Employés

You are here

Le premier ministre réclame que le Canada s’oppose au lancement d’une fusée toxique

06 octobre 2017 

 

Déclaration

Le premier ministre réclame que le Canada s’oppose au lancement d’une fusée toxique


Le premier ministre Peter Taptuna a fait la déclaration suivante aujourd’hui :

« La Russie a déjà lancé à maintes reprises des fusées alimentées par l’hydrazine, un propergol très toxique, et elle prévoit un tel lancement en trois phases le 13 octobre prochain. Il est du devoir du Canada de protéger ses citoyens et son environnement marin contre ces activités étrangères qui pourraient causer une contamination écologique et des effets sur la santé, puisqu’elles se solderont par la chute de résidus du combustible d’hydrazine et de débris métalliques dans une zone marine.

Il est en effet prévu que le premier étage du missile balistique intercontinental Soviet SS-19 sera libéré au-dessus de la mer de Barents, au nord de la Norvège, et que le second tombera dans la polynie des eaux du Nord de la baie de Baffin. Cette polynie, appelée Pikialasorsuaq, est un habitat arctique crucial entre l’ile d’Ellesmere au Canada et le Groenland.

Nous condamnons les activités russes et demandons que ce lancement soit arrêté. Nous ne pouvons permettre le déversement d’un volume inconnu de combustible d’hydrazine dans la plus grande polynie de l’hémisphère nord. De surcroit, étant donné que la distance entre les deux iles n’est environ que de 92 kilomètres au maximum et de 32 kilomètres au minimum, les personnes habitant près des côtes ont de quoi s’inquiéter.

Notre peuple compte sur l’écosystème marin comme moyen de subsistance pour soutenir nos familles et nos communautés. Nous exhortons le Canada et le Danemark à agir rapidement sur la scène internationale pour dissuader ces activités et faire progresser la protection de cette zone à l’échelle locale et internationale par l’intermédiaire du Conseil de l’Arctique, dont la Russie est membre.

J’ai transmis au premier ministre Trudeau les inquiétudes et la déception du Nunavut. »

###

Renseignements aux médias
Yasmina Pepa
Chef, Affaires publiques
Bureau du premier ministre
Gouvernement du Nunavut
867 975-5059
ypepa@gov.nu.ca