Employés

You are here

Le Canada et le Nunavut investissent dans l’infrastructure du Collège de l’Arctique du Nunavut

23 novembre 2016 

Communiqué

Le Canada et le Nunavut investissent dans l’infrastructure du Collège de l’Arctique du Nunavut
L’investissement de 29,54 millions de dollars servira à aménager de nouveaux locaux qui hébergeront notamment le programme d’interprétation et de traduction en inuktitut

Le 23 novembre 2016 — Iqaluit (Nunavut) — Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Le gouvernement du Canada accorde une grande valeur au rôle que jouent les établissements postsecondaires dans l’éducation et la formation des jeunes Canadiens, qui pourront ensuite se diriger vers des carrières qui les aideront à grossir les rangs d’une classe moyenne robuste et prospère. L’investissement de 29,54 millions de dollars qui est attribué aujourd’hui au Collège de l’Arctique du Nunavut vise cet objectif en appuyant la formation préparatoire indispensable aux emplois bien rémunérés d’aujourd’hui et de demain.

Le financement a été annoncé par la leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, l’honorable Bardish Chagger — au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains — et le leader à la Chambre du gouvernement du Nunavut et ministre de l’Éducation et ministre responsable du Collège de l’Arctique du Nunavut, l’honorable Paul Quassa.

Le Programme d’innovation du Canada vise à faire du Canada un pôle mondial de l’innovation afin d’appuyer la création d’emplois, de stimuler la croissance dans toutes les industries et de rehausser la qualité de vie des Canadiens. Cet investissement est un bel exemple de ce que fait le gouvernement pour faire de cette vision une réalité.

Le Collège mettra cet investissement à profit pour construire de nouveaux locaux de formation à l’intention des étudiants et des citoyens qui étudient dans le domaine des pêcheries ou qui approfondissent leur connaissance des langues et de la culture dans le cadre du programme d’interprétation et de traduction en inuktitut. Ces installations seront également avantageuses pour les étudiants des autres programmes professionnels menant à un grade ou à un diplôme. Le projet s’inscrit dans les priorités clés du Nunavut, selon lesquelles le territoire entend accroître son autosuffisance et son optimisme au moyen de l’éducation et de la formation, et offrir davantage de possibilités de formation pour les Nunavummiuts. Le projet en soi comportera des options en matière d’énergie renouvelable et de construction durable, à l’appui de l’engagement du Canada relativement à la création d’un environnement plus propre et plus sain.

Le financement fédéral-provincial annoncé est réparti comme suit :

  •  10,64 millions de dollars du gouvernement du Canada;
  •  18,9 millions de dollars du gouvernement du Nunavut.

Les fonds fédéraux sont octroyés par l’entremise du Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires, qui vise à permettre aux campus canadiens d’améliorer et de moderniser leurs installations de recherche et d’en rehausser la viabilité environnementale.

Grâce à ces investissements, les étudiants, professeurs et chercheurs auront accès à des installations ultramodernes pour effectuer des travaux de recherche parmi les plus avancés au pays. Ils disposeront de locaux bien adaptés à leurs besoins d’apprentissage continu et de perfectionnement. Ils travailleront en étroite collaboration avec leurs partenaires afin de traduire leurs découvertes en produits et en services concrets. Ce faisant, ils se prépareront à occuper les emplois à forte valeur ajoutée de demain — et à les créer. Leurs découvertes favoriseront l’émergence de la nouvelle génération d’innovateurs.

Le Fonds d’investissement stratégique conduira à la création d’un cercle vertueux de l’innovation qui favorisera la mise en place de conditions avantageuses à la croissance à long terme, ce qui entraînera des retombées pour les générations à venir.

Le Collège de l’Arctique du Nunavut est le seul établissement postsecondaire du territoire, et il offre des programmes dans toutes les collectivités. Les besoins en matière de programmes postsecondaires sont grandissants au Nunavut. Le gouvernement du Nunavut et le gouvernement du Canada appuieront le développement des capacités des Nunavummiuts.

