Employés

You are here

Les premiers ministres provinciaux et territoriaux demeurent unis en vue d’obtenir une meilleure entente à longue échéance de financement fédéral en santé pour la population canadienne

18 janvier 2017 

Les premiers ministres provinciaux et territoriaux demeurent unis en vue d’obtenir une meilleure entente à longue échéance de financement fédéral en santé pour la population canadienne

Les premiers ministres provinciaux et territoriaux ont rendu publique la déclaration suivante relativement au financement fédéral de la santé :

Demandez à quiconque au Canada et il vous dira que d’avoir accès à des soins de santé de grande qualité constitue l’un des aspects les plus importants de l’identité canadienne. Les Canadiens et les Canadiennes de l’ensemble du pays s’attendent à ce que leur système de santé soit là quand ils en ont besoin. Les provinces et les territoires se sont engagés à offrir des systèmes de santé viables, modernes et novateurs qui accordent la priorité aux patients et à leurs familles. Nous convenons qu’un soutien accru à la santé mentale et aux soins à domicile contribuera à la viabilité des systèmes de santé. Pour assurer l’avenir des soins de santé de tous les Canadiens et de toutes les Canadiennes, les provinces et les territoires ont toutefois besoin d’un véritable partenaire fédéral.

La part de la contribution du gouvernement fédéral aux dépenses de santé n’a cessé de diminuer au fil des ans et la proposition fédérale actuelle fera en sorte que cette part diminuera encore davantage au cours des 10 prochaines années. Des recherches indépendantes confirment d’ailleurs ce que les provinces et les territoires savent déjà, c’est-à-dire que la plus récente proposition de financement fédéral est en deçà de ce qui sera nécessaire pour assurer la pérennité des systèmes de santé dans l’ensemble du pays.

Les premiers ministres demeurent unis et déterminés dans la recherche d’une entente multilatérale. Ils reconnaissent également que les provinces et les territoires font face à des particularités régionales uniques qui ont mené certains d’entre eux à signer des ententes bilatérales en matière de santé. Les premiers ministres des provinces et des territoires représentant 90% de la population du Canada continuent néanmoins de rechercher la conclusion d’un partenariat financier juste et à long terme avec le gouvernement fédéral, et ce, afin de répondre aux besoins en matière de soins de santé des Canadiens et des Canadiennes. Une nouvelle entente multilatérale fera en sorte que tout financement fédéral additionnel vienne appuyer les services de santé offerts dans toutes les provinces et dans tous les territoires.

Aujourd’hui, les premiers ministres provinciaux et territoriaux conviennent de poursuivre le travail entrepris avec le gouvernement fédéral afin de trouver une solution collaborative qui repose sur des données probantes et soutienne le bien-être des patients canadiens et de leurs familles. Nous croyons que l’avenir de nos systèmes de santé bénéficiera d’une discussion soutenue, juste et éclairée et nous entendons continuer de réclamer une rencontre avec le premier ministre du Canada pour discuter de cette priorité essentielle, d’ici au prochain budget fédéral.