, la ou le titulaire doit maitriser les théories de promotion de la santé et de développement de la santé communautaire ainsi que les méthodes d’éducation sanitaire, ainsi qu’avoir des compétences culturelles et une expérience professionnelle auprès de différents groupes. Elle ou il doit également posséder de bonnes compétences en présentation et en animation, et d’excellentes aptitudes en relations interpersonnelles et de solides compétences en gestion de conflits.

Les connaissances, les compétences et les aptitudes requises pour ce poste s’acquièrent généralement dans le cadre d’un programme reconnu menant à l’obtention d’un baccalauréat en développement communautaire, en développement international, en santé publique, en éducation des adultes, en études autochtones, en sciences sociales ou l’équivalent, ainsi que de deux (2) années d’expérience en développement communautaire dans un milieu multiculturel, ou dans le cadre d’un programme menant à l’obtention d’un diplôme en développement communautaire ou dans un domaine connexe et de trois (3) années d’expérience en développement communautaire, idéalement au sein de communautés comptant des populations autochtones ou diversifiées.

Une maitrise en développement communautaire, en développement international, en santé publique, en éducation des adultes, en études autochtones, en sciences sociales ou l’équivalent constitue un atout.

La maitrise de l’inuktitut ou de l’inuinnaqtun à l’oral ou à l’écrit est également un atout.

La connaissance de la langue, des communautés, de la culture et du territoire inuits ainsi que de l’Inuit qaujimajatuqangit est aussi un atout.

Une combinaison acceptable d’études, de connaissances, d’expérience, d’aptitudes et de compétences qui équivaut aux exigences pourrait être prise en considération.

 

  • Le gouvernement du Nunavut souscrit au principe d’un effectif plus représentatif afin de mieux comprendre les besoins des Nunavummiut et de mieux les servir. La priorité est accordée aux bénéficiaires de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut.
  • Les candidats qui désirent profiter de la politique de priorité d’embauchage du Nunavut doivent clairement indiquer qu’ils y sont admissibles.
  • Pour certains postes, l’embauche est permise sous réserve que s’il existe un casier judiciaire, il soit jugé acceptable. Le fait de posséder un casier judiciaire n’élimine pas d’emblée l’étude du dossier d’un candidat.
  • Vous pouvez obtenir les descriptions de poste par télécopieur ou courrier électronique ou sur le site Web.
  • Nous communiquerons uniquement avec les candidats retenus pour une entrevue.
Contact: 
Ministère des Finances (Igloolik)

Gouvernement du Nunavut
C.P. 239, Igloolik (Nunavut) X0A 0L0
Téléphone : 867 934-2025
Sans frais : 1 800 682-9033
Télécopieur : 867 934-2027
Courriel : Igloolik_hr@gov.nu.ca
www.gov.nu.ca/finance