Citations

« L’avenir du Canada et du Nunavut repose sur la réussite de nos étudiants. C’est la raison pour laquelle nous devons veiller à ce que les étudiants disposent des installations nécessaires à leur intégration sur le marché du travail de demain. Grâce au financement accordé par le Fonds d’investissement stratégique, nous renforçons le Collège de l’Arctique du Nunavut — et la collectivité — en aidant les étudiants à acquérir les connaissances et les compétences en recherche dont ils ont particulièrement besoin pour exceller dans l’économie axée sur l’innovation. »
— Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains

« Les collèges et les universités du Canada atteignent des sommets d’excellence en sciences, en recherche et en innovation. En améliorant l’infrastructure du Collège de l’Arctique du Nunavut, ce sont les programmes de formation en cours d’emploi et la recherche scientifique que nous appuyons au Nunavut, ce qui se traduit par une croissance économique durable et des avantages pour l’ensemble des Nunavummiuts. »
— La leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, l’honorable Bardish Chagger

« L’éducation est une priorité pour le gouvernement du Nunavut. Nous investissons dans l’infrastructure de notre établissement postsecondaire grâce au projet d’agrandissement du campus Nunatta, à Iqaluit, ce qui rehaussera considérablement notre capacité de fournir des programmes contribuant à la constitution d’une main-d’oeuvre représentative de notre population. »
— Le ministre de l’Éducation du Nunavut et ministre responsable du Collège de l’Arctique du Nunavut, l’honorable Paul Quassa

Les faits en bref

  • Le Programme d’innovation du Canada vise à nous assurer que notre pays est concurrentiel sur le plan de la recherche, de la commercialisation de nouveaux produits et services, de l’accélération de la croissance commerciale et de la capacité d’aider les entrepreneurs à passer avec brio de la phase du démarrage au succès international.
  • Les investissements ciblés et effectués à court terme qui sont faits dans le cadre du Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires stimuleront l’activité économique au pays et permettront aux universités et aux collèges de former des travailleurs hautement qualifiés, d’être des incubateurs de découvertes, et de collaborer à des projets innovateurs qui aideront les entreprises canadiennes à demeurer concurrentielles et à prendre de l’expansion sur les marchés internationaux.
  • Le Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires appuie les objectifs du gouvernement du Canada dans le dossier des changements climatiques en favorisant des projets d’infrastructure durable et verte.

Liens connexes

Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires
Document d’information sur le Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires
Document d’information sur le Programme d’innovation

Suivez le ministre Bains sur les médias sociaux.

Twitter : @MinistreISDE

- 30 -

Renseignements :

Philip Proulx
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique
343-291-2500

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

Cate Macleod
Directrice des communications
Ministère de l’Exécutif et des Affaires intergouvernementales
Gouvernement du Nunavut
867-975-6049
cmacleod@gov.nu.ca

 

Document d’information

Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires

Le Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires est un programme qui fournira jusqu’à 2 milliards de dollars pour appuyer la modernisation des installations servant à la recherche et à la commercialisation dans les universités, les collèges et les écoles polytechniques du Canada.

Aux termes de ce programme, le gouvernement du Canada travaille de pair avec les provinces et les territoires pour financer des projets visant à :

  •  accroître la taille ou la qualité des installations de recherche et d’innovation, y compris les locaux servant à la commercialisation de la recherche;
  •  accroître la taille ou la qualité des installations de formation spécialisée dans les collèges mettant l’accent sur les besoins de l’industrie;
  •  améliorer la viabilité environnementale des infrastructures liées à la recherche et à l’innovation dans les universités et les collèges.

Les hôpitaux de recherche et les hôpitaux universitaires, les parcs scientifiques et les incubateurs et les accélérateurs d’entreprises pourront soumettre une demande par l’entremise de l’université ou du collège auquel ils sont affiliés.

Le Fonds paiera jusqu’à 50 % des coûts admissibles des projets. Le reste du financement sera fourni par les autres partenaires, dont les gouvernements provinciaux et territoriaux, et les établissements concernés.

Ces investissements, qui sont du calibre qu’on ne voit qu’une fois par génération, favoriseront l’activité économique dans toutes les régions du pays. Ils donneront lieu à l’aménagement d’installations à la fine pointe de la technologie qui serviront à former la prochaine génération de travailleurs et d’entrepreneurs hautement qualifiés et qui seront des carrefours de découverte et de collaboration. Ces investissements mèneront à des innovations qui aideront les entreprises canadiennes à soutenir la concurrence et à croître au sein du marché mondial.

Le Fonds appuiera également les objectifs du gouvernement du Canada dans le dossier des changements climatiques en permettant la conception et la réfection d’immeubles dans un souci d’efficacité énergétique.