Employés

You are here

Les ministres responsables du développement du Nord discutent de l’importance de la collaboration dans les régions nordiques

11 septembre 2017 

Montréal, Québec le 8 septembre 2017 – Les ministres des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux qui représentent les régions nordiques se sont réunis cette semaine à Montréal, au Québec, dans le cadre du Forum des ministres responsables du développement du Nord (FMDN).

M. Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord du gouvernement du Québec, présidait le Forum de 2017, organisé sur le thème « L’importance de la collaboration pour le développement du Nord ».

« Adopter une approche concertée en matière de développement du Nord au sein de nos gouvernements respectifs nous permet de réaliser des progrès de façon durable, dans le respect des communautés et de l’environnement, a déclaré le ministre Arcand. Je suis satisfait du travail accompli durant le Forum et je me réjouis que nous soyons parvenus, ensemble, à créer des conditions propices à la mise en valeur du vaste territoire nordique, et ce, d’abord et avant tout, au profit de ceux qui y vivent. »

L’accès à  de l’énergie abordable, propre et fiable est essentiel pour assurer la prospérité économique du Nord. Comme les communautés nordiques utilisent beaucoup de diesel, il est primordial de trouver d’autres sources d’énergie pour favoriser l’autosuffisance énergétique et atténuer les risques pour l’environnement. Pendant le Forum, les ministres ont eu l’occasion d’approuver un rapport sur les sources de chauffage novatrices et de se familiariser avec les principaux projets de production d’énergie durable mis en œuvre dans le Nord canadien.

Par ailleurs, les ministres ont discuté des enjeux liés à l’accessibilité des données statistiques sur le Nord. En effet, les données régionales et locales sur le coût de la vie dans les diverses régions nordiques, qui permettent d’ailleurs d’évaluer la faisabilité et les répercussions de projets de développement, sont souvent limitées et difficiles à traiter. Les ministres ont ainsi pu échanger sur des solutions et les futures étapes en vue de faciliter l’accès à ces données.

Un groupe d’experts a ensuite abordé la question de l’inéquation entre les emplois et la main-d’œuvre disponibles. Il s’est aussi penché sur la formation, la rétention de la main-d’œuvre ainsi que les façons de faire nécessaires pour le développement durable du Nord. La mise en commun de pratiques exemplaires pour le développement durable des économies nordiques a orienté les discussions. Les ministres ont discuté avec les experts de moyens pour régler la question de l’employabilité et de la main-d’œuvre locale sous-utilisée à la lumière des possibilités économiques dans les territoires nordiques.

Enfin, les ministres responsables du développement du Nord ont jeté les bases du Forum de 2018, qui sera présidé par le Gouvernement du Canada. Les ministres ont mandaté les hauts fonctionnaires afin d’examiner la prestation de services gouvernementaux dans les communautés nordiques isolées,  de se pencher sur la croissance de l’économie numérique dans les communautés rurales et isolées, d’analyser le rétablissement de l’économie en cas de catastrophe naturelle et de continuer d’explorer les différents aspects de la croissance économique au bénéfice des communautés nordiques. Ils  leur ont demandé de présenter leurs conclusions l’an prochain.

Créé en 2001, le Forum des ministres responsables du développement du Nord offre aux ministres des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux qui représentent le Nord canadien l’occasion de promouvoir les intérêts communs et de favoriser la sensibilisation aux enjeux et réalisations touchant le Nord.


Citations des ministres

« C’est avec grand plaisir que le Québec a présidé le Forum cette année et que nous avons fait connaître nos réalisations à ses membres. Il ne fait aucun doute que la collaboration soutenue avec nos homologues fédéraux, provinciaux et territoriaux favorise la réussite de nos projets nordiques. À titre de responsables du développement du Nord au sein de nos gouvernements  respectifs, nous devons aussi chercher ensemble à obtenir des résultats dans le respect des principes du développement durable. La réunion a été productive et très inspirante. C’est muni de nouveaux outils que le Gouvernement du Québec poursuivra la mise en œuvre de sa stratégie clé, le Plan Nord. »

Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, Québec

 

« Le gouvernement du Canada est fermement résolu à travailler avec les résidents du Nord, les provinces et les territoires à concevoir et à mettre en œuvre des idées et des politiques novatrices qui favoriseront le développement de collectivités durables et prospères dans le Nord. Nous nous réjouissons à la perspective d’accueillir, l’année prochaine, la réunion  afin de mettre à profit l’important travail effectué par le Forum pour concrétiser les possibilités inouïes découlant de l’évolution rapide de la région du Nord et de l’Arctique. J’attends avec intérêt la possibilité de collaborer de près avec les membres du Forum en vue de choisir un thème et un emplacement qui reflètent notre leadership partagé dans l’établissement d’économies inclusives et diversifiées qui procureront des avantages durables aux collectivités autochtones et du Nord et au Canada. »

Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord, Canada

 

« Le Nord canadien joue un rôle essentiel dans la construction d’une économie forte et résiliente sur laquelle tous les Canadiens peuvent compter. Cette année, le Forum a fourni une occasion importante de collaboration : il nous a permis de déterminer des façons de mettre en commun nos données et nos ressources afin d’évaluer et de mettre en œuvre des initiatives qui favorisent la croissance économique et la diversification au profit des communautés du Nord. »

Richard Feehan, ministre des Relations autochtones, Alberta

 

« Le Forum des ministres responsables du développement du Nord donne aux provinces et aux territoires une excellente occasion de collaborer pour le développement du Nord. Cette région offre de nombreuses possibilités et c’est pourquoi le gouvernement du Manitoba travaille à l’élaboration d’une stratégie de développement économique du Nord du Manitoba, intitulée Objectif Nord. Celle-ci sera axée sur la création des partenariats nécessaires pour attirer de nouvelles entreprises, soutenir les entrepreneurs et faciliter l’expansion des entreprises déjà présentes, au profit d’emplois de qualité et de la mise en œuvre de solutions à long terme qui renforceront l’économie de la région. Notre gouvernement est déterminé à mener des stratégies de développement à long terme, fondées sur des investissements stratégiques et des partenariats visant à favoriser le développement socioéconomique. »

Eileen Clarke, ministre des Relations avec les Autochtones et le Nord, Manitoba

 

« Comme toujours, le Forum nous donne l’occasion d’apprendre les uns des autres, et de mettre en commun des idées et des stratégies pour réussir à surmonter les défis propres au Nord. Nous nous réjouissons à l’idée d’une collaboration continue avec nos partenaires en vue de favoriser le développement durable au profit des résidents du Nunavut et de tout le Nord. »

Monica Ell-Kanayuk, ministre du Développement économique et des Transports, Nunavut

 

« Le développement du Nord est une priorité pour le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, pour moi personnellement, à titre d’Inuk d’une communauté nordique, et pour tous les dirigeants qui se sont réunis dans le cadre de la conférence pour défendre les intérêts des communautés rurales et éloignées du Nord. Au cours des derniers jours, nous avons exploré la question du perfectionnement de la main-d’œuvre, des sources d’énergie propres et fiables et de la viabilité des communautés. Je me réjouis à l’idée que ces discussions guident les efforts que nous déploierons en vue de régler certaines questions et de générer des retombées pour les résidents du Nord. »
Randy Edmunds, adjoint parlementaire du premier ministre et secrétaire parlementaire des Affaires autochtones, Terre-Neuve-et-Labrador

 

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Guillaume Lavoie

Responsable des communications

Société du Plan Nord

Tel.: 418-643-1874