Employés

You are here

Rencontre des premiers ministres 2016

03 mars 2016 

Déclaration

Rencontre des premiers ministres 2016 

Les premiers ministres du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut feront valoir les intérêts des habitants du Nord à la rencontre des premiers ministres qui aura lieu le 3 mars à Vancouver. 

M. Darrell Pasloski, premier ministre du Yukon, M. Bob McLeod, premier ministre des Territoires du Nord-Ouest, et M. Peter Taptuna, premier ministre du Nunavut, sont impatients de collaborer avec leurs homologues provinciaux et considèrent qu’il est impératif de lutter contre les changements climatiques. 

Conscients des répercussions importantes que les changements climatiques ont sur les collectivités du Nord, les premiers ministres des territoires souhaitent s’assurer que les efforts déployés pour atteindre les objectifs nationaux en matière de changements climatiques tiennent également compte des réalités territoriales. 

« Je crains qu’une taxe sur les émissions carboniques ait des effets négatifs sur la qualité de vie dans le Nord, déclare M. Pasloski. Il est important que les objectifs en matière de changements climatiques du Canada n’entraînent pas de conséquences importantes sur le coût de la vie, la sécurité alimentaire et la croissance économique dans les régions nordiques. En cette période critique pour l’économie, nous devons, en tant que premiers ministres, veiller à ce que les répercussions économiques des mesures fédérales proposées pour lutter contre les changements climatiques ne marginalisent pas accidentellement davantage les économies territoriales. » 

Les économies régionales des territoires, petites, mais non moins importantes, ainsi que la faible densité des populations des régions rurales et éloignées ne comptent que pour une faible portion des émissions de gaz à effet de serre au Canada. À l’inverse, les changements climatiques ont des effets disproportionnés sur les collectivités du Nord. Les premiers ministres estiment donc que les trois territoires participent à leur hauteur et ont pris des mesures efficaces à l’égard de la réduction des émissions, de la production d’une énergie plus propre et de l’adoption de technologies et d’innovations plus vertes. 

Les premiers ministres du Nord veulent s’assurer que toute nouvelle initiative nationale sur les changements climatiques fasse l’objet d’évaluations économiques détaillées comprenant l’analyse des répercussions possibles sur les économies territoriales. 

« Les territoires sont des chefs de file de l’adaptation aux changements climatiques, car ils sont les premiers à en subir les effets, explique M. McLeod. Nous avons hâte de travailler avec le gouvernement fédéral pour faire en sorte que l’approche du Canada en matière de changements climatiques complète nos stratégies territoriales. » 

Les premiers ministres territoriaux se réjouissent des discussions à venir avec leurs homologues provinciaux et le premier ministre du Canada en vue poursuivre le travail en cours dans toutes les provinces et tous les territoires pour résoudre les problèmes liés aux changements climatiques. 

« Même combinées, les émissions de gaz à effet de serre de toutes les régions du Nord sont minimes, ajoute le premier ministre Taptuna. En effet, les conséquences liées aux changements climatiques auxquelles nous sommes confrontés sont en corrélation directe avec les activités du monde industrialisé. C’est d’ailleurs pourquoi nous mettons tant l’accent sur l’adoption de mesures d’atténuation et d’adaptation. Nous devons expliquer aux provinces les circonstances uniques propres aux régions du Nord et les répercussions qu’un plan d’action sur les changements climatiques qui ne serait pas flexible pourrait avoir sur notre économie fragile. » 

- 30 - 

Coordonnées 

Dan Macdonald 
Communications du Conseil des ministres 
Gouvernement du Yukon 
867 393-6470 
dan.macdonald@gov.yk.ca 

Cate Macleod 
Directrice des communications 
Ministère de l’Exécutif et des Affaires intergouvernementales 
Gouvernement du Nunavut 
867 222-0305 
cmacleod@gov.nu.ca 

Andrew Livingston 
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest 
867 767-9140, poste 11091